10 idées de bouquins à mettre sous le sapin

Noël approche et vous n’avez pas encore trouvé de cadeau pour Tata Simone, votre grande soeur ou son fiston ?

Pas de panique, il y a un bouquin qui leur plaira à coup sur. Voici 10 de mes derniers coups de coeur, il est encore temps de commander ou d’aller les chercher chez votre libraire préféré !

200 conseils et astuces pour bien ranger et s’organiser chez soi *

Geralin Thomas, Editions Eyrolles, 19,50€

Oui bien sur, il y a Marie Kondo… mais on n’est pas obligé de parler à ses pulls pour arriver à mettre de l’ordre dans son intérieur. Moins ésotérique mais tout aussi efficace, ce chouette livre invite à désencombrer et prendre de bonnes habitudes, photos, conseils et astuces à l’appui.

Pour qui ?

Pour ta tata qui a conservé tous ses pulls à épaulettes des années 80 ; pour ton grand ado dont le bureau disparait totalement sous le bordel.

Les psy-trucs pour les enfants de 0 à 6 ans *

Suzanne Vallières, J’ai lu, 8,40€

Un livre bien dense, mais facile à  lire. Sous forme de questions-réponses, l’auteure répond à beaucoup d’interrogations que peuvent avoir les jeunes parents : dois-je laisser pleurer mon nouveau-né la nuit ( spoiler : la réponse est non), que faire si mon enfant se roule par terre en public, faut-il forcer un enfant à finir son assiette, etc. Je le trouve plein de bon sens, il enfonce parfois des portes ouvertes mais il a le mérite de rappeler des évidences qu’on perd parfois de vue quand on est épuisé ou énervé (quand on a des enfants en bas âge, donc).

Pour qui ?

Pour ta meilleure amie primipare qui se demande si elle va s’en sortir, pour tous les parents qui s’interrogent !

Ateliers philo à la maison *

Michel Tozzi – Marie Gilbert, Eyrolles, 19,90€

Un livre conçu pour éveiller les enfants à la réflexion, dès 7 ans. Des jeux, des histoires, des témoignages permettent d’aborder divers thèmes avec votre gnome afin de développer son sens critique et l’aider à élaborer ses points de vue. Plutôt intéressant de se poser avec les enfants sur des thématiques telles que la peur, l’école, l’amour !

Pour qui ?

Pour ton neveu qui aime discuter. Pour sa soeur timide qui n’ose pas trop s’exprimer. Pour leurs parents qui ont envie d’un support pour amorcer le dialogue sur les grands sujets de la viiiiiie.

Sagesse de Confucius *

Cyrille J.-D. Javary, Eyrolles, 10€

Lire Confucius c’est bien, comprendre qui il était, à qui il a causé, comment ça se passait à son époque en Chine, comment le confucianisme a évolué et quelle place il peut avoir dans nos vies quotidiennes… ben c’est mieux. Un bouquin intéressant, savant mais pas chiant, une vraie ouverture sur un mode de pensée particulier.

Pour qui ?

Pour tonton Roland, qui partage tous les jours sur ton mur facebook des aphorismes et des citations philosophiques ; pour ta copine Juliette qui galère un peu dans sa quête du bonheur.

Manger végétarien, un peu, beaucoup, passionnément ! **

Alexandra Chopard, Leduc, 15€

Qu’il s’agisse de manger moins de viande ou de l’arrêter complètement, ce petit livre pratique apporte plein de pistes et d’astuces pour « switcher » vers le végétal, présente les aliments, comment bien les choisir, et répond aussi à toutes les questions qu’on peut se poser sur la santé (vais-je être carencé, si oui en quoi, comment je résous le problème…). Un bon guide pour s’y mettre sans flipper, listes de courses et recettes testées à l’appui.

Pour qui ?

