search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Juste pour se souvenir des vacances, du soleil, du sable chaud sous nos pieds, des rires, du lac et de l’océan, des virées en vélo, des discussions de fin de soirée, des petits-dej au son des cigales. Juste pour savourer encore un peu tout ça. . . . . . Sur ce je vous laisse, je vais sniffer le tube de crème solaire. #vacances2019 #seignosse #nosombreslandaises
C’est pareil tous les ans, je devrais m’y habituer, mais non. Le retour à la ville, à la vie « normale », citadine, après nos vacances landaises... c’est toujours aussi déprimant. Je tourne en rond, rien ne m’amuse, j’ai juste envie de me gaver de films et de chocolat, ou alors d’écrire beaucoup. Mais je ne peux pas parce que j’ai les enfants avec moi. Et cette année, ils sont encore plus dépités que moi. Alors cet aprem on va mettre les maillots et allez nager à la piscine. Pour barboter encore un peu. Et puis au parc. Pour voir du vert. Et puis on s’habituera à ne plus vivre dehors, à ne plus entendre les cigales, à ne plus buller dans le hamac, on oubliera la nostalgie et on profitera du mois d’aout quand même. Et comme à chaque fois, je me demande : ça serait aussi bien, les vacances, si c’était tout le temps ? C’est le retour à l’habituel qui fait que c’est si dur ? Ou on n’est juste pas faits pour vivre dans le béton ? #deprimepostvacances
On a pédalé (pour changer du paddle). On a glissé (surtout les enfants parce que mes fesses à moi passaient moyen sur le machin). On a vu un cormoran (étonnamment sociable) et des crabes (timides). On a laissé le soleil descendre sur la plage, retiré les lycras et laissé les derniers rayons nous chauffer gentiment le dos. On s’est demandé si on verrait bien les étoiles. On s’est passés à la balayette avant de remonter dans la voiture. On a laissé du sable dans la baignoire. On a fini le gâteau basque et picoré des olives. On a traîné dans le hamac et puis on est partis au lit. On est en vacances, quoi. #landes #seignosse #soustons #family #mykids #pedaloavectoboggan #cestbeauleprogres
Elle nous a apporté les cafés. Elle s’est penchée sur la Mini, toute sage dans sa poussette. Elle a demandé « elle m’entend ? ». Et comme on a dit oui, elle lui a murmuré des mots doux en lui caressant la joue. Et puis elle lui a fait des bisous. Et la poulette a roucoulé de bonheur. Ça n’a l’air de rien, ça, mais moi ça m’a remuée. Assez pour que je me retrouve à tamponner mes yeux avec la serviette du restaurant. Qu’une personne inconnue s’intéresse à ma fille, autrement que pour la plaindre ou nous plaindre. Autrement qu’avec de la peur ou de la tristesse dans le regard. C’était beau, je peux même pas vous dire comment. Cilou, si vous passez par ici : vous avez un peu flingué mon maquillage mais MERCI. #handicap #enfantsextraordinaires #maladierare #amour
Quelle aventure, une séance de signatures... j’ai noté les prénoms mais ce sont les visages qui me revenaient, hier soir, alors que je glissais dans le sommeil. Les sourires, les encouragements, les mots gentils, les « on vous revoit pour le prochain ! ». Il y a eu des rires, des accolades et même quelques larmes. Il s’est passé des choses fortes hier, beaucoup plus puissantes que j’aurais pu imaginer. Bien sûr, sur les centaines de visiteurs du Cultura, seul un petit nombre a eu envie de venir me voir, et un encore plus petit a passé le cap d’acheter le premier roman d’une autrice inconnue. Mais ces rencontres-là... punaise ! Alors s’ils passent par ici j’envoie une bise particulière à l’étudiante en pharma qui cherche sa voie, à Jarod et Kellia, les collégiens les plus cool de Belle Ep’, à Lola, à Cynthia et sa puce Maïly, à la sublimissime Janica, à Mathilde, à Tom, à Laurent... merci à tous, du fond du coeur. Merci à ceux qui ont papoté avec moi, à ceux qui ont dit « c’est pas ma came mais félicitations », à ceux qui n’avaient pas les moyens mais qui ont bavardé quand même, merci, vraiment. Et un big Merci aussi à l’équipe @culturafr de @centre_commercial_belle_epine, pour leur gentillesse, leur enthousiasme... et leur patience face à mes 2000 « bonjour, c’est mon premier roman ! » de la journée. #premierroman #dedicaces #signature #bookstagram #lire #lecteurs #incroyable #justebeau #livrestagram
On n’a pas de jardin, pas de vue, pas d’horizon dégagé ni de grande étendue sauvage. On n’a qu’un bout de terrasse avec des dizaines de fenêtres en vis-à-vis, un rectangle de ciel au-dessus et un arc de soleil délimité par les immeubles voisins. Mais de notre carré de briques, de dalles et de béton, on a fait une petite oasis où poussent des haricots, des tomates, des tas de fleurs ; où les escargots, les abeilles et les enfants sont très heureux. On peut poser une micro-piscine et une nappe pour pique-niquer. On peut buller sur le tapis, bouquiner sous le parasol mais pas bronzer dénudé. On peut mettre juste les pieds dehors pour regarder la pluie tomber sans se faire mouiller. C’est un peu le fouillis, le bazar, un bric à brac, mais ça a l’odeur du jasmin et de la terre désaltérée 💛 #presqueunjardin #natureenville #terrassewithnoview #mykids

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 718 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Vas-tu lâcher ce sein, à la fin ? {et voici revenir le pic de croissance}

Donc ton bébé est cool, même que la nuit dernière il a laissé passer 5 heures entre deux tétées. Tu t’es réveillée en sursaut à 7 heures du mat en flippant terriblement qu’il lui soit arrivé quelque chose. Et tu l’as trouvé dormant si paisiblement, avec un visage si calme, et ses deux petits bras en l’air tellement mignons que tu en aurais versé une larme (si tu ne t’étais pas rendormie dans les 10 secondes).

La journée démarre calmement : tétée du matin, ton bébé mignon prend un sein, deux seins. Proute avec entrain. Et repionce derechef.

Seulement 45 minutes plus tard, le lardon s’énerve. S’agace. Couine. C’est dommage, hein, tu étais à deux doigts de pouvoir prendre ta douche. Tu le promènes, le changes, le calines, le bisouille, le berces. Rien n’y fait. Il ne peut pas avoir faim, n’est-ce pas ? Il a si bien mangé à peine une heure avant… Oui mais quand ledit bébé commence à vouloir bouffer ton pull, ton bras et manque de s’étouffer en suçant ses doigts, tu décides de tenter le coup. Un sein ? Oui madame, il se jette même dessus comme la misère sur le pov’ monde.

Il se rendort, tu le poses… et la mignonnerie de la nuit se mue en furie. C’est le retour du chinchilla enragé. Donc tu lui redonnes un sein, qu’il attrape rageusement. Il s’énerve, tu le changes de côté. Et recommence. Encore. Et encore. Au bout de 20 minutes de lutte il daigne se rendormir. Mais le répit est de courte durée. Dommage, c’est pas encore aujourd’hui que tu te raseras les jambes.

À midi tu as les tétons en feu, et tu commences à t’inquiéter pour la santé de ton enfant. Et là fais gaffe, petit scarabée de l’allaitement, car si tu n’as pas reconnu le diabolique et néanmoins trop mal connu pic de croissance, tu t’exposes à l’enchainement d’événements suivants : une personne bien intentionnée (ta mère, ta voisine, ton époux…) va te dire « mais il a faim cet enfant, tu es sure que tu as assez de lait ? ». Tu vas douter, tu vas culpabiliser, tu vas oublier d’avoir confiance en tes nénés. Cette personne bien intentionnée va enchainer par « tu pourrais peut-être lui donner un biberon en complément ». Peut-être même que tu vas de toi-même aller le préparer, ce bib de lait, parce que tu as peur que ton chinchilla enragé ne meure d’inanition.

Attention, pause, respire, relaxe ! Pas facile avec les seins tous griffés, une nuit pourrie derrière toi et les tétons douloureux, j’en sais quelque chose, mais essaie. Ton bébé fait-il bien pipi ? Fait-il toujours des bouses toutes jaunes avec des grumeaux ? A-t-il l’air éveillé comme d’habitude ?

Si la réponse est oui à ces trois questions, il n’y a aucune raison de t’inquiéter, à part pour ta santé mentale. Ressors ton tube de Purelan, tartine-toi les mamelons, et va t’allonger sur le canapé avec ton chinchilla enragé, la télécommande, et une tisane fenouil-carvi. Profites-en pour te faire servir, laisse ton mari commander du japonais (peux pas faire à dîner, j’ai pic de croissance) et envoie tes aînés te chercher des bouteilles d’eau, ton bouquin ou ton tricot. Change ton bébé de sein dès qu’il s’énerve (oui oui, même si c’est 24 fois de suite).

Et puis attends.

This is a pic de croissance. This is chiant. Mais this is pas grave ! Dans deux ou trois jours le marmouset devrait revenir à son rythme habituel, stopper de te frapper la poitrine de rage avec ses tout petits poings, et toi tu pourras à nouveau faire deux ou trois trucs de tes journées.

Allez courage, et garde la foi, c’est presque fini… jusqu’au prochain ;D

photo-bébé-en-colère

chinchilla-2Y’a pas comme un air de ressemblance ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

43 comments on “Vas-tu lâcher ce sein, à la fin ? {et voici revenir le pic de croissance}

  1. daljaa dit :

    Un steak-frites pour ce pauvre nourrisson affamé enfin !

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Je pensais le perfuser direct au nutella, au niveau consistance c’est bien non ??

      Aimé par 1 personne

      1. daljaa dit :

        Hmmmmoui pas mal mais rajoute du beurre pour être SURE.

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        😂😂 t’as raison. Mais du beurre de cacahuette, faut pas déconner avec les proteines de lait.

        Aimé par 1 personne

  2. annelartigue dit :

    Haaaaaa! Excuse moi, ça a pas l’air cool pour tes seins mais qu’est ce que tu me fais rire !

    Aimé par 1 personne

  3. Milady dit :

    J’ai bien ri, du vécu !! Je resigne avec plaisir, si dame nature veut bien nous entendre:)

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Oh, une courageuse ! Moi je crois qu’après trois allaitements, j’airai eu ma dose (dit celle qui va pleurer au moment du sevrage)

      J'aime

  4. Ah ah je sors tout juste de celui des trois mois !!

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Mon héroine ! J’espere qu’il n’y en aura pas d’autre avant celui des trois mois, moi… Dès qu’elle tète de façon rapprochée, je tremble !

      Aimé par 1 personne

      1. Depuis lundi qui j’ai repris le boulot, bizarre, à la crèche il s’enfile des grands bibs d’une traite mais dès que je suis dans les parages c’est tétées a répétitions toutes les heures… Il doit savoir que je dois faire des réserves de lait pour la crèche !!

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        Ou il veut sa dose de calins 💛

        Aimé par 1 personne

      3. Je veux bien mais c’est pas une raison pour se goinfrer comme ça !!!!!!!!

        J'aime

  5. hachinyu dit :

    « peux pas faire à dîner, j’ai pic de croissance »
    MWAHAHAHAHAHAH ! J’adore ♥
    J’essaierai de m’en rappeler si j’arrive à dépasser les 3 semaines >.<

    Aimé par 1 personne

  6. Patate dit :

    Tu dis « des bouses toutes jaunes avec des grumeaux », Liam est passé au marron vert visqueux depuis bien 10 jours !!! Je devrais m’inquiéter ??

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Ah oui c’est étrange… Il prend des médicaments ? Il mange autre chose que ton lait ? Il est enrhumé ? Si les selles sont explosives ça peut ausi être qu’il a trop de lait de début de tétée et pas assez de lait de fin. Il grossit bien ?

      J'aime

  7. Patate dit :

    Non aucun médicaments, que le sein et je m’assure qu’il tète plus de dix minutes pour ne pas avoir que du sucre, il n’est pas enrhumé mais des petites « louloutes » que j’enlève presque quotidiennement avec une mèche. Ses selles déjà on changé lors du premier pic de croissance à 3 semaines, elles sont passées de la moutarde de charroux à vert épinard et maintenant depuis 10 jours un genre de marron jaune vert. On me dit de ne pas m’inquiéter tant qu’elles ne virent pas sur le blanc ! Il fait toujours des coliques hyper fréquentes, dort tellement peu que je pense à me suicider (je rigole mais suis parfois au bord du rouleau). Et sinon oui il grossit bien il a pris un peu plus de 1 kg par rapport à son poids de naissance et à la dernière mesure 5 cm de plus.

    J'aime

    1. Amélie dit :

      pauvre poulet, et pauvre toi… je sais que c’est hyper dur quand c’est comme ça… Essaie de te dire que ça ne va pas durer (difficile, je sais) et de faire des siestes. tu as essayé de le mettre au même sein deux tétées de suite ? et les probiotiques genre Biogaia ?

      J'aime

  8. Patate dit :

    Oui et les probiotiques ça donne rien ! Aucune amélioration !

    J'aime

  9. Bon à savoir, je notes je notes ..

    J'aime

  10. J’ai beaucoup aimé ton billet… Si vrai ! J’ai souvent eu le sentiment d’être esclave de mes nourrissons, que mes seins ne m’appartenaient plus… Et puis l’absence de douche, d’epilations, la journée en pyj avec des traces de lait dessus… Au final ce sont de merveilleux souvenirs et je suis fière d’avoir tenu 4 mois 1/2 pour le premier et 5 mois pour le deuxième, en faisant fi des commentaires bien-pensants de l’entourage, qui te donne envie de leur dire FERME TA GUEULE.
    Merci de me remémorer ces souvenirs 😉

    J'aime

  11. fabuleuxfab dit :

    Oh ben on a le même chinchila à la maison !

    J'aime

  12. « J’peux pas j’ai pic de croissance ! » Je la ressortirai celle-là ! D’autant que mon fils semble faire un pic de croissance tous les 2 ou 3 jours…

    Aimé par 1 personne

  13. Joupette dit :

    Des pics de croissance qui reviennent tous les 15 jours, c’est normal docteur ?
    PS : Pourquoi est-ce que personne ne nous explique tout ça à nous pauvres primipares ?! Ça m’aurait été tellement utile…

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      On est très très mal informées, tu as raison. C’est assez affligeant, heureusement qu’il y a les blogs 😝 (normal je ne sais pas mais je compatis !)

      J'aime

  14. Helene dit :

    Qu est ce que ça fait du bien de lire ton billet !
    Ça m’à blindé contre les commentaires que je vais entendre aujourd’hui…
    J’ai un peu perdu confiance en ma poitrine, j’ai l’impression qu elle est moins gonflée. Enfin qu elle n’a pas le temps de se remplir…

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      La loi de l’offre et de la demande… ce serait plus simple si ils avaient tout le temps faim pareil, hein ! Courage, je suis sure que ça va bientôt rentrer dans l’ordre !

      J'aime

      1. Helene dit :

        Merci

        J'aime

  15. marmu dit :

    Génial! J’ai bcp ri même si je suis en plein dedans^^

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Aaaah c’est cool ça ! Merci !!

      J'aime

  16. Dodie dit :

    Jadore!! Je viens de me reconnaître… une nuit compliquée – tetee toutes les 1 à 2h… et rebelotte. Pas de sieste! Bref je n’ai pas ni les jambes rasées ni les cheveux propres! En tout cas merci on se sent moins folle…

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Pauvre de toi ! T’inquiète, t’es pas folle… je crois qu’on est toutes passées par là, moi en tout cas c’est sur ! Courage, ça va s’arranger !!

      J'aime

  17. Amandine dit :

    Je suis en plein dedans et en cherchant sur internet Si 1 pic de croissance était possible à 6 semaines je tombe sur ton post j’ai beaucoup ri merci cela va m’aider à tenir le coup avec mon chinchilla enragé!

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Oh la la courage !! Ça va s’arranger, mais je sais que quand on est dedans ça semble trèèès long !

      J'aime

  18. Sarah dit :

    Haha j’adore!!! C’est trop ça!!! Exactement ce que je vis en ce moment! super article 😊

    Aimé par 1 personne

  19. Anne Cé dit :

    Merci de m’avoir fait rire et dédramatiser tout ça au milieu de mon premier pic croissance avec mon chinchilla au sein depuis 3 heures !

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Courage, ce n’est qu’un moment (certes relou) à passer ! Je te souhaite de grosses siestes dans la journée pour compenser !!

      J'aime

  20. Virginie dit :

    Hihihihihihihi merci.. Ça détend !
    Bébé a 5 semaines et on entame certainement un troisième pic.. C’est Java du néné depuis 2h du mat… Je marche sur mes cernes…

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Contente d’être utile ! Je me souviens comme c’est dur quand on est dedans mais je peux te promettre que ça ne dure jamais. Un jour tu redormiras, juré !

      J'aime

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :