search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

On a pédalé (pour changer du paddle). On a glissé (surtout les enfants parce que mes fesses à moi passaient moyen sur le machin). On a vu un cormoran (étonnamment sociable) et des crabes (timides). On a laissé le soleil descendre sur la plage, retiré les lycras et laissé les derniers rayons nous chauffer gentiment le dos. On s’est demandé si on verrait bien les étoiles. On s’est passés à la balayette avant de remonter dans la voiture. On a laissé du sable dans la baignoire. On a fini le gâteau basque et picoré des olives. On a traîné dans le hamac et puis on est partis au lit. On est en vacances, quoi. #landes #seignosse #soustons #family #mykids #pedaloavectoboggan #cestbeauleprogres
Elle nous a apporté les cafés. Elle s’est penchée sur la Mini, toute sage dans sa poussette. Elle a demandé « elle m’entend ? ». Et comme on a dit oui, elle lui a murmuré des mots doux en lui caressant la joue. Et puis elle lui a fait des bisous. Et la poulette a roucoulé de bonheur. Ça n’a l’air de rien, ça, mais moi ça m’a remuée. Assez pour que je me retrouve à tamponner mes yeux avec la serviette du restaurant. Qu’une personne inconnue s’intéresse à ma fille, autrement que pour la plaindre ou nous plaindre. Autrement qu’avec de la peur ou de la tristesse dans le regard. C’était beau, je peux même pas vous dire comment. Cilou, si vous passez par ici : vous avez un peu flingué mon maquillage mais MERCI. #handicap #enfantsextraordinaires #maladierare #amour
Quelle aventure, une séance de signatures... j’ai noté les prénoms mais ce sont les visages qui me revenaient, hier soir, alors que je glissais dans le sommeil. Les sourires, les encouragements, les mots gentils, les « on vous revoit pour le prochain ! ». Il y a eu des rires, des accolades et même quelques larmes. Il s’est passé des choses fortes hier, beaucoup plus puissantes que j’aurais pu imaginer. Bien sûr, sur les centaines de visiteurs du Cultura, seul un petit nombre a eu envie de venir me voir, et un encore plus petit a passé le cap d’acheter le premier roman d’une autrice inconnue. Mais ces rencontres-là... punaise ! Alors s’ils passent par ici j’envoie une bise particulière à l’étudiante en pharma qui cherche sa voie, à Jarod et Kellia, les collégiens les plus cool de Belle Ep’, à Lola, à Cynthia et sa puce Maïly, à la sublimissime Janica, à Mathilde, à Tom, à Laurent... merci à tous, du fond du coeur. Merci à ceux qui ont papoté avec moi, à ceux qui ont dit « c’est pas ma came mais félicitations », à ceux qui n’avaient pas les moyens mais qui ont bavardé quand même, merci, vraiment. Et un big Merci aussi à l’équipe @culturafr de @centre_commercial_belle_epine, pour leur gentillesse, leur enthousiasme... et leur patience face à mes 2000 « bonjour, c’est mon premier roman ! » de la journée. #premierroman #dedicaces #signature #bookstagram #lire #lecteurs #incroyable #justebeau #livrestagram
On n’a pas de jardin, pas de vue, pas d’horizon dégagé ni de grande étendue sauvage. On n’a qu’un bout de terrasse avec des dizaines de fenêtres en vis-à-vis, un rectangle de ciel au-dessus et un arc de soleil délimité par les immeubles voisins. Mais de notre carré de briques, de dalles et de béton, on a fait une petite oasis où poussent des haricots, des tomates, des tas de fleurs ; où les escargots, les abeilles et les enfants sont très heureux. On peut poser une micro-piscine et une nappe pour pique-niquer. On peut buller sur le tapis, bouquiner sous le parasol mais pas bronzer dénudé. On peut mettre juste les pieds dehors pour regarder la pluie tomber sans se faire mouiller. C’est un peu le fouillis, le bazar, un bric à brac, mais ça a l’odeur du jasmin et de la terre désaltérée 💛 #presqueunjardin #natureenville #terrassewithnoview #mykids
Moi aussi je veux flotter et nager ! Ou quand tu rêves de plonger dans les pages de ton propre roman 😂 D’ailleurs, il est frais, ce bouquin ! Comme un sorbet à la fraise, m’a-t-on dit une fois. Du coup si vous ne savez plus quoi faire pour lutter contre la canicule, vous pouvez toujours le lire 😇. Allez, je retourne à mon ventilo. #cestencoreloinlebonheur #premierroman #feelgoodbook #bookstagram #livrestagram #moinscherquunvoyageennorvege
On a atteint des températures où la moindre image d’eau me donne envie d’y plonger. Si vous êtes comme moi, voilà, c’est cadeau. On serait pas bien, là ? Un plouf et ensuite on sèche sur les marches. Et puis re-plouf. Et puis une glace, un kulfi qui sent la cardamome et la cannelle. Et puis re-plouf. Oh ouais. #inde #india #canicule #dreamlake

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 717 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Le syndrome du poisson rouge

Jeudi 8 mai, journée merveilleuse à la maison avec Cher&tendre et les mouflets.

Et dont la mère modèle que je suis profite pour faire un peu de rangement/ménage/corvées diverses qu’elle rechigne à faire le reste du temps.

Allez, c’est bon, je commence par changer la cage du lapin. Car oui, nous sommes les heureux humains d’une lapine naine centenaire. Un lapin, en soi, ça sent plutôt bon. Le pipi de lapin, par contre, non. Mais pour être honnête, entre le moment où je commence à sentir que la cage doit être changée et celui où je nettoie effectivement le bousin, il peut s’écouler une paire de jours. Parfois même le Cher&tendre me dit que le lapin pue, et ça, c’est vraiment signe que la situation est grave.

Donc pleine de courage je vais dans la cuisine chercher un sac de litière. Et je vois le hublot du lave-linge tout plein de buée. J’ai légèrement oublié de mettre le linge à sécher. Depuis hier soir. Donc je vais chercher le bac à linge pour pouvoir transvaser vers le sèche-linge. Faites-moi penser, dans ma prochaine cuisine, à mettre le sèche-linge à côté du lave-linge.

Le bac à linge est dans notre chambre, plein de draps et serviettes de bains. Je prends les serviettes, les plie (je ne sais pas vous, mais moi j’aime bien que les serviettes soient toutes pliées de la même façon), les pose sur le lit, me ravise, me dit que je suis une feignasse, prends les serviettes et vais les ranger dans le dressing.

Dans le dressing je retrouve mon iPhone, posé bien en hauteur pour que Petit mouflet arrête de piailler pour jouer à Tom le chat. Comme il n’a plus de batterie (le téléphone, par le Petit mouflet…) je vais le brancher sur ma table de chevet et ramasse au passage environ 46 mouchoirs en papier que le même Petit mouflet a joyeusement sortis de leur boîte. J’essaie de les remettre dans la boîte. J’y arrive parce que j’ai beaucoup d’expérience dans le domaine.

Sous le tas de mouchoirs il y a une poignée de pièces de puzzle Flash McQueen. Je maudis SuperNounou qui laisse les mouflets se promener  partout dans la maison avec des pièces de puzzle et vais les ranger dans leur boîte, dans le salon, où Grand mouflet réclame à goûter.

Donc je vais mettre du pain à griller et récupérer les pom’pot dans la cuisine. Le linge est toujours dans le lave-linge. Le temps que le pain grille je file chercher le bac à linge puis demande aux deux mouflets de vider le lave-linge dedans pendant que je beurre les tartines. Oui, j’ai bien l’intention que mes deux garçons se mettent très tôt aux taches ménagères.

Je les mets à table, débarrasse ce qui restait du déjeuner, puis m’apprête enfin à fourrer le linge dans le sèche-linge. Qui est plein. Je remets le linge mouillé derrière son hublot, regrette de ne pas avoir plusieurs bacs à linge et sors le linge sec.

Après avoir plié et rangé tout un tas de vêtements de gnomes, et retrouvé au passage quelques chapeaux de Playmobil, je me fais harponner par Petit mouflet qui s’agrippe à mes jambes, me fait un gros câlin et essuie son museau plein de beurre sur mes genoux. Un délicat fumet de bouse monte de sa couche. Changeage de couche. Essuyage de museau. Tant que j’y suis, ramassage de doudous et faisage de lits.

Retour à la cuisine pour jeter la couche puante dans la poubelle (qui déborde) et me laver les mains. Le linge est à toujours dans le lave-linge… Transfert vers le sèche-linge, tri au passage de ce qui doit sécher à l’air libre et direction la salle de bain pour l’étendre.

Là je ramasse deux flacons de gel douche et un de shampooing, vides depuis des semaines et prenant la poussière sur le bord de la baignoire. Vais les mettre dans le bac de recyclage. Qui déborde.

Et je mets le sèche-linge en route.

C’est pleine de satisfaction que je regagne le salon et lance à Cher&tendre : « dis-moi cher amour, tu penseras à descendre les poubelles ? »

Je m’affale sur le canapé, soupire d’aise et… c’est quoi cette odeur ? F***. La cage du lapin.

9 comments on “Le syndrome du poisson rouge

  1. Nan dit :

    J’ai peur de ce qui m’attends ;(

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Ah ? Une bonne nouvelle à annoncer Miss Nan ?? Je croise les doigts ! Parce que c’est super pénible d’avoir trois neurones fonctionnels, mais c’est quand même pour une excellente raison ;D (et puis tant qu’on arrive à suivre un épisode de GoT, c’est que les dégâts ne sont pas trop graves, non ?)

      J'aime

  2. Nan dit :

    Lundi j’ai rdv pour les 3 mois, j’ai un peu peur quand même, j’espère qu’elle va juste me dire : « Tout va bien ! ». Fab surveille déjà mon poids et trouve que je mange TROP, mais j’ai quand même le droit de grignoter des pommes, quelle chance !!!! Aaaaaaaah, comme si une première grossesse n’était déjà pas assez stressante hein !

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Oh l’excellente nouvelle !!! Oh la super magnifique nouvelle !!! ça veut dire qu’on en est à peu près au même terme alors ! Espérons que nos haricots sont bien accrochés, et tiens-moi au jus !!

      J'aime

      1. Nan dit :

        Promis.

        J'aime

  3. Du coup, j’ai lu ton premier article. Ton blog n’a que/a déjà 6 mois mais c’est un vrai plaisir de te lire au quotidien!

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Rooh tu me fais rougir ! Merci copine, j’adore m’occuper du blog, et rencontrer des supers mamans blogueuses participe beaucoup à ce plaisir, tu ne trouves pas ??

      J'aime

      1. Si, complétement, c’est un réel plaisir!

        Aimé par 1 personne

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :