Quelles positions pour tomber enceinte ?

Si le kamasutra pendant la grossesse fait partie des préoccupations fréquentes chez les futurs parents, les positions sexuelles POUR tomber enceinte remportent la palme des questionnements.

Existe-t-il vraiment des positions qui favorisent la fécondation ? Est-il utile de se mettre les pieds en l’air après l’acte ?

Avant d’en venir aux positions à proprement parler et à leur potentielle efficacité, arrêtons-nous un instant sur ce qui est vraiment indispensable. Si vous êtes arrivé(e) ici en vous demandant comment mettre toutes les chances de votre côté pour concevoir, ce qui suit vous sera probablement utile.

La seule chose qui nécessite réellement d’y prêter attention, c’est le moment de l’ovulation. En effet, pour tomber enceinte, il faut q’un spermatozoïde rencontre un ovule. Et ça, ça n’est pas possible tous les jours. Un spermatozoïde peut survivre jusqu’à 4 jours dans les voies sexuelles féminines, en revanche l’ovule ne « vit » que 12 à 24 heures. La période dite fertile (celle qui peut mener à la fécondation) se situe par conséquent entre 4 jours avant et un jour après l’ovulation. Donc on commence par déterminer à quel moment l’ovule est libéré.

En théorie, le jour de l’ovulation se situe 14 jours avant la date du début des prochaines règles. Si vous avez un cycle de 28 jours, l’ovulation se situe donc en théorie à J14. Si vous avez un cycle de 25 jours, l’ovulation a lieu en théorie à J11. « En théorie » parce que le cycle féminin n’est pas une science exacte. Et précisons également que la durée de votre cycle doit être déterminé SANS prendre la pilule.

Il existe d’autres techniques pour situer le moment de l’ovulation :

  • Courbe de température : cette méthode nécessite de prendre sa température, tous les matins au même moment (en général on recommande « avant même de poser le pied par terre ») et de la même façon (même thermomètre placé au même endroit), et de se servir des relevés pour établir sa courbe. Le jour de l’ovulation est normalement suivi d’une augmentation de température d’environ 3 ou 4 dixièmes de degré. Par exemple avant ovulation, la température se situe chaque matin à environ 36,8, et après l’ovulation elle se situe aux alentours de 37,2. Seul hic : quand on observe que la température augmente, l’ovulation s’est déjà produite… il est don potentiellement trop tard. Mais la méthode reste utile pour déterminer à quel moment du cycle on ovule.
  • Observation des modifications du col de l’utérus : on est loin de s’en douter avant de s’intéresser au sujet, mais il se passe beaucoup de choses dans notre corps quand on ne prend pas de contraceptif oral. Chaque moi, en fonction du cycle, le col de l’utérus va notamment se modifier pour devenir perméable au moment de l’ovulation, laissant ainsi passer les spermatozoïdes au moment voulu. Pour suivre ces modifications, il faut aller « tâter » son col tous les jours et en évaluer la position, la consistance et l’ouverture… ce qui n’est pas forcément évident de prime abord. Pour celles qui veulent s’y mettre, c’est bien expliqué ici.
  • Observation de la glaire cervicale : plus facile que l’observation du col, la méthode de la glaire cervicale se base sur la texture de ces glaires et leur évolution au cours du cycle. Les glaires vont en effet passer de « crémeuses » à « fluides »  pour arriver à la « glaire blanc d’oeuf », celle qui indique que l’ovulation est imminente. Cette glaire élastique, transparente, glissante, « que l’on peut étirer sur plusieurs centimètres entre deux doigts » est celle qui favorise le plus le voyage des spermatozoïdes. Des infos utiles sont disponibles ici.

D’autres « signes » peuvent servir à déterminer le jour de l’ovulation. Certaines femmes par exemple ressentent un pincement dans un des ovaires au moment où l’ovule est libéré. Et il est toujours possible de recourir à un test d’ovulation (disponible en pharmacie).

Bon, et maintenant les positions !

En réalité, aucune n’est efficace à 100%, et aucune ne se montre totalement inefficace. Du moment qu’il y a pénétration vaginale et éjaculation, ça a des chances de marcher !

Le bon sens pousse toutefois à privilégier des postures favorisant le cheminement des spermatozoïdes, et donc à éviter que le sperme de n’écoule immédiatement du vagin.

On peut ainsi profiter du missionnaire, du bateau ivre, du lotus renversé, de l’étoile de mer… et de toutes les postures où la partenaire est sur le dos et son partenaire au-dessus d’elle.

positions pour tomber enceinte missionnaire kamasutra grossesse

Les postures de type « approche du tigre » ou levrette mettent aussi la gravité à profit :

positions pour tomber enceinte fécondation kamasutra grossesse positions pour tomber enceinte fécondation kamasutra

Ces deux images sont issues du Kama Sutra Alphabet project, visible ici.

Il est bien sur tout à fait possible de se mettre les pieds en l’air après l’amour, et même de se relever un peu le bassin (avec un coussin placé sous les fesses par exemple) pour favoriser la « descente » des spermatozoïdes vers le col de l’utérus. Dans tous les cas, rester tranquillement sur le dos pendant quelques minutes ne peut pas faire de mal… Mais rassurez-vous, les spermatozoïdes nagent dans tous les sens, et sont guidés dans tous les cas vers l’ovule. Ils trouveront leur chemin si le col est suffisamment ouvert et la glaire perméable, même si vous êtes debout.

Dernier point d’importance : il semble que l’orgasme féminin favorise la fécondation. Les spasmes déclenchés par l’orgasme favoriseraient en effet l’avancée des spermatozoïdes… Alors autant profiter un maximum de chaque câlin !

 

Advertisements

3 réflexions sur “Quelles positions pour tomber enceinte ?

  1. Pingback: Sexualité et grossesse | Les vies d'Amélie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s