search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Lancer des galets: une activité à part entière. Un sport, oserai-je dire. #jo2024
Fascinant, étonnant, un poil flippant. Visages nés des buissons à @les_jardins_d_etretat #art #etretat
Retrouver les galets, les falaises, le cri des goélands. Leurs mines ravies devant la mer et leurs pieds chaussés de bottes. Le vent qui nous emmêle les cheveux et les petites boutiques pleines de trésors. Retrouver Etretat comme une vieille amie dont on s’empresse de prendre des nouvelles, explorer les recoins, constater des changements et se dire que oui, quand mème, c’est bien la même. Kiffer même sous la pluie. Mettre les manteaux à sécher. Marcher avec les bottes et râler que ça fait mal aux pieds. Courir dans les galets en baskets et se faire tremper les pieds. Mes enfants non plus n’ont pas changé. #etrerat #notmandie #vacancesavecenfants #mykids #mignonsboulets
Nouvel article sur le blog. Parce que c’est important d’avoir de l’ambition dans la vie, voyez. Le lien est dans ma bio 😝 #cestpasgagné #blog #hiphop
La rentrée. Pour la plupart des enfants elle signifie retour à l’école. Pour ma douce c’est la reprise des RDV médicaux : les toxines, le suivi neuro et ophtalmo, les appareillages. Aujourd’hui c’est Necker, lundi prochain Nanterre, puis Necker à nouveau et encore après Montreuil. Retour à la vie de taxi, de salles d’attente, de temps suspendu. Et encore : on n’a pas encore trop besoin de s’emmitoufler dès qu’on met le nez dehors ! #pasvivementlhiver #polyhandicap #vieshopital #maladierare
• ECRIRE • Le carnet qui ne me quitte plus. Même un samedi après-midi au parc, alors qu’on se traine déjà 25 livres (25 !) empruntés à la médiathèque. Parce que je sais qu’en traversant la rue, en observant des passants, en me posant sur un banc, l’histoire qui se construit en ce moment dans ma tête et ne me quitte jamais vraiment va s’imposer d’une façon ou d’une autre. J’avais pris l’habitude de prendre des notes sur mon téléphone mais finalement, le carnet, on n’a pas fait mieux. Il y a un peu de tout dedans : des débuts de dialogues, des arbres généalogiques, des pistes abandonnées, des idées en vrac et d’autres qui s’organisent. Il y a les pages que je reconsulte souvent parce qu’elles sont la base de tout, et celles que j’ai barrées d’un gros NON mais que je n’arrive pas à arracher. C’est le chaos qui prend forme, les pièces éparses qui s’agencent, l’exploration tous azimuts qui se resserre vers le chemin, le seul, celui que mes personnages emprunteront à la fin. #ecrire #writer #autrice #roman #workinprogress #romanencours #prochainroman #ecrireunroman

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 734 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

En famille on partage tout (surtout les microbes)

Bien sur tu t’y attends un peu. Même si cette fois le marmot ne t’a pas vomi directement dessus, tu te doutes que tu vas y passer.

Tu serres les dents. Tu serres les fesses, c’est de circonstance.

Puis tu regardes ton môme qui, son énième vomi fini, se rue vers toi. Il est fier, il a bien visé les toilettes, cette fois. Il en crie même de joie, tout en pleurnichant encore un peu (oui c’est possible). Et toi, impuissante, tu aurais bien voulu courir auprès de lui, le vomisseur, pour le rassurer et limiter les dégâts, mais le warning dans ta tête clignote : « on ne laisse JAMAIS un bébé sur une table à langer ». Tu ne peux que le regarder de loin, une main sur le bébé qui braille, l’autre qui cherche à tâton une couche propre.

