search instagram arrow-down

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 661 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Le jour où je me suis fait gronder par le pédiatre (le cododo, c’est mal)

Il avait l’air sympa, pourtant. Vachement plus sympa que le docteur P. qui suit les garçons, par exemple : à l’écoute, souriant. Ouvert. Même qu’il avait l’air de s’intéresser. Et même qu’il posait des questions.

Du coup quand il a demandé comment la Mini dormait, je lui ait dit. Qu’on a du mal à la poser la journée et que la nuit c’est pire, qu’elle ne dort pas dans son lit, qu’elle ne se calme souvent que dans les bras. Qu’elle dort avec nous.

Mazette, j’aurais annoncé que je nourris ma fille de 4 mois avec du Red Bull, il n’aurait pas eu l’air plus incrédule.

« Bon, il va tout falloir reprendre depuis le début« , qu’il a dit. « Il faut qu’elle dorme toute seule, dans son lit« .

Sur le principe, je n’ai rien contre. En fait je suis même carrément pour. J’adorerais que la petite chose ronflante et pétante qui partage notre lit ronfle et pète gentiment dans le sien. Mais pour le moment, ça ne marche pas.

« On a trouvé une solution qui permet à tout le monde de dormir« , je lui ai dit. Et comme il me regardait avec un air mi-amusé mi-consterné, j’ai cru bon d’ajouter « parce que si elle pleure, personne ne dort« .

« Mais c’est normal qu’elle pleure« , il a dit. « Ça pleure, un bébé, c’est naturel. Laissez-la pleurer et tout va rentrer dans l’ordre« .

Plein de choses ma passaient par la tête à ce moment-là. Des choses lues sur le fait que répondre immédiatement aux pleurs est bon pour les bébés, que ça les sécurise. Des choses sur ces endroits à travers le monde où on pratique le sommeil partagé, où les petits sont portés en permanence. Ce que je ressens, moi, maman, quand ma fille pleure. Cette angoisse physique.

Mais à quoi ça aurai servi, de lui parler des bébés japonais qui partagent la chambre et le lit de leurs parents ? De lui dire que le bébé qui dort seul, c’est une idée occidentale ? Que nos garçons ont dormi avec nous et s’en portent très bien ?

Alors j’ai juste dit « Vous laisseriez pleurer un bébé de 4 mois, vous ? ». Et il a dit oui. Que ça n’était pas mauvais pour elle, et que si on voulait pouvoir dormir tranquille, nous, pendant qu’elle pleurait, on n’avait « qu’à la mettre dans la salle à manger pour la nuit« .

Je croyais pouvoir recevoir un peu d’écoute, ou au moins une attitude ouverte de la part d’un professionnel des bébés qui a du en voir défiler des milliers dans son cabinet. Mais il faut croire que le cododo est trop rare, ou trop tabou, ou trop marqué « dangereux » pour ce pédiatre pour que notre façon de faire soit simplement envisageable. Je ne dis pas que c’est la bonne, l’unique, ni même que nous cosleepons sans nous poser aucune question. Mais il n’y aurait vraiment qu’une méthode, celle qui consiste à laisser son enfant pleurer pour l’entraîner à dormir seul ?

On en revient toujours là ?

newgirl

 

54 comments on “Le jour où je me suis fait gronder par le pédiatre (le cododo, c’est mal)

  1. Julie dit :

    Oh mon dieu !!! C’est vrai que les pédiatres ne sont pas tjs à l’écoute… 😦 c’est le problème, on leur apprend des trucs et dans leur tête, il n’y a que CA comme unique possibilité alors qu’il n’y a pas UN enfant qui réagit de la même manière et tous ont des besoins différents. J’imagine a quel point le sermon a du être pénible pour toi :/ (« dormir dans la salle à manger…  » j’hallucine !)
    C’était pediatre ici aussi aujourd’hui c’est marrant mais je n’ai pas eu envie de la tuer ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Je t’avoue que au coup de la salle à manger, j’ai abandonné toute idée de débattre du sujet… ça me parait tout simplement insupportable comme idée, vraiment au-dessus de mes forces… Et puis une salle à manger, sérieux ? Qui a une salle à manger en région parisienne ?? 😉

      J'aime

      1. Julie dit :

        Ahahhh, pas faux la salle à manger à paris !!! J’imagine l’horreur de laisser pleurer son bébé dans une grande pièce froide (ouais c’est comme ça que je vois les salles à manger). Je dis pas , laisser pleurer un peu, genre 2 mn, revenir dire quelques mots doux et rassurants et recommencer ok, mais laisser pleurer tout simplement, c’est monstrueux, quel conseil merdique !

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        Ça doit résonner dans une salle à manger, non ? 😂 nous aussi on les a laissés pleurer un peu, on est toujours obligé à un moment ou un autre, mais des heures ?? 😱

        J'aime

      3. Julie dit :

        Mais oui, la pauvre, je suis sûre que c’est justement comme ça qu’elle reveillerait toute la maisonnée 😖 elle a 4 mois c’est ça ? Tu vas commencer quand la diversification ?

        Aimé par 1 personne

      4. Amélie dit :

        Oui 4 mois demain 😄 on commencera à 5 je pense… Pour le moment ce qu’on mange ne l’intéresse pas du tout !

        J'aime

  2. daljaa dit :

    J’en ai connu aussi des pédiatres nazis, et je suis pas retournée les voir.

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Mais en plus il est super sympa à part ça 😓

      J'aime

  3. bcommeb dit :

    Mais bien sûr qu’à 4 mois elle vous mène en bateau, c’est juste qu’elle a compris qu’en pleurant elle resterait avec vous, c’est du pur caprice.Laisse la pleurer une nuit entière et je peux te dire qu’elle les fera, ses nuits ! Et puis ça lui fera les poumons. Tu sais il faut les dresser un peu, les enfants.Enfin pas dresser, je ne dis pas que ce sont des chiens hein, mais les mater un peu quand même.
    Discours de ma grand mère cet après midi même à ma cousine.
    Ca me choque déjà énormément, mais alors venant d’un pédiatre, d’un professionnel de la santé, franchement…!! Ma pauvre, quelle plaie de se taper encore ce genre de discours et de jugements. Et puis le « mi amusé mi consterné » que tu décris, j’ai l’impression que c’est un comportement typique de la médecine française qui se prend pour Dieu le Père et ça me rend DINGUE ce paternalisme condescendant !!!! ( bon je m’enflamme là).

    J'aime

    1. Amélie dit :

      il semble que ça marche, de les laisser pleurer. Méthode validée efficace. Puis un bébé ça ressent rien, pas vrai. D’ailleurs y’a pas si longtemps on ne leur donnait pas d’antidouleur, ça sert à rien, qu’on disait. Enfin « on »… Les médecins trop forts, quoi. Et ptet ta grand-mère aussi 😉

      Aimé par 1 personne

      1. bcommeb dit :

        Punaise et le « ça marche », ça me tue aussi. Bien sur Bonne Maman que ça marche . C’est comme taper sur mon gamin pour qu’il arrête d’ouvrir le lave vaisselle, je suis sûre que ça marcherait effectivement après 2 ou 3 fois . L’efficacité n’est PAS un critère !!!

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        Mouahahahaha très bon argument !

        J'aime

    2. Amélie dit :

      Moi je demande juste un peu d’ouverture, quoi. Mais remettre en question un dogme, c’est fatigant

      J'aime

  4. mamalocablog dit :

    Pfff quel gros moisi! Il manquait plus que le « mais ça lui fait les poumons de pleurer! » pour avoir la médaille du « Pédiatre tout pourri 2015 »

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      C’est exactement ce que disait le grand-père de mon mari, pédiatre de son état. 60 ans plus tard on a fait vachement de progrès, t’as vu !

      J'aime

  5. Milady dit :

    Oh le chameau, de quoi repartir dépitée dans un grand moment de solitude. Pfff toi seule sais au fond de toi ce qui est bon pour elle et pour vous, pour l’harmonie de la famille.La preuve avec tes grands.

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      On n’a pas de certitude mais on fait ce qui nous semble le mieux, on gère au jour le jour… Et on dort toujours ensemble 😄

      J'aime

  6. C’est rigolo parce que j’ai entendu un pédiatre aux maternelles cette semaine dire que jusqu’à 6 mois un bébé avait besoin d’être rassuré et que dormir avec les parents réduisait les risques d’étouffements ou autres problèmes la nuit. Il était vraiment pour le cododo! Je crois qu’il faut s’écouter parce que les avis sont tous si différents…

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Ah ? Interessant, je vais envoyer le lien du replay à notre pédiatre !!

      J'aime

  7. patate dit :

    La sage femme qui me suit pour la rééducation et qui m’a suivie pendant la grossesse m’a demandé comment ça se passait avec Liam. Quand je lui ai dit qu’il ne faisait pas ses nuits et que donc du coup Il dormait avec nous, que c’etait quand même beaucoup plus pratique que de se lever 10 fois par nuit…elle etait eberluee ! J’ai eu beau expliquer que toutes les précautions étaient prises….j’ai cru malgré tout que sa mâchoire allait se decrocher ! Et puis j’en ai marre des parents qui te disent que leur petit à eux à fait ses nuits tout de suite, le prochain ou la prochaine qui me sort encore un truc dans le genre je sors ma hache ! Et puis il y a aussi ceux qui me disent que si il ne fait pas ses nuits c’est parce que mon lait n’est pas assez nourrissant donc il a faim donc il se réveille, ben oui tiens je n’y avais pas pensé ! Et puis dans la continuité il y a ceux qui te disent de donner un bon bib de lait de vache, ben non le lait de vache c’est pour les vaches ! Je crois que je n’aurais pas d’autre enfant juste pour ne plus entendre ce genre de connerie !!!

    Aimé par 2 personnes

    1. Amélie dit :

      T’as des gens qui te disent que ton lait n’est pas assez nourrissant ?? Les gens repoussent parfois les limites de la connerie. Je me souviendrai toujours du coiffeur à qui j’avais dit qu’un bébé c’était pas évident, et qui m’avait répondu « ça mange, ça dort, je vois pas ce qui est compliqué ». Je l’avais engueulé copieusement. Sans hache, mais quand même 😉

      Aimé par 1 personne

  8. Pepette dit :

    J’allaite toujours ma fille d’un an matin et soir parce qu’elle refuse les biberons. Et il arrive encore que j’aille la chercher dans sa chambre au milieu de la nuit, parce que rien ne la calme… ton pédiatre ferait une syncope!!
    J’ai essayé de la laisser pleurer plusieurs fois. Ça me brise le cœur de la laisser comme ça. Même si elle finirait peut être par tomber d’épuisement je trouve que c’est un sommeil qui n’aurait rien de sain. Tant pis je préfère qu’elle se rendorme bien en sécurité au creux de mes bras. Quitte à prendre des coups de pieds pour le reste de la nuit!!

    Aimé par 2 personnes

    1. Amélie dit :

      Ben oui, ils ont parfois encore besoin de nous la nuit, ces petits. À un moment le grand venait toutes les fins de nuit se glisser dans notre lit… Et puis ça lui a passé. Ils grandissent, je préfère que ça soit sans violence !!

      J'aime

  9. Kat dit :

    Wahou, je crois que je ne m’y ferais jamais…
    J’ai fait comme je l’ai senti, à savoir pire que du cododo 😉 Jusque ses 3 mois et demi, notre fille dormait, dans mes bras, la nuit, ensuite dans son berceau, collé à notre lit. A 7 mois, notre petite a rejoint sa chambre car elle était prête. Jamais, un coucher ne s’est fait dans les pleurs. Si elle pleure, c’est qu’elle n’est pas prête donc on repousse le moment du coucher. Aujourd’hui, 14 mois, lorsqu’elle est fatiguée, elle vient nous voir, demande à ce qu’on la prenne, fait au revoir et commence sa nuit de 11 heures. Tout cela dans le calme et la sérénité. Vive le cododo, le portage… Nos enfants ont besoin de nous, nos bras, de notre amour et de notre bienveillance pour être épanouis. Fais-toi confiance 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Amélie dit :

      Tu sais quoi ? Notre Mini aussi a beaucoup dormi dans mes bras ou sur moi… Mais je me suis bien gardée de lui dire, il aurait essayé de m’exorciser ! C’est beau votre histoire, et ça prouve que la patience et la tendresse marche parfaitement bien !

      J'aime

  10. Rose comme trois pommes dit :

    Non mais il est taré ce pédiatre ! Un professionnel qui conseille de laisser pleurer un bébé de 4 mois et de le mettre dans la cuisine… on dirait une blague.
    Enfin, pour ma file aussi ça a été super galère de la faire dormir dans son lit (elle ne voulait que les bras ou le transat) et après des après midid pénibles où je retournais la voir toutes les minutes pour la calmer, ça a fini par marcher. Mais elle avait déjà 6 mois.
    Bon courage, et bon dodo 🙂 !

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Merci ! Je ne sais pas toi, mais nous on imaginait pas que ça serait aussi compliqué de mettre un bébé dans son lit… Et puis finalement on y arrive. Toujours !

      J'aime

  11. rorihane dit :

    Pas adepte du cododo mais chacun fait comme il veut et comme il peut surtout. On a déjà fait des bouts de nuit avec bébé à bras quand il ne voulait pas dormir dans son lit, pour qu’il puisse se reposer un minimum et nous aussi. Indignée par le coup de la salle à manger ! N’importe quoi.

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      C’est exactement ça, on fait souvent comme on peut ! Du coup asséner des recettes comme ça sans se soucier de ce que veulent ou peuvent les familles, ça doit pas être très productif !

      Aimé par 1 personne

  12. patate dit :

    Oh oui on m’a dit plusieurs fois que mon lait n’était peut-être pas assez nourrissant !!! Quand c’est ton premier enfant en plus tu flippes deja assez de : Est ce qu’il grandit bien, est ce qu’il est en bonne santé et un autre milliard de questions ! On nous a dit aussi de le laisser pleurer qu’il finirait par comprendre qu’il doit s’ordormir seul ! Comment un bébé peut comprendre ça quand il n’a pas encore conscience de lui ??? Faut qu’on m’explique ! Neanmoins il m’arrive d’être a bout et de le laisse pleurer 10 min tout au plus le temps de souffler mais ça me semble une éternité et au final c’est contre productif pour tout le monde !

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Si ça te permet de souffler un peu c’est pas contre-productif, je trouve

      J'aime

  13. Gina dit :

    Le jour où tu veux trouver un peu d’écoute, je te conseille de consulter Aude Becquart http://www.audebecquart.com/ . Elle est pas remboursée pas la sécu, mais un peu d’écoute et de recul, on va au fond des choses. Une semaine plus tard, bébé dort dans son lit, et c’est réglé POUR DE BON.

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Tu en as fait l’expérience ? Tu peux m’en dire un peu plus ??

      J'aime

  14. Veronique dit :

    Note pour plus tard : répondre « oui oui  » ou « bien sûr » aux questions d’éducation 😉
    et toujours chercher une autre solution quand le dernier argument du médecin devient « on a toujours fait comme ça et ça ne nous a pas tué »
    bon courage!

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Mouahahahaha très judicieuse idée, je vais m’entrainer dès à présent avec la voisine qui demande toutes les semaines si elle fait ses nuits : « absolument madame, absolument. Depuis que je lui donne des céréales le soir, sur vos bons conseils » 😂

      J'aime

  15. Je crois que je me serai levé et je serai partie ! J’en ai vu un dans le même genre. Il me disait que si mon fils de 10 mois à l’époque ne dormait pas c’était parce que je l’allaitait ENCORE à 6 mois passé et parce qu’il dormait avec nous ! Il ne nous a plus revu.

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Roooooh anti-allaitement en plus ?? Quand même on est pas aidés parfois !

      J'aime

  16. Sacha dit :

    piouf… Les pédiatres… Dur de trouver le bon, celui qui comprendra notre bout de chou et nos choix. Tous ne sont pas compréhensifs je trouve. J’ai trouvé une pédiatre qui me convient environ sur Paris, mais suite à notre déménagement dans le 77, ça a été compliqué de poursuivre… Enfin, c’est compliqué, j’ai testé ceux du coin pour voir si je pouvais changer et ne pas faire un périple fou à chaque soucis… Mais non, ressortir en pleurs de chaque consultations parce que les pédiatres me démontent et me donnent l’impression d’être une mauvaise mère, ce n’est plus possible…
    Alors, j’attrape mon fils et je cours sur Paris quand il le faut, voir la pédiatre qui le suit depuis qu’il est petit. Et pour bébé 2 qui arrive en mai, ça sera même combat, même si c’est loin et que les consultations sont encore plus fréquentes à cet âge là.
    Pour ce qui est du cododo, franchement ses explications c’est nul je trouve ! Comme vous, je pense que les enfants ont besoin d’être sécurisés, mon fils refusait de dormir dans son lit au début, impossible de le mettre en couffin même dans la même piece !!! Nous avions besoin de dormir un minimum et de le sentir en confiance alors voila, ça a été cododo aussi, jusqu’à ses 3 mois. Et quand nous avons déménagé et qu’il a eu sa chambre, directement nous lui avons proposé d’y dormir seul, et là déclic, il était prêt ! Forcement, il nous rejoignait parfois dans notre lit pour les tétées, et il finissait souvent sa nuit à mes côtés le matin Apres que son père soit parti au travail, mais franchement qu’est ce que c’était bien ! Et pour lui et pour moi ! C’était confortable, reposant ! Et maintenant, j’ai un petit mec de plus de 2 ans et qui a confiance, qui dort la nuit sans difficultés. Alors bon, ce que les pédiatres pensent du cododo, je m’en moque, qu’ils se gardent leurs conseils !!!! Chaque enfant est différent à ce niveau, certains ont besoin de tranquillité dès le début, d’autre de proximité, cela dure plus ou moins longtemps, mais tous ont besoin d’être écoutés, et ça, seuls les parents peuvent le faire 😊 je pense que nous sommes les seuls à pouvoir juger, il faut se faire confiance ! Merci pour cet article, ça m’a fait du bien de lire cela !

    Aimé par 1 personne

  17. Amélie dit :

    Je ne sais pas si ils n’ont pas le temps, pas l’envie, pas l’empathie, mais c’est vrai que souvent ils ont une attitude très paternaliste, les pédiatres. Ils ont la méthode, et peu importe ton ressenti, ton expérience, et surtout ce que tu souhaites… Je comprends que tu coures loin pour voir celui qui te convient. Bon, on garde la pêche, avec un bébé qui arrive en mai au moins il/elle va échapper aux microbes de l’hiver, donc pas trop de consultations ! Merci pour ton témoignage, et vive les parents heureux et les bébés qui dorment 😉 (ou l’inverse ?)

    J'aime

  18. patate dit :

    Contre productif parce que ça me stress et me fatigue davantage de l’entendre pleurer et il faut plus de temps au final pour le calmer. Ces echanges font du bien parce qu’à entendre « les autres » leur bébé ne pleure jamais, fait ses nuits, ne fuite pas …..etc etc la hache j’ai quand même envie de la sortir assez souvent !

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Y’en a, des bébés parfaits… Mais y’a aussi plein de parents qui galèrent je te rassure. ça s’arrange un peu quand même, vous ?

      J'aime

      1. patate dit :

        Il y a un peu de mieux mais c’est léger. Il se réveille toujours plusieurs fois par nuit, a du mal à se rendormir, parfois il faut bien 2 heures !! Hier il a pleuré presque toute la journée après avoir passé une nuit très courte….je sais pas comment il fait !! J’ai pensé à m’enfuir loin très loin….il m’arrive de douter de ma capacité à etre maman 😦

        J'aime

      2. Amélie dit :

        Dans ces conditions là ça se comprend, c’est franchement horrible… 😦

        J'aime

  19. noahdecajou dit :

    AHAHAH
    Et pourquoi la faire dormir dans le jardin ? ou sur le balcon ?
    Au final au moins on l’entend pas !
    J’avoue j’ai beaucoup de mal à dormir avec mon fils, il bouge, bouge, bouge greee
    Mais à 21 mois je ne lui refuse jamais le co-dodo, je ne le laisse pas pleurer
    Et au final si ça nous convient ? Qui ça regarde ? Du moment qu’on fait attention au risque d’étouffement ou d’écrasement. A la limite ça gêne que nous d’avoir un bébé péteur, ronfleur qui bouge 🙂

    Mon médecin de famille pédiatre nous à dit un jour. Un bébé ça pleure, ça dort parfois mal et si on avait la solution tous les parents le sauraient.
    Donc faut faire avec, patienter, ruser, câliner.

    La pédiatre qu’on à vu récemment nous à sorti faut le laissé pleurer au début 3 min, puis 5 puis 7 etc
    Ouais bah c’est pas toi qui vit avec un enfant qui hurle comme si on l’égorgeait et qui à l’air de souffrir d’être seul dans son lit
    Qui me serre fort fort quand je le rejoins
    donc bon, je le paie, je suis crevée mais je l’aime et je sens qu’il en a besoin
    et parfois quand j’y arrive plus je délègue un peu à mamie ou au papa qui prennent le relais pour le chouchouter 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      3 5 7 il y va soft, à la base c’est 5 10 15 ! Et moi déjà 5 je pense que je trouverais ça interminable… c’est vraiment un gros dilemme, tout ça. Mais au final je préfère câliner, que tout le monde s’endorme dans le calme. Et petit à petit elle dort un peu dans son lit alors on va y arriver ! Courage avec votre gigoteur !

      Aimé par 1 personne

      1. noahdecajou dit :

        Oui mais c’est déjà trop pour moi /:
        Merci bien 🙂
        Je crois que mon tout petit déjà grand est très sensible, plutôt angoissé 🙂 en mm temps 15j en neo-nat loin de sa maman ça doit pas aider 🙂
        et vous aussi courage et persévérance 😀 et profitons quand même de leurs câlins qui ne dureront pas

        J'aime

  20. aurelia dit :

    rhalalaaa… nous aussi on a entendu ce genre de conneries, du coup je n’ai plus jamais abordé le avec notre pédiatre, qui est très bien par ailleurs (mais pas psy pour 2 sous). S’ils étaient un tant soit peu professionnels, ils ajourneraient un peu leurs connaissances, car nombreuses sont les études RECENTES démontrant les dégâts neurologiques, sur un cerveau encore pas fini, du fait de ne pas répondre aux pleurs d’un tout-petit. Et puis, franchement, avec un BABI, tu peux le laisser pleurer toute la nuit, il ne s’endormira pas. Bref, je suis toujours aussi consternée de lire ça …La pédiatre nous en avait prédit pour « 2-3 ans » dans notre lit, mais bébé a pu y aller lorsqu’il a été prêt, vers 10 mois. Avec des périodes pot-de-colle et d’autres dans son lit pour la nuit. Bref, la bonne « méthode », c’est celle qui convient à ce bébé-là!

    J'aime

  21. Kylie dit :

    Personnellement moi les bébés j’y connais pratiquement rien. Mais j’ai dormi avec mes parents jusqu’à environ 2 ans et j’ai développé des troubles du sommeil un peu plus tard. Aujourd’hui j’ai 16 ans et je ne peux pas dormir seule, évidement ça pleure plus mais question sommeil je suis plus très en règle. J’étais son premier bébé et apparement elle avait trop peur de me laisser pleurer. Par contre avec mon frère mes parents l’ont installés dans son lit tout de suite après la maternité en le laissant pleurer parce que faut quand même se rendre à l’évidence que les bébés ça pleure, et parfois même pour te faire ch** ha. Je me rappelle qu’il a fait tout un tapage au début mais que c’est vite passé. Finalement de nous deux c’est le bébé qui a pleuré qui dort mieux maintenant, c’est peut-être ce que le Docteur essaie de vous faire comprendre mais d’une drôle de manière ahah.

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      C’est toujours difficile de savoir, et quand on est maman on fait selon son coeur… Ce qui est sur c’est qu’on essaie de faire au mieux, et parfois le mieux est l’ennemi du bien ! J’espère en tout cas que les nuit vont s’apaiser pour toi.. Bises !

      J'aime

  22. Catherine. dit :

    Pas terrible le pédiatre ! il a l’air gentil mais il ne l’est pas.

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      C’est ce côté paternaliste qui est désagréable… Balayer notre façon de faire de cette façon, c’est pas efficace en plus.

      J'aime

  23. Joupette dit :

    Moi aussi j’ai entendu le discours « un bébé ça pleure » ou « il faut qu’il se fasse les cordes vocales » et ça m’énerve ce genre de réflexions, d’autant plus venant du milieu médical. Nous aussi on a fait du co-dodo pendant presque 2 mois non par plaisir (je ne dormais pas vraiment par peur de l’étouffer en dormant, je somnolais tout au plus avec la lumière allumée en permanence) mais par nécessité puisque bébé pleurait dès qu’on le posait dans son berceau… Franchement, c’était loin d’être ce que j’avais imaginé (je pensais qu’un bébé passait le plus clair de son temps à dormir : grosse erreur) mais on fait comme on peut !

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Une surprise de plus pour les nouveaux parents. Mais deux mois c’est pas si long, la Mini squatte encore notre lit !

      J'aime

    2. Amélie dit :

      Merci pour tes lectures et messages, et bonne nuit (calme, sans pleurs de bébé !) bises !

      J'aime

Laisser un commentaire
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :