search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Il fallait au moins le Taj Mahal pour fêter le retour de lecture de @petite_lectrice 😊😉Écrire, c’est un truc éminemment solitaire. On a une idée, une envie, un message en tête. On aligne les mots, on les efface, on corrige et on recommence jusqu’à avoir trouvé la musique qui devrait faire passer les émotions voulues. Mais au bout, rien ne garantit que celui/celle qui tourne les pages les ressentent. Alors à chaque fois qu’un lecteur/trice me parle de bonheur, qu’il dit avoir voyagé avec Madie, entendu les chansons des flashbacks ou senti les parfums de l’Inde, c’est une joie... tajmahalesque 😄 Ça vaut toutes les ratures, les heures devant le clavier et la frousse permanente. Merci Estelle 💛 #cestencoreloinlebonheur #roman #inde#india #premierroman #feelgoodbook #livrestagram #bookstagram #happy #tajmahal #lire #ecrire #autrice
3 minutes avant de se prendre l’averse sur la tête. On aurait ptet dû se méfier des nuages. Ptet. #normandie #justeungrain
Enfin !! Les pieds dans le sable, à la chasse aux coquillages 💛💛💛
Le chemin ou la destination ? Le hasard ou le destin ? Je me pose beaucoup de questions en ce moment, sur ce qu’est mon chemin, mon but, ma place. La philosophie du yoga établit que nous avons tous un devoir. Plus que des obligations, c’est un peu le sens de notre vie, la mission que nous devons accomplir lors de notre passage sur terre. Alors je m’interroge. Quelle est ma mission ? Vous vous demandez ça, vous aussi ? Et sinon : une beauté lumineuse à Udaipur. #roman #cestencoreloinlebonheur #livrestagram #bookstagram #feelgoodbook #yoga #philosophie #inde #india #ecrire #questions
Magie du cadrage, la mare du parc prend des airs de campagne. #myboys
Un peu de yoga pour finir la semaine ! La posture du paon est un vrai challenge : elle requiert de l’équilibre, un peu de souplesse (au niveau des poignets) mais surtout une tonicité de dingue. Dans le #roman, Madie découvre cette posture le matin de Noël au milieu de petits écoliers qui se cassent la figure. Je vous laisse lire pour savoir si elle s’en sort mieux qu’eux 😉 #yoga #inde #india #livrestagram #bookstagram #cestencoreloinlebonheur #feelgoodbook #mayurasana #lire

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 716 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Quand un adulte se dirige vers le yoga, il peut généralement expliquer pourquoi. Une envie de bouger en douceur, un besoin de se reconnecter avec soi, des difficultés à surmonter, du stress à évacuer… les bienfaits du yoga sont maintenant suffisamment connus pour attirer un vaste public, bien au-delà du simple effet de mode.

Mais qu’en est-il chez les enfants ? Ont-ils vraiment besoin de cette discipline, eux qui semblent tellement en prise avec le moment présent, et sont si souvent en mouvement ? Que pourrait bien leur apporter le yoga ?

Pour moi la réponse est simple : le yoga leur apportera des clés pour bien grandir.

Explorer son corps

Les enfants sont en plein apprentissage de leur corps. Parfois maladroits, les plus petits ont aussi des difficultés à maintenir leur équilibre. La pratique des asanas, ou postures, va permettre d’explorer ce corps en développement. Certains asanas renforceront les muscles, d’autres obligeront à se concentrer pour rester en équilibre, certains encore permettront de s’assouplir en douceur (on croit que les enfants sont souples… et bien pas toujours !!). Par la pratique physique, les enfants vont renforcer leur coordination et mieux s’approprier leur schéma corporel. Apprendre des enchainements, tels que la salutation au soleil, va encore amplifier ces bienfaits tout en faisant travailler leur mémoire.

img_8025

Souffle et esprit

Le yoga, c’est aussi bien respirer. Avec de petites astuces, on peut apprendre même aux bambins à prendre conscience du souffle qui les anime. Les exercices respiratoires sont autant d’outils pour influer sur le mental : avec le souffle, on peut se calmer ou gagner en énergie. En parallèle, des exercices de méditation très simples et ludiques vont permettre aux enfants de se concentrer sur le moment présent, comme on peut le faire avec la méditation de pleine conscience. C’est incroyable de voir comme quelques minutes de méditation guidée peuvent apaiser un enfant ! Les expériences de yoga ou de méditation à l’école sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses, et les résultats sont probants : des élèves (et des professeurs) plus attentifs, plus détendus, plus enclins à s’entraider et à coopérer… J’espère franchement que ces initiatives vont se répandre de plus en plus !

Confiance en soi

Le yoga, c’est aussi un bon moyen pour les enfants de gagner en confiance. Dans le cadre bienveillant du cours, chaque enfant va progresser à son rythme, l’essentiel étant qu’il s’amuse et expérimente. Le yoga tel que je le conçois et souhaite l’enseigner, est une pratique qui s’adapte à l’individu. On ne vise pas la posture parfaite et on peut adapter tous les asanas au besoin. Si un enfant ne tient pas en équilibre sur un pied, il peut prendre appui sur un mur. Et petit à petit, l’équilibre viendra. Il n’y a pas de notes, juste un beau chemin à parcourir.  La progression au fil des cours renforcera le sentiment de réussite.

Par ailleurs, les enfants sont vraiment avides d’apprendre. C’est dans leur nature : ils sont curieux, il veulent découvrir, essayer, tester et ont une profonde soif de nouvelles choses. Le yoga est une expérience totalement inédite pour beaucoup d’entre eux. S’allonger pour écouter les bruits qui les entourent et ensuite les dessiner, faire le chat et miauler en s’étirant, s’imaginer arbre qui étire ses branches vers le ciel, faire le ballon qui se gonfle ou se dégonfle pour se calmer… sont autant de nouveautés pour nourrir leur curiosité, et autant de choses étonnantes à raconter aux parents !

Des outils pour le futur

Mieux connaitre son corps, apprendre à utiliser le souffle pour gérer ses émotions ou son énergie, savoir se placer dans le moment présent afin d’apaiser et vivifier son esprit… a mon sens, ce sont des outils indispensables pour tout individu. C’est une partie de ce qui m’a fait aimer le yoga quand j’ai débuté, et de ce que je souhaite transmettre à mes enfants. Nous sommes tellement nombreux à aller vers le yoga à l’âge adulte, parce que quelque chose nous manque… je me dis que donner ces clés à nos enfants dès leur plus jeune âge, c’est plutôt un chouette cadeau !

Une pratique adaptée à leur âge

Evidemment, on ne peut pas enseigner le yoga aux enfants comme aux adultes. Leur capacité d’attention est moindre, ils ont besoin que ça bouge, et il faut réussir à les captiver ! Pas question de rester dix minutes en Savasana en silence… Le rythme est plus soutenu, et l’apprentissage passera souvent par le jeu. Certaines postures seront à éviter car leur force musculaire n’est pas totalement développée. Les cours seront constitués par âges : 4 à 8 ans, 8 à 12 ans, ados. Et évidemment, un bon professeur est indispensable !

Pour finir, quelques articles ou sites sympas sur le sujet :

un article du monde sur les bienfaits du yoga à l’école

Une fiche de l’éducation nationale sur un projet de yoga au collège, avec de bons résultats

Le site de Little Flower Yoga (en anglais), un programme américain de yoga que j’aime beaucoup 

img_2478

This entry was posted in Yogini.

4 comments on “Pourquoi enseigner le yoga aux enfants ?

  1. La façon dont tu en parles donne vraiment envie de faire découvrir cela à mon petit. Dis, tu viendrais dans le Nord faire un stage maman-enfant ?

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Aaaah c’est génial que ça te donne envie !! En plus on peut faire plein de choses, dont des ateliers parent-enfant bien chouettes ! Ça me donnerait bien envie de venir vous voir dis donc… mais un peu compliqué niveau logistique je crois. Plus tard ptet !!

      J'aime

      1. Honnêtement je ny connais rien au yoga. Ma mère en a beaucoup fait et cela m’a toujours donné envie mais je ne suis absolument pas souple et athlétique alors ça me fait un peu peur. La façon dont tu en parles n’est pas effrayante et c’est le genre de chose que j’aimerais beaucoup partager avec mon tout petit. Nous sommes du genre difficile à canaliser, je suis sure que ça serait top.
        A la fin du pomme d’api chaque mois, il y a une position un peu « yoga-relaxation » et cela l’intéresse toujours beaucoup !

        Aimé par 1 personne

      2. Amélie dit :

        Je comprends tes réticences mais ce qui est cool avec le yoga c’est que tout le monde peut pratiquer (pas besoin d’être souple ou athlétique), il suffit de trouver le bon cours et le bon prof : il y a toujours des adaptations possibles, et il n’est pas nécessaire de faire la posture « aboutie » pour en ressentir les bienfaits.
        Je vais partager des petits exercices de respiration ou relaxation pour les enfants prochainement, j’espère que ça pourra vous servir !

        Aimé par 1 personne

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :