La joie des sorties en famille (nombreuse)

Coming out : parfois, je regarde les nullipares, et je les envie.

Ne te méprends pas, toi qui me lis. Et vous mes chéris, mes trois magnifiques enfants que j’aime plus que tout, ne soyez pas vexés. À aucun moment (même couverte de vomi -le votre- à 4 heures du matin, voyez si je vous adore) je ne regrette de vous avoir mis au monde.

Mais il n’empêche, parfois je les regarde, ces couples sans enfants, ces célibataires, insouciants, et je les envie. Parce qu’ils sont libres de leurs mouvements, ils voyagent léger, bouger est facile pour eux.

Alors que les sorties pour nous, famille « nombreuse », c’est tout sauf spontanéité, légèreté et licornes bondissantes.

D’abord il faut me préparer. Autant le dire tout de suite : pour le moment je ne rentre dans aucune de mes fringues « normales ». Déprime intense au moment de choisir ce que je peux mettre qui ne serait ni informe ni tâché et si possible un peu seyant. Néant. Impression de ressembler à un sac. Avec des racines apparentes (t’as essayé d’aller te faire faire un balayage avec un chinchilla accroché aux seins ?). Ceci dit les racines, ça détourne un peu l’attention de mon maquillage approximatif, réalisé d’une main pour cause de berçage constant du chinchilla sus-nommé. Classe.

Ensuite il s’agit d’harnacher les gnomes. Entre la Mini qui hurle dès qu’on la pose dans le cosy, le Grand qui refuse de mettre autre chose qu’une chemise rouge (celle qui est au sale depuis une semaine, mauvaise mère) et le Petit qui veut emmener la moitié des jouets de la maison, c’est un chic moment de poésie familiale. Et puis c’est l’hiver, donc manteau, écharpe et bonnet pour tout le monde. Le temps de scratcher les chaussures des garçons, on a perdu la moitié de nos capacités auditives, beaucoup de patience, et l’amitié de nos voisins.

Arrive le moment de grimper en voiture. Toi qui crois qu’une voiture avec 5 places est suffisante pour une famille avec 3 enfants, tu n’as probablement jamais manipulé un siège auto (veinard). C’est à moi que revient la chance de me glisser entre les sièges des garçons à l’arrière. Trajet sur une fesse, les épaules en diagonale. Un délicat relent de vomi de l’année dernière parvient à mes narines. Trajet sans ceinture bien sur, impossible à attacher dans cette configuration. Remarque que ça ne m’inquiète pas, hein. Mon mari conduit très bien, déjà. Et puis au pire, le sac à langer taille maxi XL que j’ai dans les bras amortira le choc. C’est l’avantage de transporter un kilo de couches sur ses genoux.

Bien sur dans ces conditions on ne peut pas aller bien loin. Heureusement remarquez, parce que c’est pas facile de chanter « mon poisson rouge ayant appris » tout en comptant les feux rouges, surtout avec un bébé qui hurle dès qu’on ralentit. A noter que le bébé qui hurle en voiture s’endort systématiquement 200 mètres avant l’arrivée. Tu peux tester, c’est une loi immuable.

Et puis enfin on peut s’extirper -avec une grâce variable- de notre véhicule, rassembler les poussins sur le trottoir et aller, coeur joyeux et mains moites, à la rencontre de notre destination.

Voilà voilà. Tout ça pour vous demander, chers amis, de ne pas nous en vouloir si on ne vient pas vous présenter la Mini dans l’immédiat. Avant de pouvoir dépasser les 5 kilomètres de trajet, il faut qu’on économise pour acheter un carrosse à la taille de notre smalah. On se voit en 2025, donc.

Bisous.

sorties en famille Légo blog maman amélie

 

Il est encore temps de voter pour le blog ici et m’aider dans le concours Famili ! Merci !!

Publicités

Plaid géométrique en patchwork (DIY couture et tuto)

plaid-quilt-diy-couture-tuto plaid-quilt-diy-couture-tuto

Plus ça va, plus je prends confiance en moi côté « loisirs créatifs ». Je sais que je n’ai pas toujours les bonnes techniques, mais je n’ai plus si peur de me lancer. Après tout, au pire, je massacre un projet, je gâche un peu de tissu, de laine ou de papier… ça n’est pas si grave.

Et puis à force de voir de supers réalisations sur les blogs que j’aime, comme Pour mes jolis mômes ou Avec ses 10 petits doigts… ça me donne des envies.

J’ai commencé timidement avec des bavoirs élastiqués, des doudous éléphants ou chats, tout ça cousu à partir de tissus récupérés et recyclés. Mais là je me suis lancée pour de bon, j’ai même acheté des coupons en vue de mon projet.

Mon idée ? Un plaid en patchwork pour les enfants, parce qu’ils adorent s’emmitoufler quand ils regardent leurs dessins animés. J’ai vu plein de modèles assez compliqués sur Pinterest, mais je ne voulais pas un truc qui me prendrait des semaines, donc j’ai décidé de suivre plus ou moins le modèle d’Hélène ici, avec des triangles rectangles de 20cm de côté.

Première étape : rassembler le matériel : machine, fil, ciseaux, craie, fer et table à repasser, molleton ou polaire, et des bandes de tissu dans des coloris assortis. J’ai choisi 6 coupons de popeline de coton France Duval Stalla chez Little Fabrics (banane brume, orage, figue, bleu canard et brume). J’ai pris 20 cm de chaque (sur 140 de large), 40cm du coloris banane. Pouvoir commander de petites quantités est vraiment pratique pour ce genre de projet et du coup ça ne revient pas trop cher. Pour le bleu canard que je voulais utiliser pour le dos du plaid, j’ai commandé 1m20.

Il faut ensuite préparer les tissus : les laver et les repasser. IMG_0744 IMG_0746 plaid-quilt-diy-couture-tutoTracer ensuite les carrés de 20 cm de côté puis une diagonale pour obtenir les triangles voulus… et découper.

IMG_0750 plaid-quilt-diy-couture-tuto

Il faut ensuite coudre les triangles deux par deux pour reformer des carrés, en prenant soin de coudre des couleurs différentes ensemble. Placez les triangles endroit contre endroit et cousez la diagonale. Les assemblages peuvent se faire de manière aléatoire. Il est ensuite temps de commencer le repassage… et il va y en avoir beaucoup ! Aplatir les coutures, et admirer les jolis carrés réalisés.

IMG_0758 plaid-quilt-diy-couture-tuto

Une fois tous les carrés reconstitués et aplatis, vous pouvez commencer à les assembler ensemble pour former des bandes. Avant cette étape, il peut être bon de placer tous les carrés à plat au sol, pour les arranger de façon harmonieuse.

On reconstitue ainsi 6 bandes de 7 carrés. Aplatir les nouvelles coutures, avant de passer à l’assemblage des bandes entre elles.

plaid-quilt-diy-couture-tuto plaid-quilt-diy-couture-tuto

Repassez une fois de plus pour aplatir toutes les coutures… et admirez le travail accompli ! J’étais super fière de moi, mon premier patchwork !

On peut ensuite passer à l’assemblage avec le dos, en cousant toujours endroit contre endroit. Laisser une partie non cousue pour pouvoir retourner l’ouvrage. Attention à bien sortir les coins.

Pour plus de moelleux et de chaleur, j’ai inséré entre les deux couches de popeline une couche de laine polaire (une vieille couverture moche), mais on peut aussi mettre du molleton, qui donnera plus de gonflant. Il suffit ensuite de fermer le plaid en cousant la partie laissée ouverte. Enfin afin de fixer le tout j’ai piqué chaque triangle de coin et un triangle au milieu.

Tadaam !

IMG_0797 IMG_0798 plaid-quilt-diy-couture-tutoMon plaid est loin d’être parfait, tous les coins des triangles ne se rejoignent pas toujours… mais pour une première c’est déjà  une réussite pour moi !

Maintenant je n’ai qu’un envie, en faire un autre pour le Petit, car le Grand se l’est approprié… et en prévoir un pour ma Mini aussi ! plaid-quilt-diy-couture-tuto

 

PS : merci à Hellocoton pour avoir mis cet article en Une Créa Déco, ça me fait super plaisir… et il est encore temps de voter pour le blog sur Famili… 2 petits clics à partir du macaron en haut à droite, merci ❤

8 pics a week #8 (petits bonheurs de la semaine)

Grosse fatigue et petit moral cette semaine. Le lundi 19 janvier serait officiellement la journée la plus déprimante de l’année, pour moi c’est toute la semaine qui a été super gloomy. Heureusement que, entre les nuits en pointillés et les moments de blues, il y a eu des petits bonheurs…

blog maman amélie

Des siestes à deux, histoire de récupérer un peu

blog maman ananas amélie

un gros ananas partagé un soir, pour faire le plein de vitamines

blog maman amélie kapla

Des constructions en Kapla. Rien de tel que le jeu pour être vraiment dans l’instant présent. C’est fou comme ça fait du bien

blog maman pyjama natalys amélie

Le top de l’élégance : les chaussettes par-dessus le pyj. Ok, c’est mochissime, mais au moins le pyjama ne bouge plus et c’est quand même un peu mignon ❤

blog maman amélie monoprix soldes enfants

Les soldes à -80% chez Monoprix, c’est quand même chouette. Petits plaisirs pour les enfants, à prix ultra réduit.

blog maman amélie

La première chose qu’il me dit en rentrant de l’école « je veux faire un câlin à la petite soeur » ❤

blog maman amélie mellow yellow ballerines

Ok, c’était juste pour aller chercher le courrier… mais c’était quand même trop-youpi-paillettes-ça-brille de les porter

blog maman veilleuse cloud b tranquil turtle

le plafond de notre chambre se transforme en fonds sous-marins avec une tortue géniale 😀

 

Un matin

La Mini commence à remuer. Si seulement elle pouvait se rendormir, encore un peu. Un tout petit peu. Si seulement moi je pouvais dormir encore un peu, un tout petit peu… Mais la demoiselle a faim et mes caresses n’y changent rien. Si je la nourris allongée je pourrais encore somnoler ?

Mon amoureux est déjà levé. J’entends la douche, bientôt il viendra s’habiller, fleurant bon le savon. Le Grand aussi est debout, il demande à son père un dessin animé, un jus, réclame déjà mille explications. Et comment ça s’écrit, roi ? R-O-A ? Et c’est où, l’aventure, c’est loin d’ici ? Et ce soir on fera les Légo avec Emmett ?

Le Petit doit encore trainer au lit, de toute façon rien ne le presse, il n’a pas école, lui.

Il est 8 heures.

La Mini n’a plus sommeil, elle ouvre de grands yeux sur la chambre encore sombre. Le soleil est comme moi, il tarde à se lever. Changer la couche, embrasser les petits pieds, enfiler un peignoir. Enlever le peignoir et courir se doucher fissa, avant que le Papa ne parte au travail. Profiter de l’eau chaude, embuer la salle de bain et ne plus vouloir sortir. Et sortir quand même.

Habillée juste à temps pour embrasser mon mari et mon aîné qui partent au travail et à l’école. Et récupérer la Mini qui s’impatiente dans son transat.

Ouvrir les volets. Faire la lumière et découvrir le temps qu’il fait. Dans la chambre des garçons, le Petit a disparu caché sous sa « couvette ».

-Mon coeur, tu veux te lever ?

-Non !

-Tu veux petit-déjeuner ?

-Non !

-Tu veux des bisous ?

-Non !

Mais il en a quand même, des bisous. Plein. Mon petit magnifique, tout hirsute et chaud, rigolard dans son pyjama à étoiles.

Trainer tous les trois sur le canapé, cachés sous des couvertures et croquant des biscuits devant Wall-E, pour la millième fois.

Pendant que j’habille le Petit, je me demande : encore une de ces journées où la Mini ne veut pas être posée ?

Pourrai-je seulement plier le linge ? Ou sera-ce blogging d’une main, mon bébé-glu sur les genoux ?

Un gros baiser baveux de mon Petit qui part emmitouflé se promener avec sa nounou, et nous voilà à nouveau en tête-à-tête, ma mienne et moi.

Ses yeux se ferment comme je la berce. Elle ne se réveille pas quand je m’installe sur le canapé, sa main toujours agrippée à mon pull. Sieste pour deux, alors. Le reste attendra.

main bébé trendy chale

La mallette du docteur (le DIY du mercredi)

docteur-doudou mallette-docteur-enfant-doudou valise-docteur-jeu-enfant valise-docteur-jeu-enfant

Ce que les enfants aiment par dessus tout, bien souvent, c’est jouer avec les affaires des grands. Pour faire semblant ou bidouiller comme papa et maman. Des cuillers en bois chipées dans la cuisine à la guitare grattée en douce, en passant bien sur par le stéthoscope…

Alors quand j’ai entendu mon aîné dire à son doudou « t’inquiète pas Min-Min, on va te donner du Doliprane et ça va aller mieux », je me suis dit qu’une petite mallette de docteur s’imposait.

J’avais chiné ce vieux sac en cuir dans un vide-grenier il y a bien 15 ans… il m’a toujours fait penser à une sacoche pour un docteur de campagne.

malette cuir

Dedans on a mis un peu de tout : flacons de sirop (vides et lavés), pipettes, bande de gaze, pansements, l’indispensable stéthoscope, mais aussi un bloc pour écrire les ordonnances, un stylo (sponso par un labo, notez le souci du détail) et un tampon accompagné de son encreur.

C’est vraiment facile à réaliser, parce qu’on a tous des pipettes de sirops qui trainent, des boîtes de médicaments vides et quelques pansements… et c’est l’éclate totale pour les enfants de pouvoir soigner les doudous « pour de vrai ».

IMG_0985IMG_0986

Et voilà l’ordo de Min-Min, datée et tamponnée comme il se doit par notre docteur de 4 ans et demi ❤jeu-enfant-docteur-ordonnancedocteur-doudou-jeu-enfant-stéthoscope

L’éléphant va beaucoup mieux, je vous rassure !

Vole, birdy, vole !

IMG_0806
oiseau-origami-déco-washitape

« Une cocotte en papier en scotch ? C’est… intéressant ! »

Mon chéri à le sens de la formule. Et beaucoup de patience aussi, surtout quand je couvre nos murs de trucs de plus en plus bizarres.

Donc oui, ce coup-ci c’est une « cocotte en papier en scotch », ou plutôt un oiseau façon origami, au washi tape.

Je suis toujours aussi fan de mes petits rouleaux de masking tape, surtout des fluos (je n’aurais jamais cru dire ça un jour, moi qui ai connu les années 80…)

IMG_0786  IMG_0788

Je me suis inspirée d’oiseaux origami vus sur Pinterest, il a suffi de coller le masking tape en croisant les bandes. Je m’y suis reprise à deux fois avant d’avoir une tête qui me plaisait (!). Ensuite avec un feutre et des ciseaux j’ai fait les finitions pour que plus rien ne dépasse. 5 minutes pour un big bird qui vole dans notre salon.

Et la prochaine fois ? Un ours, un pingouin, un lapin ?

origami animals washitape

8 pics a week #7 (petits bonheurs de la semaine)

IMG_1011

Faire sa propre couronne de roi quand on a la fève, c’est plus mieux, non ?

docteur doudou

L’éléphant Min-Min a eu très mal au ventre, mais heureusement avec le stéthoscope et quelques pansements, le doudou est guéri ;D

 

tissu petit pan couture

J’ai fait les soldes chez Petit Pan, et je meurs d’impatience de coudre avec ces supers tissus !!

IMG_1013

La nouvelle meilleure copine de la Mini, qui adore entendre bruisser sa robe, et la regarde bien dans les yeux !

IMG_1035

Courir dans l’herbe, même si il fait froid, même si elle est mouillée… courir pour le plaisir de courir. Et puis ils sont trop mignons avec leurs chapkas assorties, mes garçons.

IMG_1036

Un cadeau de Noël retardataire mais trop cool, reste plus qu’à oeuvrer, si la Mini m’en laisse le temps.

IMG_1046

On fait des sablés, encore et toujours ! Cette fois avec de la cannelle, du clou de girofle…

brioche praluline pralus

Une brioche qui déchire, apportée par des copines qui déchirent encore plus, pour un chouette goûter plein de bébés ❤