Tu calcules mentalement : le gerbouleux a essuyé sa bouche sur sa main puis sa manche, il s’est frotté le nez, il est venu vers toi, s’est ravisé pour aller tirer la chasse et fermer la porte (fierté et désespoir). En chemin il a postillonné gaiment sur la bibliothèque, tapoté les bouquins de la troisième étagère, comme il aime à le faire, et poussé la porte avec les deux mains. Maintenant il est agrippé à ta jambe, l’oeil brillant, un grain de riz à demi digéré sur le col. Il te réclame un bisou et tu le regardes comme si il était intégralement radioactif.

Regarde les choses en face : tes chances d’en réchapper son quasi-nulles. Même en passant tout à la solution hydroalcoolique. Même avec les super lingettes désinfectantes.

Tu te promets de ne rien, RIEN, manger avec les doigts. Tu jures de ne plus lui prêter ton iphone. Tu t’imagines avec une combi anti-contamination, un de ces trucs qui te font respirer comme Nicolas Hulot dans ses années de gloire (ou peut-être comme les Inconnus imitant Nicolas Hulot dans ses années de gloire ?).

Et puis ton lardon qui chouinouille accroché à tes mollets te réclame un câlin, et toi tu le regardes, ton petit enfant avec ses yeux aussi grands que ceux du Chat Potté, et tu te rappelles comme c’est moisi, de vomir.

Alors tu poses le bébé changé et presque calmé dans son lit, où il va pouvoir hurler un bon moment en toute sécurité, et tu vas câliner ton enfant vomisseur. Tu le changes, tu lui laves les mains et le museau, tu le prends dans tes bras et lui promets de lui filer l’ipad. Ben oui, c’est pas drôle d’être malade. Pauvre loulou. Tu le serres fort et tu lui fais des bisous. Et puis tu vas mettre un coup de nettoyant sur les poignées de porte, sans grande conviction. Et retourne dans la salle de bain te laver les mains pour la cinquantième fois de la journée.

Allez, avec un peu de chance tu y échapperas quand même ? Dans le miroir tu n’as pas trop mauvaise mine. Mais… c’est quoi ce grain de riz sur ta joue ?

monsieur vomi

 

12 comments on “En famille on partage tout (surtout les microbes)

  1. bcommeb dit :

    Tellement bien écrit ton article ! On en sourit malgré le tragique de la situation. Dire qu’avec un loulou, quand il est malade, j’ai l’impression que le monde s’écroule si je chope aussi sa gastro… je n’ai encore rien goûté des joies de la vie de famille visiblement 😉
    Tiens bon !

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Nous cette semaine ça a été 4 gastros… Y’a que la mini qui résiste (et là on dit merci l’allaitement maternel 👍)

      J'aime

      1. bcommeb dit :

        Mon Dieu, ça m’évoque des visions d’horreur . Courage , vous devez toucher à la fin là j’espère ?

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        On fait en décalé, tu penses ! On a encore un petit qui gerboule et les parents nauséeux. Mais ça va, on est loin des sommets de vomito à 1 mètre à la ronde de l’année dernière 😂

        J'aime

  2. Milady dit :

    Oh oui c’est l’hécatombe partout…sale période! (au sens propre et figuré) COURAGE !!

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      😂 ouais ça va, on a vu pire… On s’améliore de saison en saison !

      J'aime

  3. daljaa dit :

    Bon sang je touche du bois, mes mouflets ont jamais eu la gastro. Je compatis à ta situation délicate, mais, pardon, j’ai aussi bien rigolé, tu m’en veux pas hein ? Allez, pour te remonter le moral, dis toi que j’avais un chat qui avait peur quand il vomissait, et qui courrait partout dans la maison en posant son renard.

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Mouahahahaha l’image du chat qui fuit son propre vomit, là franchement tu fais fort, et tu m’as bien fait rire aussi 😂😂😂

      J'aime

  4. Nous en sortons à peine… Courage!

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Pauvres de vous ! Vivement la fin de ce fichu hiver !

      J'aime

  5. benetzelie dit :

    Oh dur dur et à la fois si drôle en te lisant!l art de dédramatiser!
    Plein de courage!

    J'aime

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :