Et tu crois qu’allaiter c’est tranquille, toi ?

Et ton bébé a 3 semaines. Tu as survécu aux crevasses, combattu les engorgements à grand renfort de massages aréolaires, enfin tes seins ne ressemblent plus à deux obus douloureux et tu peux à nouveau serrer ton mari et tes enfants dans tes bras.

Et puis survient… la poussée de croissance. D’un coup ton bébé si mignon qui laissait passer 3 heures entre les tétées se mue en sangsue avide et la revoilà ventousée à tes nénés toutes les deux heures maxi, jour et nuit. Ça pompe grave, c’est moi qui vous le dis.

allaitement sein blog tétée

Après deux jours à ce rythme, tu as atteint la production journalière d’une charolaise de belle taille. Si ton bébé pleure tes tétons commencent à picoter, si tu as le malheur de dégainer un nichon à ce moment-là tu peux arroser la pièce sur un rayon d’un mètre environ. A vrai dire il suffit que tu regardes un de tes enfants avec tendresse pour que tu te mues en fontaine laitière. Bonheur et plénitude de ton bébé, qui devant tant d’abondance en laisse couler la moitié sur tes fringues. Normal.

charolaise

C’est pas une charolaise ?

 

Et puis ton bébé chope un rhume. Un bon petit rhume avec nez qui coule et tout ça. En même temps, tes autres enfants et ton mari reniflent et toussent depuis des jours, alors la petite se met au diapason. L’esprit de famille, quoi. Tu flippes ta race qu’elle s’étouffe, quand elle tête elle ronfle pire qu’un bouledogue français, et en plus à force de renifler elle gerboule tout ce qu’elle a mangé. Le linge sale s’entasse aussi vite que les cernes bleuissent sous tes yeux.

Car ton bébé malade ne veut dormir que sur toi. Mais ton bébé malade n’a plus faim. Dort 6 heures d’affilée. Tétouille à demi et se détourne, épuisée de tous les efforts à fournir pour respirer. Et se rendort sur toi, bien calée entre deux seins prêts à exploser. Le top du confort, croyez-moi.

Après deux jours à ce rythme, adieu la charolaise. Tes seins se sont gentiment adaptés au nouveau rythme, tu es capable de te pencher sans inonder tes pieds. Avouez que c’est pratique pour vider le lave-linge.

Et puis d’un coup ton bébé va mieux et réalise que depuis deux jours elle dort trop, mange trop peu et décide de rétablir l’équilibre. A minuit. Pendant trois heures. Ton bébé ne ronfle plus quand il tête, non. En revanche tu as l’impression d’avoir un chinchilla enragé accroché à ton sein. Ça râle, ça s’énerve : forcément y’a plus grand chose à manger. Tu te répètes « elle va mieux, c’est génial », mais vers deux heures du mat’ alors que tu t’es assoupie pour la quatrième fois sur ce qui t’évoque de plus en plus un Gremlin sous coke, tu ne sais plus que ce que « génial »  veut dire. Tu te promets que la prochaine fois tu tireras du lait pour maintenir la lactation, que tu lui donneras avec un biberon. Dans un semi-sommeil tu divagues, tu rêves de seins qui produisent à la demande et à l’instant… Tu vois des robinets sur tes tétons, d’ailleurs tu entends le robinet glouglouter…

Ah non, c’est juste ton bébé qui vient de péter.

Les joies de la maternité.

Miranda Kerr allaitement breastfeed tétée

Il me grossit pas un peu, ce pyjama ?

 

Advertisements

26 réflexions sur “Et tu crois qu’allaiter c’est tranquille, toi ?

  1. Oulala !! J’ai peur pour ma part de ne pas avoir assez de lait. Pas de jet, mes seins ont « goutés » pendant qq jours seulement. La première fois que j’ai utilisé le tire-lait j’ai réussi à exprimer 80 ml avec 1 sein……depuis tout au plus 50ml avec les deux ! Je m’inquiète un peu 😦

    Aimé par 1 personne

    • Je comprends… Mais tout le monde n’a pas de fuites ! En fait, tant que ton fils a l’air rassasié après la tétée, tant qu’il mouille plusieurs couches par jour et qu’il grossit, tout va bien. Pourquoi tu tires ton lait ?

      J'aime

      • Pour permettre à Fabrice de donner un bib au moins une fois par jour à son fils tant qu’il est en congé. Ils sont beaux tous les deux 🙂 Fab est un oiseau de nuit, moi pas donc ça me permet aussi de dormir au moins 3h d’affilées (…..parfois, parce qu’après le bib il peut y avoir une tétée câlin sans ça pas de dodo) ! Liam tête en moyenne toutes les deux heures s’il a eut les 2 seins, parfois toutes les heures si il s’est endormi sur un sein et que malgré mes efforts pour le stimuler il ne prend pas l’autre. Enfin, tu me rassures parce qu’effectivement Liam prend du poids, a l’air rassasié et heureux après une tétée et il fait de gros pipi et de gros caca « moutarde de charroux » !!! Et il a déjà des érections au petit matin hihi !!!!!! 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Toutes les deux heures ça va j’ai eu toutes les heures moi avec la poussée de croissance ! Et quand ils disent que c’est à 3 semaines puis à 3 mois… mouais, j’ai l’impression qu’il m’en fait une tous les 15 jours moi…!!
    @Patate si ton bébé grossit bien tu n’as pas à t’inquiéter, quand il tète ça titre bien plus de lait qu’au tire lait surtout si c’est un tire lait manuel. Le mien tète moins de 5 minutes par tétée, et au tire lait manuel je n’exprime pas énormément mais quand lui donne au bib ça lui suffit et il a déjà dépassé la courbe de moyenne…!

    Aimé par 1 personne

  3. Merci Amélie, je me sens tellement moins seule! J’ai adoré l’image du chinchilla enragé, c’est ce que j’ai ressenti lors du pic de croissance des 6 semaines (pas sur d’ailleurs qu’il soit tout à fait terminé) lorsque mon adorable bébé a voulu teter toutes les demi-heures de 23:00 à 03:00… J’ai bien failli craquer! Du coup mon mari est revenu à la charge avec l’idée d’un biberon de lait artificiel le soir de temps en temps, ce contre quoi je résiste pied à pied mais qui me semblait bien tentant il y a 3 jours… Mais j’ai lu dans mon Laurence Pernoud que c’est le risque d’un début de sevrage, alors je dis non, malgré les cernes et la lassitude ponctuelle… Quant au rhume, la mienne s’en sort mais elle semble toujours un peu encombrée malgré tout, tu as des trucs pour la soigner vraiment ou cela va-t-il durer tout l’hiver?
    Merci et bon courage avec ton chinchilla mignon!

    Aimé par 1 personne

  4. Pingback: 1 mois déjà… | Les vies d'Amélie

  5. Pingback: Vas-tu lâcher ce sein, à la fin ? {et voici revenir le pic de croissance} | Les vies d'Amélie

  6. Pingback: La joie des sorties en famille (nombreuse) | Les vies d'Amélie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s