8 pics a week #48 (petits bonheurs de la semaine)

Mais… ce serait-y pas la lumière, là-bas au bout du tunnel ?

Cette semaine fut bien moins pire que les précédentes, et j’ai bon espoir de retrouver un rythme un peu plus normal prochainement. Les garçons sont en congés depuis vendredi, ils sont revenus avec leurs cahiers et classeurs, tellement fiers de pouvoir nous montrer leurs oeuvres. La Mini a passé une plutôt bonne semaine, même si son manque d’appétit m’a inquiétée.

Et ce we… bonheur de pouvoir, enfin, faire autre chose que bosser ! Nous terminons notre dimanche en regardant Ponyo sur la falaise, tout en grignotant des chouquettes. C’est un peu magique.

Et puis cette semaine, il y a aussi eu…

IMG_7555

Mon Grand très attentif et particulièrement mignon pendant la séance de yoga du dimanche matin. Avoir la séance retranscrite sur papier lui a bien plu, je crois !

IMG_7232

Un bouquet de lys blancs, beaux et surtout très odorants !

IMG_7549

Un burger maison… avec de la ratatouille. Finalement je crois que je pourrais mettre de la ratatouille à peu près partout.

IMG_7235

Un aprèm à jouer avec les petites voisines, et la découverte de plein de nouveaux jeux

IMG_7240

Une soirée passée avec les collègues, pour participer à un atelier cuisine bien sympa

IMG_7231

Des caresses et des câlins et des bisouilles à la Mini

IMG_7559

Un petit plaisir à lire, mon kif de fin de journée : Et si… ? de Randall Munroe. Ou comment répondre scientifiquement à des questions parfaitement saugrenues, du genre « combien de temps tiendrait un sous-marin en vol orbital » ou « si je m’élève dans les airs lentement, vais-je geler ou suffoquer en premier ? ». Aucune utilité dans la vie réelle, mais qu’est-ce que c’est réjouissant.

IMG_7550

Le marché avec mon Petit, qui a eu la bonne idée de prendre des chouquettes… c’est bien, les chouquettes, pour le goûter du dimanche !

Bonne fin de dimanche, beau début de semaine… profitez bien de vos vacances si vous en avez !

Publicités

Rien ne m’appelle, rien ne m’attend

IMG_5617

C’est une petite phrase qu’a prononcée mon prof de yoga, Denis, lors d’un précédent cours.

Nous étions en Savasana, la posture du cadavre. Une posture faite pour la détente des muscles et de l’esprit, pour la relaxation. Allongé sur le dos, on décontracte tous les muscles, on laisse le corps reposer au sol, le souffle libre, l’esprit apaisé.

Et durant ce moment dédié au calme, ce jour-là, mon esprit n’arrêtait pas de mouliner. Autant pendant les postures précédentes, j’avais réussi à canaliser mes pensées en me concentrant sur la respiration et les mouvements, autant là c’était un assaut des pensées importunes. Le boulot, les tâches non terminées, les appels que je n’avais pas eu le temps de passer la veille et qu’il fallait que je note pour lundi, les mails non envoyés, les dossier du mois à venir. Après une semaine ultra-remplie et fatigante, pleine de journées stressantes, j’avais du mal à redescendre, à calmer l’afflux des idées. A peine allongée, immobile, laissée à moi-même, et hop ! retour au taf. Epuisant.

Calmer ses pensées, ça n’est pas une mince affaire, mais ça s’apprend. Parfois j’y arrive bien. Mais il y a des jours où c’est plus difficile que d’autres et là, avec mes bouffées de stress, je n’y arrivais pas du tout. Invasion totale et persistante.

Et puis mon prof, qui guidait ce moment de relaxation, nous a dit quelque chose du genre « Vous reposez sur le sol, vous êtes dans le moment présent« , et il a ajouté « Rien ne vous appelle, rien ne vous attend« .

Ça m’a fait un petit déclic. Rien ne m’appelle, rien ne m’attend. Je suis dans une salle de yoga, et je suis tranquille. Mon téléphone ne va pas sonner, aucun mail ne peut m’atteindre. Je ne suis en retard pour rien, ici. Et plus : aucun enfant ne va venir me réclamer un camion de pompier ou des rondelles de concombre. Pas de couche à changer, pas de Légo à ranger. Je suis libre, dans cette parenthèse.

Rien ni personne ne m’appelle, rien ni personne ne m’attend.

Je ne peux pas dire que je me suis trouvée illico en totale relaxation, mais cette phrase m’a aidée à apaiser -un peu- les fluctuations du mental. Et ça fait partie des avantages de suivre un cours avec un professeur : suivre une voix peut être vraiment salutaire.

Je vais garder cette phrase dans ma « boîte à outil », je pense qu’elle me resservira à nouveau prochainement ! Merci Denis 🙂

Je profite de ce post pour faire une annonce : je viens de créer un nouveau blog dédié au yoga ! Donc si ça vous intéresse vous êtes les bienvenus Sur la voie du yoga, où vous pourrez entre autres suivre mes aventures de prof de yoga en formation !

A très vite,

Amélie

 

Le bac sensoriel du Pôle Nord

Mon Petit m’a demandé l’autre jour « pourquoi il est parti l’hiver ? ». Je lui ai dit que l’hiver n’était pas encore parti, mais avec une grande logique il m’a répondu « mais si ! Y’a plus de neige ».

Et il a raison, on n’a pas eu beaucoup d’hiver cette année. De la pluie, du frimas mouillé, du temps gris, oui. Mais le bel hiver façon livre d’images, avec tapis de neige, marmots ou joues rouges, stalactites étincelant dans la lumière par un matin craquant de froid… que dalle. A peine trois flocons qui auront tenu 3 heures.

Bref pour se remettre un peu dans l’esprit de l’hiver, nous avons préparé un bac sensoriel plein de blancheur immaculée, de fraicheur et d’animaux à fourrure épaisse.

IMG_7065

Dans ce bac, nous avons reconstitué un décor de pays froid, avec de la neige, un lac gelé, quelques sapins pour la touche de vert, de quoi construire un igloo, et plein de petites personnages : ours blanc, lapin arctique, phoque, caribou, chasseur inuit…

IMG_7063

Je me suis un peu creusé la tête pour l’eau gelée, je pensais mettre de l’eau colorée dans un ziploc puis la mettre un peu au congélateur… quand je me suis souvenue de ce pack de froid (vous savez, ceux qu’on achète en pharmacie, celui-là c’est un coussin rafraîchissant pour l’allaitement !) qui trainait au fond du congélo. Juste parfait, que ce soit la couleur ou la délicieuse fraicheur.

IMG_7064

Dans un coin j’avais construit un igloo avec des morceaux de sucree, que les garçons se sont empressés de démolir pour fabriquer des murs, puis des banquises pour les animaux.

Ils se sont vraiment amusés avec ce bac, y ont passé deux bonnes heures la première fois… et on remis ça à plusieurs reprises par la suite. Ils ont inventé des tas d’histoires, et au moment où je tape « on va faire un feu, mais le lapin est perdu ! Vous êtes pas mes amis si vous eteindez le feu ! Saute pas dessus sinon ça va te mettre plein de feu. Allez, tout le monde dort sauf le Père Noël ». Oui parce que le Père Noël Playmobil s’est raboulé aves son traineau, son renne et un lutin. Il habite au pôle Nord, non ?

IMG_7066Niveau matériel c’est un bac très simple : j’ai versé 1 kg de bicarbonate au fond du bac, glissé dessous le pack de froid, et disposé dessus des morceaux de sucre blanc et les figurines. Ces dernières proviennent d’un tube de 14 figurines peintes à la main, dénichées sur Tangram Montessori. 

Quand les garçons en auront assez de ce bac, je récupérerai le bicarbonate pour d’autres DIY (une potion de sorcière par exemple :-)) , idem pour les morceaux de sucre qui pourront resservir lors de futures constructions. Et les figurines retrouveront leur tube jusqu’à leurs prochaines aventures.

IMG_7062

Ici on peut tout adapter, ou même varier les plaisirs : du sel fin à la place du bicarbonate, un morceau de miroir pour faire l’eau, un liquide coloré dans un sac hermétique, ou même des perles bleues… Et bien sur il y a la « fausse neige » dont je vous avais déjà parlé, qui est super marrante à manipuler et permet de fabriquer des bonshommes.

Si vous cherchez des idées, vous pouvez aller fouiner sur pinterest en tapant « bac sensoriel hier » par exemple, ou aller voir chez Addfunandmix pour leur chouette version !

Et n’hésitez pas à me dire si vous avez d’autres méthodes ou objets pour un thème « hiver/pôle nord »… on est preneurs !

8 pics a week #47 (petits bonheurs de la semaine)

Bilan des deux semaines écoulées : une course épuisante contre le temps. Heureusement que ce week-end a été plus calme, parce que je n’en peux plus des journées de boulot toujours trop courtes malgré les heures qui s’alignent, des départs précipités, des trajets faits au pas de course, des pauses-déj qui se réduisent à quelques minutes, des taches effectuées à la chaine et sans souffler. Ce n’est pas la vie que je veux, et il va falloir que ça se calme, vraiment.

Alors bien sur il y a eu des petits bonheurs et de jolis moments, mais je suis tellement sous pression que je ne les ai pas savourés comme j’aurais dû. Quand on est sans cesse à compter les minutes, on ne peut pas se concentrer sur le présent. C’est affreux. Et ça aussi, ça doit changer !

Allez, parmi les douceurs capturées ces deux dernières semaines, il y a eu…

IMG_7029

Un tchai tea latte soja de Starbucks. Chaud, sucré, épicé, commencé sous la pluie, sur un trottoir brillant, avec les Beatles dans les oreilles. Mantra pour la journée ? « I have to admit it’s getting better, a little better all the time (it cant get no worse)« .

IMG_7030

Regarder les toits de Paris, si jolis. Essayer de voir dans les appartements, derrière les rideaux tirés, deviner une silhouette, un chat, une main. Imaginer qui vit là et ce qui se passe sous ces toits de zinc.

IMG_7031

Ma petite poule dodue, trop craquante avec sa culotte bouffante à fleurs ❤

IMG_7068

Du Toblerone. Et pas q’un peu ! Dire qu’il y a quelques années je n’aimais pas le chocolat… Cette semaine et celle d’avant j’ai eu l’impression d’avoir croisé des Dementors (les affreux machins qui aspirent le bonheur et la vie des gens dans Harry Potter, vous voyez ?) tellement j’ai eu besoin de chocolat.

IMG_7067

Une nouvelle barrette pour la Mini. En fait, une brassée de jolis cadeaux inattendus et adorables pour ma douce. Merci Sarah, merci beaucoup.

IMG_7144

Etudier les Yoga Sutra de Patanjali. C’est fou comme ces aphorismes sont riches, et pleins de sens. Franchement, moi je dis Patanjali au programme de Philo !

IMG_7065

On a préparé un bac sensoriel sur le thème du pôle nord, ça faisait un moment que je voulais le faire, et les garçons ont beaucoup aimé !

IMG_7145

Les mini-super-héros en baskets ! Aller faire un tour au parc, retrouver les copains, sauter dans les flaques et rentrer les pieds et les fesses mouillées.

IMG_7146

le Grand et la Mini. Il y a quelque chose de spécial entre eux et c’est vraiment beau à voir ❤

Bonne semaine à tous, qu’elle vous soit douce !

Les jolis habits de la Mini

Notre Mini a 14 mois !  Elle avance à son propre rythme, très éloigné de celui des enfants « classiques ». Notre petite poule exceptionnelle grandit néanmoins, elle pousse joliment et je prends de plus en plus plaisir à l’habiller.

Au départ j’avais gardé pas mal de fringues des garçons pour les réutiliser avec elle, mais je n’ai finalement pas très envie de ça. C’est un peu bizarre, mais ma petite puce, à qui la vie joue de drôles de tours, je n’ai pas envie de lui mettre les bodies ou les pantalons un peu usés de ses frères. Pas envie de la voir en salopette bleue, ou en t-shirt kaki… Non, pour ma douce je veux des étoiles, du liberty, des couleurs douces et des lapins mignons. Je veux qu’elle soit belle, avec de chouettes barrettes et des robes à foison !

Voilà, moi la féministe, qui me hérisse quand on dit  mes garçons que le rose c’est pour les filles… je collectionne les petits habits corail, poudre, fuschia. Je craque sur les bloomers, je fonds devant les accessoires girly au possible.

Sans doute que si notre poulette avait une progression « normale », si comme les enfants de 14 mois elle commençait à tout explorer, à marcher, à causer, à se tartiner de purée de carotte et à affirmer son caractère, si on riait avec elle comme on a pu rire avec les garçons à son âge… sans doute que je n’accorderais pas autant d’importance à tout ça. Va savoir…

En tout cas, les fringues de filles, c’est carrément plus marrant que les habits de garçons. Et le bonheur avec les bébés, c’est qu’ils poussent vite et qu’il FAUT faire du shopping régulièrement. J’aime !

Du coup j’ai eu envie de faire un petit tour des jolies choses que porte la Mini. Plongée dans un mini dressing de fiiiiille !

IMG_6912

Des bodies, plein de bodies ! Avec une petite fille qui régurgite, il faut en avoir des tas, non ? Avec des oiseaux, des lapins, des fleurs, des pois… Ils viennent de H&M, Monoprix, Zara, Hema, Petit Bateau ou Kiabi.

IMG_6907

Et aussi de jolis t-shirts mignonnets, avec de petits cols à croquer (ici Monoprix, Zara et Du pareil au même)

IMG_6908

Quelques collants bien roses, avec des coeurs sur les genoux, tant qu’à faire (H&M) et des chaussons en cuir élastiqués (Hema)

IMG_6913

Même si elle a toujours chaud, quelques gilets en polaire toute douce (H&M et Hema) et des chaussettes à pois roses fluo

IMG_6905

Mais ce que je préfère la voir porter, ce sont les robes, encore et toujours. Avec un amour très net des robes Petit Bateau, et notamment de ces robes à rayure… un classique indémodable (ils font les mêmes pour adulte ??)

IMG_6914

Ex-Aequo avec Petit Bateau, dans mon coeur, il y a Bout’chou (Monoprix). Avec des imprimés fleuris trop chous, ou d’autres plus rigolos comme ces petites maisons. ❤

IMG_6915

Et bien sur, si vous me mettez le bloomer assorti à la robe, je fond… (ici Petit Bateau, encore)

IMG_6927

A gauche les leggings, au milieu les pantalons et bloomers, à droite les tops. Rangés verticalement, c’est plus pratique ! Vous l’avez vu, le raton-laveur ?

IMG_6910

Ma dernière trouvaille, ces barrettes adorables… (Rockahula)

IMG_6909

J’ai même craqué sur un serre-tête étoilé… trop grand, mais je le lui garde pour plus tard !

Voilà les fringues de ma cocotte… rien de compliqué, que du confortable et du doux, pour une petite fille jolie comme un coeur.