search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Il fallait au moins le Taj Mahal pour fêter le retour de lecture de @petite_lectrice 😊😉Écrire, c’est un truc éminemment solitaire. On a une idée, une envie, un message en tête. On aligne les mots, on les efface, on corrige et on recommence jusqu’à avoir trouvé la musique qui devrait faire passer les émotions voulues. Mais au bout, rien ne garantit que celui/celle qui tourne les pages les ressentent. Alors à chaque fois qu’un lecteur/trice me parle de bonheur, qu’il dit avoir voyagé avec Madie, entendu les chansons des flashbacks ou senti les parfums de l’Inde, c’est une joie... tajmahalesque 😄 Ça vaut toutes les ratures, les heures devant le clavier et la frousse permanente. Merci Estelle 💛 #cestencoreloinlebonheur #roman #inde#india #premierroman #feelgoodbook #livrestagram #bookstagram #happy #tajmahal #lire #ecrire #autrice
3 minutes avant de se prendre l’averse sur la tête. On aurait ptet dû se méfier des nuages. Ptet. #normandie #justeungrain
Enfin !! Les pieds dans le sable, à la chasse aux coquillages 💛💛💛
Le chemin ou la destination ? Le hasard ou le destin ? Je me pose beaucoup de questions en ce moment, sur ce qu’est mon chemin, mon but, ma place. La philosophie du yoga établit que nous avons tous un devoir. Plus que des obligations, c’est un peu le sens de notre vie, la mission que nous devons accomplir lors de notre passage sur terre. Alors je m’interroge. Quelle est ma mission ? Vous vous demandez ça, vous aussi ? Et sinon : une beauté lumineuse à Udaipur. #roman #cestencoreloinlebonheur #livrestagram #bookstagram #feelgoodbook #yoga #philosophie #inde #india #ecrire #questions
Magie du cadrage, la mare du parc prend des airs de campagne. #myboys
Un peu de yoga pour finir la semaine ! La posture du paon est un vrai challenge : elle requiert de l’équilibre, un peu de souplesse (au niveau des poignets) mais surtout une tonicité de dingue. Dans le #roman, Madie découvre cette posture le matin de Noël au milieu de petits écoliers qui se cassent la figure. Je vous laisse lire pour savoir si elle s’en sort mieux qu’eux 😉 #yoga #inde #india #livrestagram #bookstagram #cestencoreloinlebonheur #feelgoodbook #mayurasana #lire

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 716 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

En passant par le salon Autonomic (#handicap)

Il faisait bien beau. Les cannes blanches semblaient encore plus blanches sur le macadam. Les fauteuils roulaient sans bruit vers le hall 4.

Porte de Versailles, vendredi 10 juin 2016. En passant par le salon Autonomic Paris.

J’avais reçu l’invitation via la newsletter Hoptoys, un site dédié au matériel « pour enfants exceptionnels ». Hoptoys ayant un stand sur le salon, et moi aimant beaucoup Hoptoys (j’en parlais ici), j’ai eu envie d’aller jeter un oeil à leur espace, histoire de voir « en vrai » les jeux ou le matériel que j’avais repéré pour la Mini dans leur catalogue.

Et au passage, je me suis dit que ça serait intéressant de voir ce qu’Autonomic, salon dédié au handicap, au grand âge et au maintien à domicile, pouvait proposer d’autre.

Cette visite s’est avérée douce-amère.

Agréable, de voir autant de personnes en fauteuil roulant ou armés de cannes blanches, affairés, souriants, flânant, discutant. Le plus naturellement du monde, dans un espace sans trottoir trop haut, obstacle sournois ou allée trop étroite. Pour une fois, le handicap si souvent invisible dans notre société, trop souvent mis à l’écart ou ignoré, avait la priorité.

Agréable aussi, tous ces chiens ! De bons et beaux chiens, calmes, patients, nullement effrayés par la foule ou le bruit. Des chiens-guides, des chiens-aides.

Etonnants, ces vélos qui permettent de placer un fauteuil roulant devant, pour des balades en duo. Intéressantes, les cartes et documents en braille pour découvrir les plus beaux musées parisiens. Intrigant, le bus permettant de prendre un café dans le noir absolu, pour se retrouver un instant privé de la vue. Impressionnante, la diversité des fauteuils et installations, et toute la partie dédiée aux véhicules.

Perturbant, de me trouver là pour mon enfant. Une fois de plus, ce n’est pas tout à fait ce à quoi je m’attendais…

Heureuse de trouver tel modèle de poussette adaptée, de savoir qu’une prise en charge sécu est possible, et à la fois… le retour du petit pincement au coeur. C’est un soulagement, bien sur, de savoir que du matériel adapté existe pour la Mini, qu’on pourra l’installer confortablement même lorsqu’elle pèsera bien trop lourd pour rester dans sa poussette « normale ». Mais ça n’est tellement pas ce que j’imaginais pour elle.

Alors me voilà, les yeux embués avec mon prospectus de poussette/fauteuil, à me dire que je suis bien ridicule. Moi qui arpente ce salon sur mes deux pieds, qui pourrai ensuite aller prendre le RER sans galère, contrairement à tant de ceux qui m’entourent.

En allant vers le stand Hoptoys, j’ai croisé une petite fille qui riait, sanglée sur un fauteuil/vélo. Elle m’a fait un grand sourire, ses parents aussi.

J’ai regardé, longtemps, des bulles remonter dans une colonne et les fibres optiques changer de couleur, le mur sensoriel et les balles multicolores. J’ai commandé un nouveau jeu lumineux pour la Mini et on m’a offert du sable magique et des ballons.

Je suis repartie pleine de sentiments mêlés, comme un soir de pluie, sans trop savoir si c’était beau, triste, ou les deux à la fois.

Et puis la vie a repris son cours. On se posera les questions au fur et à mesure. On gèrera les problèmes quand ils arriveront. Avec des roues, des roulettes, ou n’importe quoi d’autre.

IMG_9568 IMG_9569 IMG_9570 IMG_9571 IMG_9572 IMG_9566

7 comments on “En passant par le salon Autonomic (#handicap)

  1. Mary dit :

    Comme je te comprends …Doux week end a votre petite famille . Je t’embrasse.

    J'aime

  2. Je n’ai jamais été confronté à cela mais j’imagine que chaque jour amène des réponses et vous fera avancer. Avec l’amour comme pilier.
    Des bises

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      On finit certains jours avec plus de questions que de solutions, mais après ça s’équilibre. On avance malgré tout, on profite quand même. Bisous !

      J'aime

  3. Mon coeur se serre en lisant ton article… Tu mets le doigts sur ce qui me freine dans l’idée de me rapprocher d’associations par exemple. Je ne sais pas si cela va me rassurer sur les possibilités de l’avenir, ou m’angoisser car tout cela c’est se confronter à ce qu’on n’imaginait pas bien entendu.

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      C’est vraiment les deux en même temps, pour moi. Des solutions pragmatiques, pour des problèmes qu’on aimerait ne pas avoir…

      J'aime

  4. lydie dit :

    En vous lisant j’ai eu l’impression d’arpenter les allées de ce salon .. je retiens une chose vous avez raison « chaque chose en son temps » .. grosses pensées pour vous et votre belle Mini ..

    Aimé par 1 personne

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :