2 jours à Disneyland, épisode 3 : et le bébé dans tout ça ?

C’est finalement LA question qui m’inquiétait le plus.

D’avantage que de savoir si l’hôtel Disneyland serait à la hauteur pour accueillir confortablement notre famille de cinq. Plus que de découvrir si finalement, la magie serait au rendez-vous dans le parc à thème.

La big question, c’était « et notre jolie Mini, est-ce qu’elle serait bien pendant qu’on court les manèges ? ». Parce que pour les garçons (5 ans et 3 ans et demi), qui aiment marcher et sont en pleine forme, je me faisais pas vraiment de souci. Mais pour notre Mini qui ne marche pas, ne tient pas assise et a des soucis au niveau du tonus musculaire, il fallait une solution confortable sur la durée, et pas épuisante pour les parents non plus.

Et finalement, est-ce qu’un bébé a sa place dans un parc d’attraction ?

Pour mettre toutes les chances de notre côté, on a embarqué la poussette et l’écharpe de portage, on a donc pu tester les deux méthodes.

Option 1 : Disneyland en poussette

Le parc Disneyland est tout à fait adapté pour circuler en poussette. On peut d’ailleurs en louer pour la journée, ce qui s’avère certainement pratique pour installer les petits qui fatiguent ou n’aiment pas trop marcher.

Donc oui, on peut circuler en poussette… le problème survient quand on s’approche des attractions.

Premier point à prendre en compte : les manèges à Disneyland ne sont pas comme ceux qu’on peut croiser en ville, même ceux qui pourraient y ressembler (le carrousel du roi Arthur par exemple). Ici il n’est pas possible, comme on le fait dans le manège de chevaux de bois du coin de la rue, d’installer son enfant puis d’aller s’asseoir sur un banc le temps qu’il fasse ses tours. Les mouflets de moins de 7 ans doivent être accompagnés en permanence, il faut donc faire la queue et prendre place dans les manèges avec eux. Or dans les queues, on ne peut pas emmener les poussettes. Et les queues peuvent être trèèèèès longues.

Deuxième point : dans beaucoup d’attractions on prend place dans des chariots, bateaux, voiturettes… où les poussettes n’ont évidemment pas leur place. Et pour y accéder il faut également faire la queue (qui peut être trèèèèèès longue).

Donc si vous avec un bébé dans une poussette, et que vous voulez embarquer dans une attraction, il va falloir garer la poussette à l’extérieur avant de faire la queue, et prendre le baby dans les bras. Si ledit baby ne pèse pas trop lourd, qu’il est plutôt cool, et que la queue ne dure pas des heures, ça s’envisage. Le Petit, la Mini et moi avons par exemple fait la queue pendant 10 minutes pour aller tournoyer dans les tasses à thé. Pas hyper pratique, mais ça allait. En revanche il vaut mieux bien réfléchir si on a un bébé qui n’aime pas trop être porté, s’il gigote beaucoup, si on a mal au dos, ou si l’attente dépasse les trente minutes…

Quid de la poussette pendant ce temps ? Elle va rester dehors avec ses copines poussettes… car vous pouvez être surs qu’elle ne restera pas seule. Des emplacements sont d’ailleurs désignés pour parquer les poussettes. Si vous tentez de vous mettre à un autre emplacement (plus proche, à l’abri de la pluie…), un gentil membre du staff Disneyland ira la remettre au bon endroit (ça peut surprendre).

IMG_7797

Suite à mes lectures sur des forums, j’avais embarqué un antivol pour éviter de se faire piquer notre bolide. Avec le recul ça n’était peut-être pas nécessaire (cf l’âge avancé de notre Bébé Confort, légèrement fatiguée après 5 ans de bons et loyaux services, et le vaste choix de poussettes bien mieux que la notre), et j’ai l’impression que très peu de poussettes étaient attachées. Visiblement certaines personnes laissaient aussi dedans pas mal de choses (sacs à langer par exemple). On a laissé de notre côté l’habillage de pluie, les bouteilles d’eau, les écharpes ou bonnets… et rien n’a bougé. Mais j’imagine qu’il doit quand même y avoir des vols de temps à autres, même au merveilleux royaume de Disney. Et évidemment, il faut absolument éviter de laisser dedans les achats effectués dans les boutiques du Parc…

Parmi les avantages de se balader en poussette : pouvoir fourrer tous les sacs dessous (et donc se délester un peu), y entasser les manteaux quand on s’arrête pour manger dans un restaurant, et selon les modèles, pouvoir y faire grimper un deuxième enfant si il est fatigué (sur la notre le Petit peut se tenir debout accroché au guidon quand sa soeur est assise ou couchée dedans).

En revanche si le tout-petit dort bien tranquille dans son cosy ou son hamac… ben ma foi vous êtes coincés. A part aller arpenter les boutiques (et encore, si elles sont bondées c’est compliqué) ou déambuler dans les allées juste pour le plaisir d’admirer les lieux, ça devient très limité. Il n’y a plus qu’à laisser l’autre parent (si vous êtes venus à deux) emmener les grands s’amuser, et attendre la fin de la sieste.

Et c’est bien sur sans compte qu’un certain nombre d’attractions ne sont tout simplement pas accessibles aux bébés : ce qui secoue un peu, tous les manèges avec des limites de taille.

Option 2 : Disneyland en écharpe

Après avoir un peu galéré en faisant la queue avec la Mini dans les bras, j’ai installé la poulette en écharpe de portage. Sur le papier, ça semblait parfait : du moment qu’elle était cool, on pourrait faire la queue tous ensemble. Nous avons donc choisi des attractions accessibles à toute la famille, avec une attente d’un quart d’heure max (notre poulette aime bien quand ça bouge, donc j’avais peur que faire la queue trop longtemps ne lui semble un peu monotone). Et elle a été cool ! Le problème est plutôt survenu au moment d’embarquer.

Que ce soit dans les « navettes » pour le Buzz Lightyear Laser Blaster ou dans les bateaux de It’s a small world, on nous a demandé d’installer la Mini « face à la route ». Or la mouflette était bien arnachée face à moi, avec des noeuds serrés, et la sortir de ce cocon tout chaud pour l’asseoir dos à moi a été un vrai crève-coeur. Pour Buzz Lightyear j’ai réussi à tricher et personne n’a rien vu, mais sur le bateau de It’s a small world ils nous surveillaient vraiment et j’ai du obtempérer… grosse galère car car nous étions dehors et la Mini était peu couverte (on se tient chaud mutuellement, avec l’écharpe). Je l’ai donc sortie tant bien que mal, l’ai couverte du mieux possible… et ça a été encore plus galère pour la réinstaller en sortant du bateau, dans le froid, avec les bouts de l’écharpe qui trainaient par terre sous la pluie. Vraiment naze !

Donc l’écharpe permet de faire la queue avec un bébé tout en le portant de façon confortable, mais ça n’est pas l’idéal non plus… en tout cas pas quand on galère avec les noeuds, ou qu’il fait froid…

IMG_7818

Un porte-bébé serait sans doute une meilleure option car il est plus facile de sortir et réinstaller le marmot. Et j’imagine que si le porte-bébé est « face à la route » on n’a du coup aucun changement à apporter.

Et un bébé à Disneyland, ça kiffe ou pas ? 

Tout dépend de l’âge et du tempérament du bébé, de la météo du jour, des attractions choisies…

On trouve systématiquement dans les toilettes des tables à langer (dans les toilettes femmes, évidemment…), et j’ai vu des mamans allaiter dans les restaurants. Donc il y a des bébés, et même si les attractions ne sont pas faites pour eux, ils pourront en apprécier certaines ! J’avais un peu peur que la Mini ne pleure dans le Buzz Lightyear, où on circule dans le noir avec plein de lumières vives et des bruits un peu forts, mais finalement j’ai l’impression qu’elle a aimé l’expérience sensorielle ! Idem pour It’s a small world, et ses scènes colorées et musicales.

C’est vraiment selon le tempérament du tout-petit, de si il aime être dehors, porté ou en poussette, s’il tolère le changement et s’endort facilement… Dans notre cas j’avoue qu’avoir l’hôtel à côté était un vrai confort, car les biberons de la Mini ne passent pas toujours facilement et j’étais heureuse de pouvoir rentrer la faire manger au calme et au chaud.

Bilan ? 

Oui un bébé peut avoir sa place au Parc Disneyland. Mais ça limite quand même clairement les possibilités. 

Toutes les attractions ne seront pas accessibles et il faut sortir les enfants des poussettes pour faire la queue.

Au final, je dirais que la solution optimale quand on a plusieurs enfants en bas âge serait d’avoir une poussette pour circuler facilement sur les distances et y poser les sacs + une planche à roulette de poussette pour un deuxième qui aurait mal aux pieds + un porte-bébé pour faire la queue tout en gardant les mains libres.

En tout cas on a bien kiffé notre voyage au pays de Mickey… il n’était pas parfait, mais il était définitivement magique et je suis heureuse qu’on ait pu vivre ça tous les cinq !

Advertisements

14 réflexions sur “2 jours à Disneyland, épisode 3 : et le bébé dans tout ça ?

  1. Pingback: Deux jours à Disneyland : magie et money (épisode 2 : au Parc Disneyland) | Les vies d'Amélie

  2. Merci pour ce chouette reportage, dis ! Il m’a bien attrapée, j’attendais le next épisode aussi surement qu’une fin de saison de Breaking Bad. Les trucs illicites en moins.
    Le seul truc que mon mec a en tête depuis qu’on a les gosses, c’est « Disneeeeeey !!! ». Je le soupçonne de les avoir faits pour enfin justifier un abonnement annuel… Je retarde un peu la virée, au prix que ça coûte je préférais attendre que les mêmes en profitent un minimum… mais à la lecture de ton trip report, je suis convaincue ! Et mon mec est ravi, il te fait des bisous, tiens.
    Les loulous n’auront que deux ans et demi au printemps mais ça cavale déjà sévère et ça ne dort jamais… *soupir*. Ca devrait le faire.
    Sinon je confirme, le porte-bébé, meilleur ami des parents en vadrouille. On a pas testé Disney, mais dans d’autres parcs bondés où la moindre virée en poussette – surtout une double – vire au plus chaotique des fast and furious, les porte-bébés nous ont sauvé la mise. Par contre – je vais faire mon ergonome de formation bien relou – pas de portage face à la route pour un bon porte-bébé physiologique. Mais comme l’avantage du porte-bébé physio c’est aussi de se mettre et se demettre plus facilement qu’une écharpe – pour les novices comme moi qui n’ont pas eu le courage de suivre un cours de portage écharpe hein… je ne veux pas m’attirer les foudre des adeptes qui y arrivent aussi vite avec une écharpe =) – pas trop d’encombres au moment de grimper dans les attractions.
    Merci pour la balade, Amélie ! Le prochain Pics of the week sera-t-il griffé Disney ?! Suspense…

    Aimé par 1 personne

    • Mouahahaha ! Carrément l’abonnement annuel ? Il a l’air cool ton mec, je lui retourne sa bise ! A mon avis à deux ans et demi ils vont ouvrir des yeux tout ronds devant plein de choses, ça peut être carrément marrant comme virée ! Par contre ils n’ont pas tendance à se fuiter, si ? Parce que je t’avoue que parfois vu la foule, je faisais pas trop la maline et je serrais très fort les mains de mes garçons (qui sont pourtant assez grands pour savoir qu’il ne faut pas s’éloigner). Et j’ai eu un bon coup de stress dans le labyrinthe en ne voyant plus le Grand qui marchait devant. Bref : on a le droit de mettre ses enfants en laisse tu crois ?
      Pour les porte-bébé, tu prêches une convaincue, pour les garçons on a utilisé l’ergobaby, qui est bien chouette et très pratique. Mais avec la Mini j’ai du me (re)mettre à l’écharpe car la position physiologique (genoux relevés écartés) ne lui est pas possible, elle est trop raide au niveau du bas du corps 😦 C’est sur que j’aurais préféré l’Ergobaby, c’est quand même plus pratique pour mettre et sortir le mouflet !
      Ahah oui y’a des chances que le 8 pics a week soit Disneyens !!
      Plein de bises

      J'aime

    • Ben je les comprends, et ça vaut quand même vraiment le déplacement !! Pour nous du coup c’est un peu le contraire, je me dis que plus la mouflette va grandir moins ça sera pratique… On verra bien ! Bisous et très bonne fin de we !

      J'aime

  3. Pingback: 8 pics a week #49 (petits bonheurs à Disneyland et ailleurs) | Les vies d'Amélie

  4. OLALALA!!!!! ça me donne trop envie d amener mes mouflettes ! merci pour cette trilogie Disney !je sais pas si tu connais mais mieux que l écharpe parfois difficile a nouer et trainant par terre … il y a le sling c est une écharpe plus courte avec un anneau. Ca peu être bien et t aider pour porter ta minie , je l utilise beaucoup pour ma poulette!
    Bonne semaine Amelie

    Aimé par 1 personne

    • Ah merci pour le sling, tu as raison c’est une alternative aussi… Mais nous avec la raideur de la Mini c’est pas facile à utiliser je trouve 😓 Et puis elle pèse son poids, la dodue ! Du coup le côté asymétrique me gêne un peu, je trouve l’écharpe plus confortable pour les épaules. Elle pèse combien ta poulette ?? Bonne semaine à toi aussi 💛

      J'aime

      • 9kg maintenant !! En ce qui la concerne pas de raideur mais une hypotonie importante avec une hyper laxité ! J utilise le sling avec un renfort a l épaule et je trouve ça génial et pratique ! J ai acheté un mandouca mais trop compliqué pour le port de tête ( elle dodeline encore pas mal ) mais même si elle est lourddddddde super poulette j adore l avoir contre moi !!!!
        Bisous bisous

        Aimé par 1 personne

      • Avec un renfort sur l’épaule… La pesn de jpmbb peut-être ? 😄 c’est celle qu’on avait , mais bon, pas pratique pour nous ! Je suis admirative que tu portes ta dodue comme ça !! Quelle âge elle a ? Voui moi aussi j’aime bien l’avoir contre moi, jlui fais plein de bisous 💛

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s