Et si les enfants voyagaient dos à la route jusqu’à 4 ans ? #rearfacing

Il y a eu une époque où le siège auto ressemblait à ça :

siege-dennis

Le texte parle de sécurité pour le lardon, mais ça reste quand même léger, comme protection… Un coup de frein un peu sec et baby Dennis risque de se manger son joli volant chromé.

Et puis ensuite il y a eu ça :

siege-auto

Je dois dire que je trouve le design fabuleux, et pour faire un petit dodo pendant le trajet c’est carrément ben pensé, non ? En revanche restent quelques points mystérieux, comme  » la fillette peut-elle sortir ses mains ? », « y’a-t-il un porte-gobelet intégré ? » et « y’aurait pas quelqu’un pour remonter les collants de cette pauvre gamine ? ça fait des plis partout ».

Et puis bien sur les industriels ont fait des progrès, et la sécurité des enfants est devenue une priorité et un vrai argument de vente.

sieges-autos

Pour une petite histoire illustrée du siège auto, je vous invite à aller visiter cette page, très instructive !

Des normes et des réglementations sont venues cadrer tout ça et je pense qu’à ce jour, en France, les jeunes parents sont à peu près tous au courant qu’ils doivent faire voyager bébés et enfants dans des sièges adaptés à leurs âges et poids/tailles.

Globalement quand on a un tout petit bébé, on l’installe dans un couffin ou plus souvent un cosy, un bon petit cocon bien sécurisant, qu’on place dos à la route.

Et puis le marmouset grandit, il tient sa tête, de mieux en mieux, il se redresse puis tient assis. Et vient le moment où -tout fier- le parent sort le lardon de son cosy pour l’installer dans un siège un peu plus grand… face à la route.

Et c’est là que ça coince un peu. Parce qu’on souhaite tous que nos enfants voyagent en sécurité. On sait tous que les trajets en voiture peuvent être dangereux. Mais on est bien contents de mettre nos petits « dans le sens de la marche » dès qu’ils ont le poids idoine, alors que les études -et les crash-tests- montrent que c’est une très mauvais idée. On est aussi beaucoup trop nombreux à placer les ptits poulets sur de simples rehausseurs dès qu’on le peut, alors qu’ils gagneraient à rester un peu plus à l’abri dans leurs sièges auto, certes encombrants mais tellement plus surs.

Bon, je fais un peu la maline, mais on a fait exactement ça avec les garçons : les mettre face à la route quand ils ont eu le poids réglementaire et nous ont semblé trop dodus pour le cosy. On était contents de les voir, on a pensé qu’ils étaient contents de voir la route comme nous. Et heureusement tout s’est bien passé.

Mais avec la Mini c’est différent.  Elle ne tient pas assise, et tient mal sa tête. Alors qu’elle vraiment à l’étroit dans le fidèle cosy (un Bébé Confort, très bien), se pose la délicate question du nouveau siège auto. Le dos à la route est obligatoire pour elle, je me suis donc lancée dans une étude de marché des sièges qui pourraient lui convenir, et j’ai découvert plein plein de choses.

Entre autres que j’aime vraiment beaucoup les suédois.

Les suédois sont des gens pleins de bon sens. La preuve : ils ont inventé le TetraPak, la fermeture Éclair et l’étagère Billy. Et la ceinture de sécurité à trois points.

Et ils font voyager leurs enfants dos à la route jusqu’à au moins trois ans . Et ils ont le plus petit taux d’enfants tués dans des accidents de la route.

Pour se convaincre de l’intérêt du rear facing, ou « dos à la route », il suffit de regarder un crash test :

Quand on sait que les petits enfants ont une tête proportionnellement beaucoup plus grosse et lourde que la notre, on comprend bien l’avantage de circuler dans ce sens en cas d’impact.

capture-decran-2016-09-14-a-13-25-36

Si vous voulez en savoir plus, je vous laisse aller lire chez Sécurange qui est particulièrement bien documenté, par exemple ici ou . Allez aussi faire un tour chez BeSafe, un fabricant suédois qui propose des sièges rear facing pour les enfants jusqu’à 5 ans !

Vous pouvez aussi vous documenter sur i-Size, la nouvelle norme européenne qui impose le dos à la route jusqu’à 15 mois minimum et valorise l’utilisation de l’Isofix (vous savez, les crochets intégrés aux sièges). Ils expliquent bien tout ça chez BébéConfort par exemple ici,  ou chez AlloBébé ici avec un guide des sièges répondant à cette norme.

Perso, après des heures de lecture et de recherche, j’ai un gros faible pour deux modèles qui fonctionnent en dos ou face route et vont jusqu’à approximativement 4 ans :

le Sirona de Cybex, qui pivote sur le côté pour installer bébé facilement

sirona_easy_entry

le Modular de BeSafe, qui a 7 inclinaisons possibles en rear facing, 3 en face route, et permet d’augmenter la distance au siège quand l’enfant grandit.

modular

Les garçons sont désormais trop grands pour retourner en dos à la route, mais je sais que nous allons trouver un modèle qui va convenir à notre Mini jolie. Et je suis vraiment heureuse de voir qu’autant de modèles existent, et que les bébés à venir pourront bénéficier d’une meilleure sécurité. Faites passer le mot : dos à la route, c’est mieux, et on peut continuer jusqu’à 4 ou 5 ans !

 

Advertisements

15 réflexions sur “Et si les enfants voyagaient dos à la route jusqu’à 4 ans ? #rearfacing

  1. Très sympa ces anciennes illustrations ! On a eu la même réflexion pour notre mini et on hésitait entre les 2 mêmes modèles 😊 perso j’ai choisi le besafe car il est beaucoup plus grand que le cybex donc plus longtemps dos à la route. Je ne regrette vraiment pas mon choix : très joli, super pratique et ma mini y est très bien pour les longs trajets comme pour les courts !!!

    Aimé par 1 personne

    • Ah c’est cool ça ! Trop contente d’avoir ton retour dessus, le BeSafe est mon préféré aussi ! On a vu le Axiss, le Concord et le Sirona mais soit ils ne s’inclinaient pas assez, soit ça manquait de place pour les jambes. Donc je pense que ça va être le Modular je pense 😉

      J'aime

  2. Certes… Mais quid des enfants malades en voiture ? Dos à la route, ne risquent-ils pas de retapisser le siège auto à chaque voyage ? D’autant qu’il devient difficile de leur sauter dessus avec le sac plastique à la main avant qu’il ne soit trop tard, non ? Bon voilà, c’était juste une réflexion en passant pour élargir le débat (mais peut-être que les petits Suédois ne sont jamais malades en voiture…).

    Aimé par 1 personne

  3. Ton article est très intéressant, je n’avais jamais eu l’occasion d’approfondir la question mais j’ai toujours trouvé cette règle de poids assez bizarre, surtout que poids n’induit pas une taille….
    Dans ma famille ça nous a plusieurs fois posé problème : trop dodu pour être confortable dans le cosy mais trop petit pour que la ceinture ne cisaille pas le cou sur un simple réhausseur. Bref, je pense que les Suédois ont bien raison !

    Aimé par 1 personne

  4. En revanche, je vais un peu pinailler sur la partie historique. (J’ai bien conscience que c’était pour rajouter du rigolo et de l’anecdotique, que cet article n’a absolument pas pour vocation d’être scientifique et sérieux, et que donc je vais être rabat-joie mais voilà tu as éveillé mon âme d’historienne et ma curiosité… !)
    Donc : Il faut aussi replacer l’histoire des premiers sièges autos dans le contexte de l’époque (ce qui n’est pas fait non plus par l’auteur de ton article source) Il est dit que les premiers sièges datent des années 30 donc à cette époque (et pendant longtemps !) il y avait beaucoup moins de voitures et qui roulaient moins vite, donc probablement avec des accidents moins brutaux. Et puis de toute façon la notion de sécurité routière est arrivée bien plus tard (probablement parallèlement même si un peu en retard, avec la démocratisation et les progrès techniques de la voiture) : il est logique que le parent ne pense pas à la sécurité de l’enfant comme maintenant puisqu’il ne pensait pas à sa propre sécurité. Si ça t’intéresse va lire là : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/01/01016-20130701ARTFIG00308-la-ceinture-de-securite-obligatoire-a-40-ans.php
    Quand on sait que la ceinture est devenue obligatoire à l’avant en 1973 et seulement en 1990 à l’arrière, on se dit que peut être ces pauvres sièges n’étaient pas si mal… (et ils n’étaient peut-être pas très utilisés…)
    Voili voilou j’ai terminé mon point culture 😉 (et merci beaucoup, c’était vraiment intéressant, j’avais jamais pensé à l’histoire du siège auto !

    Aimé par 1 personne

    • quand j’étais petite mes parents avaient un mal fou à boucler leurs ceintures… ça les saoulait vraiment je crois. Pourtant si c’est obligatoire depuis 73 à l’avant comme tu le dis, ils auraient du avoir le temps de s’habituer ! Je me souviens même d’avoir voyagé à l’avant sans ceinture quand j’étais ado, ma mère tendait le bras pour me retenir quand elle freinait ! Vraiment une autre époque. Mais tu as raison de remettre en contexte, et puis probablement que personne ne s’était jamais interrogé sur la sécurité en calèche, donc très logiquement les premières automobiles n’ont soulevé aucune interrogation à ce propos. Merci en tout cas, je suis contente que ça t’ait plu !!

      Aimé par 1 personne

  5. On s’était aussi posé la question du siège auto pour notre trollinet ! après l’utilisation d’un cosy de bébé confort pour ses premiers mois… j’ai surement suivi un peu le même parcours que tu as emprunté pour la mini dans tes recherches et suis devenu un convaincu du « dos à la route ». Mon dévolu s’est porté sur la marque Klippan. Pour se lançer, on avait acheté un kiss 2 (0-18kg) lors d’un séjour en métropole (eh oui nous sommes réunionnais… pour un séjour c’est un peu cher me direz vous, mais je ne badine pas sur la sécurité, sans doute lié à notre parcours pour être parents) et le trollinet avait 6 mois durant ce séjour d’un mois où nous avons fait de longs trajets… il nous semble qu’il a adoré ce siège en y faisant de longs siestes, on peut même enlevé la coque pour le laisser dedans quand on allait au restaurant. Convaincu par la marque, à notre retour sur l’île, on a commandé le triofix recline… maintenant le trollinet qui a bientôt 23 mois, et pour répondre aux interrogations sur le vomissement… il a vomi seulement deux fois en voiture depuis qu’il voyage en « dos à la route » et nous avons ici des routes de montagnes !
    Pourquoi aussi nous avions choisi ces modèles, c’est que j’ai un véhicule qui n’a pas d’isofix et que la base peut se fixer soit en système ceinture ou en système isofix (c’est le cas sur la voiture de la maman du trollinet où nous avons une base également de fixer, donc le siège navigue entre les deux voitures au gré de qui l’emmème ou va le chercher à la crèche).
    Deux bémols peut être à apporter :
    – nos voitures n’ont pas d’air bag déconnectable sur le siège avant, donc le trollinet est installé sur la siège arrière (à la fois, je me dis qu’il est peut-être plus en sécurité sur le siège arrière) donc nous avons du installé un miroir sur l’appui-tête arrière pour le surveiller quand on est tout seul au volant ;
    – tout le monde ne peut pas ensuite monté sur le siège avant passager car ces modèles exigent beaucoup de place (nous avons une kangoo et une seat ibiza, les deux 5 places pourtant) mais moi qui suis grand, je ne peux pas m’assoir devant notamment parce que le triofix est toujours en position « recline » (deux positions de fixation), ce qui demande plus de place… mais vu que nous avons qu’un enfant… je fais taxi quand nous sortons en famille avec mon épouse à côté du trollinet 😉
    Voilà un petit retour d’expérience, mon plus long commentaire ici ! où j’adore venir lire tes billets

    Aimé par 1 personne

    • Trop bien, merci de ton retour, c’est top de partager votre expérience ! Je n’avais pas trop regardé le Klippan, je ne sais pas pourquoi mais je suis passée à côté… alors que c’est effectivement un des rares dos à la route qui peut s’attacher avec les ceintures (il y a en a chez BeSafe aussi, le iZi si ma mémoire est bonne, celui qui va jusqu’à 5 ans).
      Pour l’encombrement, c’est vrai qu’ils sont souvent énormes, ces sièges… je viens d’aller voir le triofix recline sur Sécurange (http://www.securange-leblog.fr/2014/01/si%C3%A8ge-rf-klippan-triofix-recline.html pour ceux qui voudront aller voir le test) et je comprends que le passager avant ait du mal à se caser. Mais il a vraiment l’air confortable…
      J’espère que celui qu’on prendra passera bien dans notre voiture, parce qu’on est 5 donc il faut qu’on rentre tous !! Jusqu’à maintenant la Mini voyageait devant, et moi derrière entre les garçons. C’était plus sécurisant pour nous de la voir au cas où elle régurgite, mais maintenant ça va mieux de ce côté-là.
      Comme vous, je pense qu’il faudra qu’on prenne un miroir pour la voir, et puis ses frères nous raconteront ce qui se passe 😉
      Je suis contente que tu aies écrit, en plus ça me fait penser à la Réunion que j’avais eu la chance de découvrir il y a bien lontemps pendant des vacances. Je confirme que vos routes de montagne n’ont rien à envier à celles de métroplole… oh les lacets pour monter à Cilaos ! Je ne faisais pas la maline !
      Plein de bises au trollinet et à ses parents !

      J'aime

  6. C’est impressionnant de découvrir l’évolution du siège auto au fil des années. Je t’avoue que je n’aurais jamais osé mettre mon enfant dans ces engins de l’époque. Ils n’ont pas l’air très sûrs.

    J'aime

    • C’était une autre époque, j’imagine qu’on ne se serait pas trop posé de questions… On aurait tenu nos petits dans nos bras, comme de bonnes mamans et épouses des années 30, en laissant nos époux moustachus conduire !!

      J'aime

      • Cette image me fait sourire, mais tu as raison de dire que l’on ne se serait pas posé de questions. 🙂 Peut-être que dans 20 ans, nos méthodes feront sourire les mamans également.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s