search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Drôle de chose que l’inspiration... c’est un peu comme une boule à neige, comme cette bouteille à paillettes : par moments ça foisonne, ça part dans tous les sens, j’ai mille choses à mettre dans mon histoire, je les agite et les admire mais rien ne connecte, je n’arrive pas à établir de liens entre mes particules. Et puis en laissant faire le temps. En prenant une pause. En laissant retomber les particules au fond du bocal, quelque chose se dessine. Un début de cohérence, une trame. Vous voyez ? Comme quand on patauge dans l’eau et que le sable ou la vase rend tout opaque. Et puis en restant immobile, la transparence revient, la clarté. Aujourd’hui je crois que j’ai réussi à voir le fond du bocal. Pourtant hier j’aurais juré que j’en étais bien loin. Comme disait Alanis : « wait until the dust settles ». #glitters #bookstagram #livrestagram #ecrire
Mon « bureau ». Comme vous pouvez le constater, je tiens à maintenir une certaine distance entre l’écriture et la famille. Une distance très réduite. Ok, je fais mes recherches en massant les pieds de ma fille. Je prends des notes en surveillant son sommeil. Souvent j’écris avec ses frères qui jouent devant moi. Ok, y’a zéro distance mais de toute façon mon bureau c’est le canapé alors on ne peut pas dire que je ne l’ai pas cherché. #ecrire #enfantsextraordinaires #mykids #writing #autrice #homeoffice #merciikea #maviesurlecanapé
Ça et l’odeur de l’herbe coupée : 👌🏻 #nofilter #kifdujour #passiongazon
SE SOUVENIR. Je crois que si j’écris, si je tiens un journal depuis mon adolescence, c’est en grande partie par peur d’oublier. Il me faut tracer sur papier les histoires, graver la mémoire, la préserver à tout prix. Car j’ai peur de ça : des savoirs qui disparaissent, des anecdotes perdues, des vies ensevelies. J’ai peur des noms qui s’effacent et du vide ignorant. J’ai peur des erreurs qu’on refait parce qu’on a oublié. J’ai peur de perdre des morceaux de mon histoire, et peur que notre société occulte des pans de la sienne. Depuis quelques semaines je fais des recherches, prends des notes, je commence à construire une histoire qui parle de l’Histoire. Je n’avais pas réalisé qu’on approchait des 75 ans du D-day. Aujourd’hui je regarde ces commémorations avec une émotion profonde. Il n’y aura bientôt plus de vétérans. Nos grands-parents ou arrière-grands-parents ne pourront plus témoigner. Ne laissons jamais ces souvenirs-là s’effacer. #dday #6juin1944 #débarquement #omahabeach #utahbeach #junobeach #swordbeach #goldbeach #memory #worldwar2 #ecrire #souvenir
Et sinon, le beau temps revient quand ? #inde #india #rajasthan #amerfortjaipur #travel #roadtrip #roman
Quand on arrive à Jaipur par Amber Road, et qu’on jette un oeil sur le lac, à gauche, on a de grandes chances de tomber sur ça : le Jal Mahal, ou Lake Palace. Contrairement à ce qu’annonce Roshan Lal à Madie dans le roman, ce n’est pas un hôtel... mais il le deviendra peut-être un jour. Un truc fascinant à son sujet : le palais compte 5 étages mais quand le lac (en fait un réservoir d’eau pour la ville) est plein, 4 étages sont sous l’eau. Ça me donne rudement envie d’y retourner pour le voir en entier ! #jaipur #inde #india #incredibleindia #rajasthan #cestencoreloinlebonheur #roman #bookstagram #livrestagram #lire #funfact

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 716 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Être maman, ça veut dire…

Avoir une petite main dans la sienne quand on marche dans la rue

Vraiment attendre que le bonhomme passe au vert pour traverser

Se retrouver à cours d’alcool mais avec beaucoup, beaucoup, de briquettes de jus de fruit

Marcher comme un sioux, la nuit dans le noir, dans un appart au sol jonché de Légos

Apprendre à ne plus hurler ni jurer quand on marche sur un Légo, la nuit dans le noir

Avoir plein de bouchons de pom’potes au fond de son sac à main

Etre souvent à cours de mouchoirs

Acheter les gâteaux et les viennoiseries par multiples du nombre de ses enfants

Se dévouer et manger la dernière glace, parce que sinon ça ferait des jaloux

Ne plus réussir à finir tes assiettes, parce que tu t’en fais piquer la moitié par des oisillons affamés

Acheter des fraises au prix de l’or, juste pour le plaisir de les voir les croquer et s’en mettre partout

Développer une ouïe exceptionnelle pour tout ce qui est insultes et gros mots

Tressaillir quand un pote venu pour l’apéro dit « putain, quel bordel! » alors que les enfants sont là

Renoncer raisonnablement à s’acheter un joli top, mais craquer pour des petites fringues et accessoires qui les rendraient encore plus mignons

Avoir l’impression de passer son temps à couper des petits ongles

Rire beaucoup, pleurer parfois, s’énerver comme jamais

Confondre la perte de la tétine avec la fin du monde

Renoncer à prendre un bain tranquille

Renoncer à faire pipi tranquille

Changer son canapé blanc pour un modèle moins salissant

S’apercevoir que même sur les canapés noirs, certaines tâches ne pardonnent pas

Interdire de sauter sur le lit, mais de temps en temps y sauter soi-même

Caresser des petites joues, embrasser des jolis fronts, cajoler et câliner à tour de bras

Avoir peur, stresser (souvent) pour rien, angoisser terriblement

Penser parfois à son ancienne vie, avant les enfants, et soupirer un peu

Recevoir un gros câlin, entendre « je t’aime jusqu’au ciel », et tout oublier ❤

blog famille

 

 

24 comments on “Être maman, ça veut dire…

  1. soazie dit :

    🙂 très joliment dit!

    Aimé par 1 personne

  2. avaé64 dit :

    Derriere les images mentales qui me font : rire ; sourire ; ressentir de la tendresse ; du ressentiment ; des souvenirs ; de l empathie voire de la solitudarité ; de la maternitude ; … ; bref pleines d humour, il y a toutes tes valeurs qui sont aussi les miennes et celles de toutes les comme nous qui sont des VRAIES mamans. Mais en mieux dit. Merci M’dame 😉, et avec ceci ? ce s’ra tout. Ah si ! Des bisous pour la meteuse en scène !

    Aimé par 1 personne

    1. avaé64 dit :

      Mince je suis navrée de mon post mais en me relisant je m aperçois que je suis fatiguée… Il ne traduit pas ce que je voulais dire. Toutes les mamans sont de vraies mamans. Moi pas plus que les autres surtout. Arf. Je voulais juste dire que c est à tout ça qu on se sent vraiment maman. Désolée d avoir abîmé ton mur de commentaires. 😕

      Aimé par 1 personne

      1. Amélie dit :

        Je crois que personne n’est vexé, même pas les mamans qui n’ont pas de bouchons de pompote au fond du sac !! C’était un bien joli compliment et t’as rien abîmé du tout ! Merci ma jolie, et plein de bisous (et tache de dormir) (et de manger) ❤

        J'aime

      2. avaé64 dit :

        💖

        J'aime

  3. éloely dit :

    très beau et si vrai pour les ongles mince !

    J'aime

    1. Amélie dit :

      T’as vu comme ça pousse vite ces ptites choses ??!?

      J'aime

  4. bcommeb dit :

    Très émouvant..!

    J'aime

  5. grame dit :

    C’est drôle et émouvant en même temps et si vrai… Je m’y retrouve complètement!

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Oui on est toutes un peu pareil finalement, qui qu’on soit à la base !

      J'aime

  6. daljaa dit :

    Je compatis pour le fond du sac. Dans le mien, il y a aussi des billes, des couches, des vieux tickets de bus à donner à la petite qui ne paie pas encore mais qui VEUT un ticket comme sa soeur et ses parents… 😉 Je pense que quand les enfants sont grands, une maman devrait automatiquement pouvoir valider Polytechnique en VAE.

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      C’est une idée à creuser 😂😂 Et t’as des miettes de gâteaux aussi ?

      J'aime

      1. daljaa dit :

        Non mais j’dois avoir du pain, ça ira ?

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        Oui le pain c’est bon, je dirais même que le pain c’est la VIE !

        J'aime

  7. Joupette dit :

    Je n’ai pas pris un seul bain depuis mon retour de la maternité il y a deux mois et demi… Parc contre, j’ai donné des milliers de baisers, caressé des tonnes de fois ses petites joues et coupé ses ongles déjà beaucoup trop souvent (sinon il se griffe le visage mon petit lapin) !

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Les petits lapins sont griffus, c’est bien connu ! Courage, les bains reviendront (avec des joujoux en prime ;-))

      Aimé par 1 personne

  8. C’est très joli. Ils sont fous ces sentiments si ambivalents lorsque l’on est maman…

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Oui, parfois des envies de liberté, de ne s’occuper que de soi… et puis l’amour, et même l’AMOUR 😉

      J'aime

  9. lilies02 dit :

    Le « Renoncer à faire pipi tranquille » est très important.
    Ca m’a fait rire sur le coup mais hélas c’est vrai.
    T’as à peine passer la porte qu’il y en a toujours un pour te demander où tu es… et mon petit bonhomme n’a toujours pas compris que ça ne se fait pas d’ouvrir la porte ! grrrrr !

    J'aime

  10. petiteyaye dit :

    j’adore ! merci ❤

    J'aime

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :