search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Juste pour se souvenir des vacances, du soleil, du sable chaud sous nos pieds, des rires, du lac et de l’océan, des virées en vélo, des discussions de fin de soirée, des petits-dej au son des cigales. Juste pour savourer encore un peu tout ça. . . . . . Sur ce je vous laisse, je vais sniffer le tube de crème solaire. #vacances2019 #seignosse #nosombreslandaises
C’est pareil tous les ans, je devrais m’y habituer, mais non. Le retour à la ville, à la vie « normale », citadine, après nos vacances landaises... c’est toujours aussi déprimant. Je tourne en rond, rien ne m’amuse, j’ai juste envie de me gaver de films et de chocolat, ou alors d’écrire beaucoup. Mais je ne peux pas parce que j’ai les enfants avec moi. Et cette année, ils sont encore plus dépités que moi. Alors cet aprem on va mettre les maillots et allez nager à la piscine. Pour barboter encore un peu. Et puis au parc. Pour voir du vert. Et puis on s’habituera à ne plus vivre dehors, à ne plus entendre les cigales, à ne plus buller dans le hamac, on oubliera la nostalgie et on profitera du mois d’aout quand même. Et comme à chaque fois, je me demande : ça serait aussi bien, les vacances, si c’était tout le temps ? C’est le retour à l’habituel qui fait que c’est si dur ? Ou on n’est juste pas faits pour vivre dans le béton ? #deprimepostvacances
On a pédalé (pour changer du paddle). On a glissé (surtout les enfants parce que mes fesses à moi passaient moyen sur le machin). On a vu un cormoran (étonnamment sociable) et des crabes (timides). On a laissé le soleil descendre sur la plage, retiré les lycras et laissé les derniers rayons nous chauffer gentiment le dos. On s’est demandé si on verrait bien les étoiles. On s’est passés à la balayette avant de remonter dans la voiture. On a laissé du sable dans la baignoire. On a fini le gâteau basque et picoré des olives. On a traîné dans le hamac et puis on est partis au lit. On est en vacances, quoi. #landes #seignosse #soustons #family #mykids #pedaloavectoboggan #cestbeauleprogres
Elle nous a apporté les cafés. Elle s’est penchée sur la Mini, toute sage dans sa poussette. Elle a demandé « elle m’entend ? ». Et comme on a dit oui, elle lui a murmuré des mots doux en lui caressant la joue. Et puis elle lui a fait des bisous. Et la poulette a roucoulé de bonheur. Ça n’a l’air de rien, ça, mais moi ça m’a remuée. Assez pour que je me retrouve à tamponner mes yeux avec la serviette du restaurant. Qu’une personne inconnue s’intéresse à ma fille, autrement que pour la plaindre ou nous plaindre. Autrement qu’avec de la peur ou de la tristesse dans le regard. C’était beau, je peux même pas vous dire comment. Cilou, si vous passez par ici : vous avez un peu flingué mon maquillage mais MERCI. #handicap #enfantsextraordinaires #maladierare #amour
Quelle aventure, une séance de signatures... j’ai noté les prénoms mais ce sont les visages qui me revenaient, hier soir, alors que je glissais dans le sommeil. Les sourires, les encouragements, les mots gentils, les « on vous revoit pour le prochain ! ». Il y a eu des rires, des accolades et même quelques larmes. Il s’est passé des choses fortes hier, beaucoup plus puissantes que j’aurais pu imaginer. Bien sûr, sur les centaines de visiteurs du Cultura, seul un petit nombre a eu envie de venir me voir, et un encore plus petit a passé le cap d’acheter le premier roman d’une autrice inconnue. Mais ces rencontres-là... punaise ! Alors s’ils passent par ici j’envoie une bise particulière à l’étudiante en pharma qui cherche sa voie, à Jarod et Kellia, les collégiens les plus cool de Belle Ep’, à Lola, à Cynthia et sa puce Maïly, à la sublimissime Janica, à Mathilde, à Tom, à Laurent... merci à tous, du fond du coeur. Merci à ceux qui ont papoté avec moi, à ceux qui ont dit « c’est pas ma came mais félicitations », à ceux qui n’avaient pas les moyens mais qui ont bavardé quand même, merci, vraiment. Et un big Merci aussi à l’équipe @culturafr de @centre_commercial_belle_epine, pour leur gentillesse, leur enthousiasme... et leur patience face à mes 2000 « bonjour, c’est mon premier roman ! » de la journée. #premierroman #dedicaces #signature #bookstagram #lire #lecteurs #incroyable #justebeau #livrestagram
On n’a pas de jardin, pas de vue, pas d’horizon dégagé ni de grande étendue sauvage. On n’a qu’un bout de terrasse avec des dizaines de fenêtres en vis-à-vis, un rectangle de ciel au-dessus et un arc de soleil délimité par les immeubles voisins. Mais de notre carré de briques, de dalles et de béton, on a fait une petite oasis où poussent des haricots, des tomates, des tas de fleurs ; où les escargots, les abeilles et les enfants sont très heureux. On peut poser une micro-piscine et une nappe pour pique-niquer. On peut buller sur le tapis, bouquiner sous le parasol mais pas bronzer dénudé. On peut mettre juste les pieds dehors pour regarder la pluie tomber sans se faire mouiller. C’est un peu le fouillis, le bazar, un bric à brac, mais ça a l’odeur du jasmin et de la terre désaltérée 💛 #presqueunjardin #natureenville #terrassewithnoview #mykids

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 718 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Et tu crois qu’allaiter c’est tranquille, toi ?

Et ton bébé a 3 semaines. Tu as survécu aux crevasses, combattu les engorgements à grand renfort de massages aréolaires, enfin tes seins ne ressemblent plus à deux obus douloureux et tu peux à nouveau serrer ton mari et tes enfants dans tes bras.

Et puis survient… la poussée de croissance. D’un coup ton bébé si mignon qui laissait passer 3 heures entre les tétées se mue en sangsue avide et la revoilà ventousée à tes nénés toutes les deux heures maxi, jour et nuit. Ça pompe grave, c’est moi qui vous le dis.

allaitement sein blog tétée

Après deux jours à ce rythme, tu as atteint la production journalière d’une charolaise de belle taille. Si ton bébé pleure tes tétons commencent à picoter, si tu as le malheur de dégainer un nichon à ce moment-là tu peux arroser la pièce sur un rayon d’un mètre environ. A vrai dire il suffit que tu regardes un de tes enfants avec tendresse pour que tu te mues en fontaine laitière. Bonheur et plénitude de ton bébé, qui devant tant d’abondance en laisse couler la moitié sur tes fringues. Normal.

charolaise

C’est pas une charolaise ?

 

Et puis ton bébé chope un rhume. Un bon petit rhume avec nez qui coule et tout ça. En même temps, tes autres enfants et ton mari reniflent et toussent depuis des jours, alors la petite se met au diapason. L’esprit de famille, quoi. Tu flippes ta race qu’elle s’étouffe, quand elle tête elle ronfle pire qu’un bouledogue français, et en plus à force de renifler elle gerboule tout ce qu’elle a mangé. Le linge sale s’entasse aussi vite que les cernes bleuissent sous tes yeux.

Car ton bébé malade ne veut dormir que sur toi. Mais ton bébé malade n’a plus faim. Dort 6 heures d’affilée. Tétouille à demi et se détourne, épuisée de tous les efforts à fournir pour respirer. Et se rendort sur toi, bien calée entre deux seins prêts à exploser. Le top du confort, croyez-moi.

Après deux jours à ce rythme, adieu la charolaise. Tes seins se sont gentiment adaptés au nouveau rythme, tu es capable de te pencher sans inonder tes pieds. Avouez que c’est pratique pour vider le lave-linge.

Et puis d’un coup ton bébé va mieux et réalise que depuis deux jours elle dort trop, mange trop peu et décide de rétablir l’équilibre. A minuit. Pendant trois heures. Ton bébé ne ronfle plus quand il tête, non. En revanche tu as l’impression d’avoir un chinchilla enragé accroché à ton sein. Ça râle, ça s’énerve : forcément y’a plus grand chose à manger. Tu te répètes « elle va mieux, c’est génial », mais vers deux heures du mat’ alors que tu t’es assoupie pour la quatrième fois sur ce qui t’évoque de plus en plus un Gremlin sous coke, tu ne sais plus que ce que « génial »  veut dire. Tu te promets que la prochaine fois tu tireras du lait pour maintenir la lactation, que tu lui donneras avec un biberon. Dans un semi-sommeil tu divagues, tu rêves de seins qui produisent à la demande et à l’instant… Tu vois des robinets sur tes tétons, d’ailleurs tu entends le robinet glouglouter…

Ah non, c’est juste ton bébé qui vient de péter.

Les joies de la maternité.

Miranda Kerr allaitement breastfeed tétée

Il me grossit pas un peu, ce pyjama ?

 

28 comments on “Et tu crois qu’allaiter c’est tranquille, toi ?

  1. daljaa dit :

    Hahaha la légende sous la dernière photo.

    Aimé par 1 personne

  2. Patate dit :

    Oulala !! J’ai peur pour ma part de ne pas avoir assez de lait. Pas de jet, mes seins ont « goutés » pendant qq jours seulement. La première fois que j’ai utilisé le tire-lait j’ai réussi à exprimer 80 ml avec 1 sein……depuis tout au plus 50ml avec les deux ! Je m’inquiète un peu 😦

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Je comprends… Mais tout le monde n’a pas de fuites ! En fait, tant que ton fils a l’air rassasié après la tétée, tant qu’il mouille plusieurs couches par jour et qu’il grossit, tout va bien. Pourquoi tu tires ton lait ?

      J'aime

      1. Patate dit :

        Pour permettre à Fabrice de donner un bib au moins une fois par jour à son fils tant qu’il est en congé. Ils sont beaux tous les deux 🙂 Fab est un oiseau de nuit, moi pas donc ça me permet aussi de dormir au moins 3h d’affilées (…..parfois, parce qu’après le bib il peut y avoir une tétée câlin sans ça pas de dodo) ! Liam tête en moyenne toutes les deux heures s’il a eut les 2 seins, parfois toutes les heures si il s’est endormi sur un sein et que malgré mes efforts pour le stimuler il ne prend pas l’autre. Enfin, tu me rassures parce qu’effectivement Liam prend du poids, a l’air rassasié et heureux après une tétée et il fait de gros pipi et de gros caca « moutarde de charroux » !!! Et il a déjà des érections au petit matin hihi !!!!!! 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        Aaaah ben sois tranquille alors !! Il fonctionne parfaitement, ce petit, et il ne se laissera pas mourir de faim, fais-lui confiance !!

        J'aime

  3. Toutes les deux heures ça va j’ai eu toutes les heures moi avec la poussée de croissance ! Et quand ils disent que c’est à 3 semaines puis à 3 mois… mouais, j’ai l’impression qu’il m’en fait une tous les 15 jours moi…!!
    @Patate si ton bébé grossit bien tu n’as pas à t’inquiéter, quand il tète ça titre bien plus de lait qu’au tire lait surtout si c’est un tire lait manuel. Le mien tète moins de 5 minutes par tétée, et au tire lait manuel je n’exprime pas énormément mais quand lui donne au bib ça lui suffit et il a déjà dépassé la courbe de moyenne…!

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      C’est marrant comme on flippe de ne pas avoir assez. Je ne suis pas inquiète cette fois, mais c’est une question récurrente de mon entourage : « et tu as assez de lait, toujours pas de biberon ? »

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai que quand la machine est en route on ne sent plus les grosses montées de lait et il n’y a plus de jets à chaque sortie du matos alors on se pose la question !! Mais bon là c’est moins de flippe, j’ai allaité le premier quasiment 9 mois ça devrait le faire… Mais il n’est pas encore régulier du coup avec la crèche qui arrive à grands pas je vais me louer un tire lait électrique histoire de faire plus de stock…

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        Rah ouais…j’aime pas le tire-lait… Jamais pu me résoudre à l’emmener au boulot par exemple

        Aimé par 1 personne

      3. Je l’ai fait qu’une fois, parce que je faisais ça dans la réserve, ça m’a calmé direct ! Mais là pas le choix si je veux continuer a lui donner mon lait à la crèche… Le grand frère avait plus de chance Monsieur passait le prendre le midi car il avait une bonne pause, mais là ça va pas être possible donc ça lui fait la tétée du midi en moins, si je veux maintenir la lactation je vais être obligée de reprendre le tire lait ! Heureusement maintenant au boulot on a un grand WC propre et une cuisine j’ai le choix ce sera plus la réserve !!

        Aimé par 1 personne

      4. Amélie dit :

        Mmmmm la chouette ambiance dans la réserve, je vois ça d’ici 😂😂

        J'aime

    2. Amélie dit :

      Oui moi aussi elle fait toutes les heures par moment… Mais du coup je ne compte pas vraiment ça comme deux tétées, vu qu’elle reste plus ou moins accrochée entre temps !

      J'aime

      1. Mon premier faisait ça aussi. Mais là c’est carrément micro tétée sur micro tétée. En même temps c’est un vrai glouton il est rassasié en moins de deux. Alors la poussée de croissance c’était sport…!

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        Ouais, fait vraiment pas avoir de dogme, et s’adapter au marmot !

        Aimé par 1 personne

  4. annelartigue dit :

    Je compatis mais pas pu m’empêcher de glousser! La métamorphose de kafka à côté c’est une aventure de oui-oui

    Aimé par 1 personne

  5. Co dit :

    Merci Amélie, je me sens tellement moins seule! J’ai adoré l’image du chinchilla enragé, c’est ce que j’ai ressenti lors du pic de croissance des 6 semaines (pas sur d’ailleurs qu’il soit tout à fait terminé) lorsque mon adorable bébé a voulu teter toutes les demi-heures de 23:00 à 03:00… J’ai bien failli craquer! Du coup mon mari est revenu à la charge avec l’idée d’un biberon de lait artificiel le soir de temps en temps, ce contre quoi je résiste pied à pied mais qui me semblait bien tentant il y a 3 jours… Mais j’ai lu dans mon Laurence Pernoud que c’est le risque d’un début de sevrage, alors je dis non, malgré les cernes et la lassitude ponctuelle… Quant au rhume, la mienne s’en sort mais elle semble toujours un peu encombrée malgré tout, tu as des trucs pour la soigner vraiment ou cela va-t-il durer tout l’hiver?
    Merci et bon courage avec ton chinchilla mignon!

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Oh oui je te comprends, moi aussi le biberon me faisait de l’oeil la nuit de la tétée de 3 heures !

      J'aime

    2. Amélie dit :

      Pour le nez de ton bébé, hélas à part lui laver et utiliser le mouche bébé, y’a pas grand chose à faire de plus. Mais elle passera ptet à travers les autres rhumes… Elle a quand même tes anticorps alors tout espoir n’est pas perdu !! On garde la foi !

      J'aime

      1. Co dit :

        Merci Amélie, on y croit, on y croit! 😀

        Aimé par 1 personne

  6. Harley Huntress dit :

    J’ai passé tout l’article à sourire ! J’ai adoré comment tu racontes ça (et les légendes de tes photos) 🙂

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Merci, c’est super gentil !! Je vois qu’on se comprend sur le glamour et l’aisance de la mère allaitante 🙂

      J'aime

  7. Aona dit :

    Non…! mais c’est géniale, je ne peux plus arrêter de rire !!! merci ❤ 😀

    Aimé par 1 personne

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :