Top 10 des avantages du télétravail

Je vous l’écrivais l’autre jour : j’ai repris le travail depuis maintenant quelques temps. Et j’ai la grande chance de pouvoir bosser, la plupart du temps, depuis la maison.

C’est ce que je voulais. A vrai dire, avant même d’avoir la Mini, et donc de savoir qu’elle aurait des besoins particuliers du fait de son état de santé, je voulais télétravailler. C’était une envie profonde, un désir d’exercer autrement, d’inscrire mon taf de façon plus harmonieuse dans ma vie de famille. Et c’est majoritairement pourquoi j’ai changé de job.

Le télétravail, c’était mon Graal.

Et je l’ai trouvé !

Du coup je me suis dit que je pourrais vous faire part de mon expérience du télétravail, avec ses avantages, mais aussi ses pièges.

Et aujourd’hui, on commence par ce qui est top !

Le télétravail c’est génial parce que :

1- On ne fait pas mieux au niveau du trajet maison-travail.

Temps de trajet : 0 minutes. Tout est dit.

2- Pas besoin de réfléchir à ce qu’on va mettre

Je ne sais pas vous, mais moi, certains matins, je galère gravement pour m’habiller. Je ne trouve rien qui me va. Ou alors je trouve et puis au final ça ne va pas avec les chaussures. Ou alors tout va bien mais finalement il pleut et ça ne va plus. Bref parfois, s’habiller pour aller bosser, c’est chiant. Alors que quand on reste à la maison… Hello yogapants, bonjour Petit Bateau ! On croirait que je me balade en pyjama tellement c’est confortable. D’ailleurs je pourrais rester en pyjama, ça n’embêterait personne.

3- Je grapille des moments avec mes enfants

Déjeuner avec mon Petit, faire une pause pomme avec le Grand ou un câlin à la Mini… J’ai la chance de travailler à la maison, mais aussi d’avoir notre nounou à domicile. Du coup mes mouflets -hors temps scolaire- ne sont jamais loin, et je peux leur faire un bisous entre deux taches. Et même si je bosse de 9 à 19 sans trop lever la tête de l’ordi, ça ne fait pas le même effet que d’être effectivement absente de 9 à 19.

4- La concentration au top

La vie au bureau, c’est riche de plein d’échanges. On dit bonjour le matin, on papote devant un café, on prend des pauses déj ensemble, on discute au coin des portes. Et puis il y a le bruit, l’ampoule qui clignote, ou le collègue qui a besoin d’aide pour ci ou ça… A la maison ? Il y a moi, mon ordi, mon téléphone. Rien d’externe pour m’interrompre. J’avance sur un boulevard, concentrée. Quand, comme moi, on a besoin de calme pour bosser, c’est parfait. La productivité des employés en télétravail est d’ailleurs reconnue comme plus élevée : moins dérangé mais aussi moins fatigué, moins stressé, plus heureux, le télétravailleur serait plus efficace de 40%…

5- Le confort de la maison

Avec mes grosses chaussettes, mon pull doudou, ma tasse de thé (sexy, n’est-ce pas ?). Un coussin dans le dos si il faut, et même des chaussons ridicules et moumouteux au besoin. La lumière à l’intensité qui me va, le chauffage réglé comme je veux, ou sur la terrasse si j’ai envie. Je ne suis pas « comme à la maison ». Je suis à la maison.

6-  Je gagne du temps

Le temps que je ne passe pas dans les transports (et on parle de minimum 2 heures et demi par jour, dans mon cas), je peux le mettre dans autre chose. Le travail, si je prends du retard sur mes objectifs. Mais aussi la maison, les enfants, ou même des activités pour moi. Bon, en vrai je n’y arrive pas trop, à prendre du temps pour moi. Mais je vais essayer de m’améliorer sur ce point !

7- Je fais des économies de repas

Bien sur, ça ne serait pas le cas si j’étais de celles qui préparent leur déjeuner à la maison et l’emmènent au bureau. Mais ça, je n’ai jamais réussi à le faire. Quand je suis au bureau, c’est restau ou repas acheté dans le coin… ça prend du temps et ça coûte. A la maison, je trouve toujours un truc qui traine, je bricole quelque chose vite fait ou je finis des restes. Efficace et pas cher.

8- Moins de stress

Après avoir passé des centaines d’heures debout dans le RER, tassée comme dans un wagon à bestiaux, je peux vous assurer que c’est un facteur de stress considérable. Et je ne parle pas des trains en retard, des alertes au colis suspect et autres signaux d’alarme tirés intempestivement. Au bout de sept ans de trajets biquotidiens, je n’en pouvais tout simplement plus. Maintenant je subis le RER environ une fois par semaine. Très suffisant pour me rappeler la chance que j’ai, les jours où je reste à la maison !

9- J’ai gagné en liberté

Je ne suis pas freelance, et dans la mesure où je travaille en équipe, il est important que je sois dispo aux heures de bureau. Mais travailler à la maison autorise certaines libertés : dormir plus tard (quitte à se lever 10 minutes avant de démarrer la journée :-)); prendre des rendez-vous perso entre midi et deux, que ce soit un dej avec une copine ou un RDV chez le dentiste ; finir un dossier tard le soir si j’en ai l’envie ou le besoin.

10- Un meilleur équilibre entre famille et travail

En travaillant à la maison, la frontière est plus poreuse entre vie pro et vie perso. Je peux, au cours de ma journée de travail, lancer une machine ou donner un coup de main à ma nounou si elle galère à faire manger la Mini. Si je vais acheter du pain pour le déjeuner, j’en profite pour prendre une salade pour le dîner. Ce n’est pas grand chose, juste des petites taches ou des corvées récurrentes, mais au final c’est autant de temps de gagné le soir, quand on est tous ensemble. C’est un peu moins la course au quotidien, et ça fait du bien.

En passant en télétravail, j’ai clairement gagné en qualité de vie. En fait, je ne sais même pas comment on s’en serait sorti, dans quel état je serais, si je n’avais pas eu cette chance. Entre les nuits difficiles et les rendez-vous de la Mini, je ne pense pas que j’aurais pu reprendre un job dans des conditions « classiques ».

Mais bon, le télétravail c’est comme tout : pas parfait. Il comporte son lot d’inconvénients et de pièges… mais ça on en parlera la prochaine fois !

home office

Publicités

18 réflexions sur “Top 10 des avantages du télétravail

  1. Même si mon boulot était différent j’ai aussi beaucoup apprécié de travailler chez moi. Ce qui me plaisait le plus, c’était de pas avoir de collègues haha 🙂 Mais par contre, quand tu fais un boulot qui demande de la concentration comme le tient, ça ne te distrait pas que tes enfants soient à la maison ? Ils doivent faire du bruit ou te solliciter. Ou toi tu dois avoir envie d’intervenir si tu les entends pleurer, non ?

    Aimé par 1 personne

    • Alors que moi, les collègues me manquent… pas tout le temps, mais j’apprécie quand je les vois !
      Alors non, les enfants ne me distraient pas. J’entends ce qui se passe dans le salon, mais en fermant les portes c’est suffisamment léger pour ne pas me déranger. Bon, en cas de pleurs insistants de la Mini je finis par aller voir (et je relaie ouahiba au besoin, pk je sais à quel point c’est usant, un bébé qui pleure longtemps). Mais sinon je la laisse gérer, je sais qu’elle fait ça très bien, y compris quand les grands hurlent ou se disputent. Les garçons savent que je travaille et qu’il faut me laisser tranquille. Franchement, ils sont cools !

      J'aime

  2. J’apprécie pouvoir travailler de temps en temps en télétravail (notamment pour les transports, moi aussi c’est la galère du RER tous les jours…). Mais j’ai eu une période de boulot en free-lance, et au bout d’un moment je n’en pouvais plus de rester en pyjama toute la journée derrière mon ordi ! :p

    Aimé par 1 personne

    • Hahaha, trop de pyjama tue le pyjama 🙂 Je comprends le syndrome, moi aussi de temps en temps je me déprime moi-même en me voyant non-sapée non-maquillée dans le miroir. Alors c’est lequel, ton RER à toi ? Moi le B, pis aussi le A. Mais c’est quand même le B le pire…

      J'aime

      • Pareil, B et un tout petit peu de A, on fait peut-être le même trajet 😉 Je ne me plains pas trop, j’ai fait le choix de vivre en dehors de Paris et j’apprécie, surtout qu’en partant « de loin » j’ai généralement une place assise le matin et je bouquine à fond. Mais quand même, c’est parfois usant de passer tellement de temps dans les transports ! Du coup, c’est clair que les jours de télétravail, j’ai l’impression d’abattre un boulot monstre… tout en étant bien plus détendue ! 😉

        Aimé par 1 personne

      • Ah, si tu as des places assises, c’est que tu pars de plus loin que moi ! En général quand le RER B arrive chez moi, à Antony, il est déjà blindé. Si tu es assise tu es déjà ça !!

        J'aime

  3. Surtout pour vous les Parisiens, économiser sur les temps de trajet c’est la clé… moins de monde sur les routes et dans les transports en communs… Vous devriez toucher des primes pour rester chez vous ! Reste les problèmes d’assurance des employés qui travaillent à domicile…

    J'aime

    • T’as vu comme je suis citoyenne en restant à la maison ! En revanche c’est vrai que je ne sais pas trop comment je suis couverte niveau assurance, ceci dit je ne m’étais jamais posé la question en étant au bureau non plus… J’imagine qu’à partir du moment où mon contrat stipule que je bosse à la maison sur tels horaires, je suis couverte sur ces plages là. Quid quand je déborde ?

      J'aime

  4. Alors moi j’aurais pu choisir de bosser chez moi comme bon nombre de mes collègues, mais il en était tout simplement hors de question. Pas envie de mélanger travail et vie perso, et besoin d’une certaine frontière entre mes patients et moi. Et je ne bosse plus jamais de chez moi ; quand j’ai de la paperasse à faire, je vais au bureau et je ne fais que ça ! Bon OK, je suis à 10 min en voiture du cabinet… 😉

    Aimé par 1 personne

    • Oui, dans le cas où on reçoit des patients, je comprends très bien qu’on veuille couper ! Ça ne me plairait pas non plus de recevoir des gens ici pour le travail ! En plus avec mes chaussons 😂 C’est super d’avoir le cabinet à 10mn !!

      Aimé par 1 personne

  5. Pingback: Top 10 des inconvénients du télétravail | Les vies d'Amélie

  6. Je me reconnais tout à fait là dedans. J’ai découvert le télétravail en tant que salariée (retranscription audio).
    J’ai été économiquement licenciée pendant mon congé parental pour ma 3ème. Il a fallu réfléchir à ce que je voulais, à l’organisation, etc.
    Mais j’avais tellement adoré ce que je faisais que j’ai décidé de continuer dans le télétravail. Je suis désormais retranscriptrice – assistante administrative auto-entrepreneur. C’est le tout début, il faut se faire connaitre, vaincre les mentalités qui pensent que travail à la maison = travail pas ou mal fait. Mais pour rien au monde je ne regrette mon choix.

    J'aime

  7. Pingback: 10 astuces pour un télétravail serein | Les vies d'Amélie

  8. Le télétravail permet des avantages certains pour ma part dans le cadre de mon activité j’ai une préférence pour le portage salarial qui offre les mêmes avantages qu’en étant salarié mais plus de liberté au niveau des horaires

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s