search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Lancer des galets: une activité à part entière. Un sport, oserai-je dire. #jo2024
Fascinant, étonnant, un poil flippant. Visages nés des buissons à @les_jardins_d_etretat #art #etretat
Retrouver les galets, les falaises, le cri des goélands. Leurs mines ravies devant la mer et leurs pieds chaussés de bottes. Le vent qui nous emmêle les cheveux et les petites boutiques pleines de trésors. Retrouver Etretat comme une vieille amie dont on s’empresse de prendre des nouvelles, explorer les recoins, constater des changements et se dire que oui, quand mème, c’est bien la même. Kiffer même sous la pluie. Mettre les manteaux à sécher. Marcher avec les bottes et râler que ça fait mal aux pieds. Courir dans les galets en baskets et se faire tremper les pieds. Mes enfants non plus n’ont pas changé. #etrerat #notmandie #vacancesavecenfants #mykids #mignonsboulets
Nouvel article sur le blog. Parce que c’est important d’avoir de l’ambition dans la vie, voyez. Le lien est dans ma bio 😝 #cestpasgagné #blog #hiphop
La rentrée. Pour la plupart des enfants elle signifie retour à l’école. Pour ma douce c’est la reprise des RDV médicaux : les toxines, le suivi neuro et ophtalmo, les appareillages. Aujourd’hui c’est Necker, lundi prochain Nanterre, puis Necker à nouveau et encore après Montreuil. Retour à la vie de taxi, de salles d’attente, de temps suspendu. Et encore : on n’a pas encore trop besoin de s’emmitoufler dès qu’on met le nez dehors ! #pasvivementlhiver #polyhandicap #vieshopital #maladierare
• ECRIRE • Le carnet qui ne me quitte plus. Même un samedi après-midi au parc, alors qu’on se traine déjà 25 livres (25 !) empruntés à la médiathèque. Parce que je sais qu’en traversant la rue, en observant des passants, en me posant sur un banc, l’histoire qui se construit en ce moment dans ma tête et ne me quitte jamais vraiment va s’imposer d’une façon ou d’une autre. J’avais pris l’habitude de prendre des notes sur mon téléphone mais finalement, le carnet, on n’a pas fait mieux. Il y a un peu de tout dedans : des débuts de dialogues, des arbres généalogiques, des pistes abandonnées, des idées en vrac et d’autres qui s’organisent. Il y a les pages que je reconsulte souvent parce qu’elles sont la base de tout, et celles que j’ai barrées d’un gros NON mais que je n’arrive pas à arracher. C’est le chaos qui prend forme, les pièces éparses qui s’agencent, l’exploration tous azimuts qui se resserre vers le chemin, le seul, celui que mes personnages emprunteront à la fin. #ecrire #writer #autrice #roman #workinprogress #romanencours #prochainroman #ecrireunroman

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 733 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Un matin

La Mini commence à remuer. Si seulement elle pouvait se rendormir, encore un peu. Un tout petit peu. Si seulement moi je pouvais dormir encore un peu, un tout petit peu… Mais la demoiselle a faim et mes caresses n’y changent rien. Si je la nourris allongée je pourrais encore somnoler ?

Mon amoureux est déjà levé. J’entends la douche, bientôt il viendra s’habiller, fleurant bon le savon. Le Grand aussi est debout, il demande à son père un dessin animé, un jus, réclame déjà mille explications. Et comment ça s’écrit, roi ? R-O-A ? Et c’est où, l’aventure, c’est loin d’ici ? Et ce soir on fera les Légo avec Emmett ?

Le Petit doit encore trainer au lit, de toute façon rien ne le presse, il n’a pas école, lui.

Il est 8 heures.

La Mini n’a plus sommeil, elle ouvre de grands yeux sur la chambre encore sombre. Le soleil est comme moi, il tarde à se lever. Changer la couche, embrasser les petits pieds, enfiler un peignoir. Enlever le peignoir et courir se doucher fissa, avant que le Papa ne parte au travail. Profiter de l’eau chaude, embuer la salle de bain et ne plus vouloir sortir. Et sortir quand même.

Habillée juste à temps pour embrasser mon mari et mon aîné qui partent au travail et à l’école. Et récupérer la Mini qui s’impatiente dans son transat.

Ouvrir les volets. Faire la lumière et découvrir le temps qu’il fait. Dans la chambre des garçons, le Petit a disparu caché sous sa « couvette ».

-Mon coeur, tu veux te lever ?

-Non !

-Tu veux petit-déjeuner ?

-Non !

-Tu veux des bisous ?

-Non !

Mais il en a quand même, des bisous. Plein. Mon petit magnifique, tout hirsute et chaud, rigolard dans son pyjama à étoiles.

Trainer tous les trois sur le canapé, cachés sous des couvertures et croquant des biscuits devant Wall-E, pour la millième fois.

Pendant que j’habille le Petit, je me demande : encore une de ces journées où la Mini ne veut pas être posée ?

Pourrai-je seulement plier le linge ? Ou sera-ce blogging d’une main, mon bébé-glu sur les genoux ?

Un gros baiser baveux de mon Petit qui part emmitouflé se promener avec sa nounou, et nous voilà à nouveau en tête-à-tête, ma mienne et moi.

Ses yeux se ferment comme je la berce. Elle ne se réveille pas quand je m’installe sur le canapé, sa main toujours agrippée à mon pull. Sieste pour deux, alors. Le reste attendra.

main bébé trendy chale

16 comments on “Un matin

  1. Milady dit :

    Oui ! Profites-en tu as bien raison;)

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Ces derniers jours je suis plus en mode « survie » que profitage… La sieste est obligatoire ou je ne vais pas passer l’hiver !

      J'aime

      1. Milady dit :

        Oui je lis ça, mais profite de ces cours moments de repos, et puis comme on dit pour se donner du courage: un Mars et ça repart! ou un paquet de Mars là pour la peine, courage jolie Amélie !

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        Jpeux avoir des Bounty avec ? Merci en tout cas et bisous 😘

        J'aime

      3. Milady dit :

        Oh ben si tu veux 🙂 All is possible for a wonder mama!!!

        Aimé par 1 personne

  2. Julie dit :

    Hihiii, je me suis reconnue à plusieurs reprises ! 😃

    Aimé par 1 personne

  3. hachinyu dit :

    Tes mots sont tellement doux ♥
    Bien que je reconnaisse certaines interrogations, qui m’angoissent déjà pour Numérobis…

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Oh merci 💛 je t’avoue que cette semaine a été bien dure, je ne m’attendais pas à ce que la miss soit si fatigante… Notre numero 2 à nous était tellement cool ! T’angoisse pas ma biche, je suis sure que votre Numerobis sera ultra zen et dormira comme un ange 😊

      J'aime

      1. hachinyu dit :

        T’es chou ! Je l’espère aussi =)
        Ici aussi ça a été sport ces derniers temps, on a été fermes, et on a réussi à ce qu’il se rendorme seul (en tout cas hier et ce soir). A suivre.
        Courage pour ta puce =( En plus avec les deux grands ce doit être sport. Ils comprennent que maman à besoin de calme et de se reposer ? Ou c’est un peu compliqué ?

        J'aime

  4. bcommeb dit :

    Courage ma belle ! Si tu arrives à mettre encore tant d’amour dans tes mots malgré une telle fatigue, c’est que tu es déjà une warrior ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Une survivor, oué ! Moi qui croyais que la troisème serait encore plus cool que le deuxième… Mon oeil !!

      J'aime

  5. Ces premiers mois partagés entre tout cet amour et toute cette fatigue accumulée…

    Reposez vous les filles!

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      On essaie… Bisous et courage, j’ai vu pour le passage aux urgences, j’espère que ça va mieux 😘

      J'aime

  6. Joupette dit :

    Tes mots me touchent et me parlent tellement : ce matin, je te laissais quelques messages d’une main pendant que l’autre tenait mon bébé en train de téter. Moi aussi je me dépêche de filer sous la douche pendant que papa est encore là et il y a des matinées où je n’ai strictement rien fait quand il rentre manger le midi… Parfois, c’est à peine si je peux prendre un petit déjeuner. Alors quand j’arrive à l’endormir dans son berceau, j’en profite pour faire tout ce que je n’ai pas eu le temps de faire les jours d’avant : linge, ménage, rangement, etc. C’est fou ce qu’on a le temps de faire en une heure et demie sans pot de colle dans les bras ! 😉

    J'aime

    1. Amélie dit :

      On passe à un autre niveau d’efficacité !

      J'aime

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :