Cocos plats à vitesse variable

Hello les chatons ! Aujourd’hui je vous propose une recette ultra-simple, végétarienne, et qui peut s’adapter à la fois à vos habitudes et au temps dont vous disposez… les haricots coco à vitesse variable.

La vitesse variable ? C’est pour dire que si vous avez le temps d’aller au marché, de préparer et couper vos légumes, allez-y, faites-vous plaisir. Mais si vous êtes en speed, avec des mouflets accrochés à vos mollets et hurlant déjà de faim à 11h30… j’ai une solution pour vous aussi !

Let’s go ! Pour cette recette de légumes aux effluves provençales, il vous faut

Des haricots coco plats frais, cueillis par vos blanches mains, ou acquis auprès d’un producteur local… que vous aurez soin de laver, équeuter et couper en plusieurs morceaux, en diagonale.

ou un sachet de cocos plats déjà coupés Picard

cocos

Un gros oignon, à émincer sans trop pleurer

ou un sachet d’oignons émincés Picard

Une gousse d’ail, à peler et écraser

ou de l’ail surgelé Darigal, voire de l’ail semoule Ducros

4 belles tomates, dont vous taillerez la base en croix, que vous mettrez 30 secondes dans une casserole d’eau bouillante puis retirerez promptement (pas avec les doigts s’il-vous-plait) afin de les peler, avant de les couper en gros quartiers

ou une boite de tomates pelées au jus

tomates

de l’huile d’olive, du sel, du poivre

pareil

Dans une grande poêle, faites chauffer l’huile et faites-y revenir l’oignon. Quand il est translucide, ajoutez les haricots, remuez, puis versez les tomates, l’ail, le sel et couvrez. Laissez cuire à l’étouffée 20 minutes, vérifiez la cuisson et ci c’est à votre goût… c’est prêt !

Temps de préparation avant cuisson : 30 minutes si vous faites tout à la traditionnelles… 30 secondes si vous piochez dans le congélateur et les conserves. 

IMG_7468

Bon appétit !

Publicités

5 réflexions sur “Cocos plats à vitesse variable

  1. C’est bien de tenir compte de toutes les contraintes ! Pas si facile que ça de trouver des haricots plats. Pour une raison assez mystique, en supermarché, ils semblent tous venir du Kenya. Du coup j’imagine le Kenya comme un pays entièrement dévoué à la culture des haricots plats. Avec peut-être un ou deux éléphants.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s