Pour belle-maman qui boycotte le foie gras à Noël, mais se force à manger des steacks « pour ne pas manquer de fer »

Super cahier n°2, jouer avec l’architecture *

Editions deux-cent-cinq, 14,50€

Il y avait eu le premier Super Cahier, qui proposait l’alphabet comme on ne l’a jamais vu… voici le deuxième volume, qui s’attache à l’architecture. Un album grand format à colorier, découper, pour ensuite classer, construire et reconstruire. Chaque page présente une maison, un immeuble, un monument ou des plans (de l’immeuble haussmanien au gratte-ciel, en passant par l’igloo ou la cabane sur pilotis), avec au dos des détails dans des vignettes. On peut colorier, même peindre (le papier est épais), puis découper pour en faire des puzzles, ou tout mélanger pour construire son propre bâtiment, ou classer par formes.

Pour qui ?

Pour Jules, qui adore colorier ; pour son papa qui se balade en ville le nez en l’air ; pour la petite soeur qui aime trier les images.

Gâteaux et douceurs à IG bas *

Marie Chioca, Terre Vivante, 12€

Si vous connaissez le blog de Marie Chioca, Saines gourmandises, vous savez certainement à quel point on peut saliver devant ses gâteaux… Alors si en plus ils sont à index glycémique bas, y’a pas de raison de s’en priver, hein ! Un chouette livre, qui demandera de faire les courses un peu différemment (à moins que vous ayez de la farine de petite épeautre chez vous ?) mais qui vaut le coup d’oeil.

Pour qui ?

Pour Papi, qui doit faire attention au sucre mais ne peut pas s’empêcher de craquer pour un dessert ; pour la sister qui veut manger plus sain mais est vraiment très gourmande

Guide du langage de l’enfant *

Sylvie Desmarais, Dangles, 20€

Ça apparait comment, le langage ? Et c’est normal si mon fiston ne cause pas à 2 ans ? Comment favoriser la parole chez les enfants ? Ce livre conçu par une orthophoniste est une mine d’information sur la façon dont le langage se développe de 0 à 6 ans. Pratique et clair, il contient un tableau récap, des outils simples, des activités à intégrer au quotidien pour aider les enfants à acquérir la parole.

Pour qui ?

La belle-soeur éducatrice de jeunes enfants qui a toujours envie d’en savoir plus ; ton copain instit en maternelle ; ta cousine qui s’inquiète un peu parce que son dernier zozotte.

50 activités nature avec les enfants *

Marie Lyne Mangili Doucé, Terre vivante, 14€

Au fil des saisons, ce livre propose 50 idées d’activité à faire avec les enfants, à partir d’éléments naturels. Un mobile aux couleurs de l’automne, à créer en rentrant d’une balade au parc, des galets glacés pour décorer le jardin l’hiver, un kazoo en branche de sureau… C’est joli, souvent poétique, mais aussi très pratique pour occuper les gnomes et les inviter à apprécier ce que la nature nous offre.

Pour qui ?

Les neveux qui aiment patouiller et bidouiller ; ta Maman qui cherche des idées de bricolages à faire avec ses petits-enfants

Inde, toutes les bases de la cuisine indienne

Sandra Salmandjee, Mango editions, 15€

Vous connaissez Bollywood Kitchen ? Si ce n’est pas le cas et que vous aimez la cuisine indienne, je vous conseille ce blog et sa chaine Youtube, une vraie mine de recettes et d’idées. Ce livre est celui de l’auteure du blog, et il est vraiment canon. C’est clair, les photos sont jolies, et ça donne vraiment faim !

Pour qui ?

Pour papa, qui frémit dès qu’il sent l’odeur des papadams qui chauffent…

Voilà pour cette sélection de livres lus et approuvés, j’espère que vous y trouverez des idées pour vous ou vos proches, et je vous souhaite un très JOYEUX NOEL !!!!

  • Les livres avec * m’ont été envoyés gracieusement par les maisons d’édition, merci à eux de me permettre de dévorer autant !
  • Le livre avec ** a été écrit par une amie géniale, végétarienne, journaliste et pharmacienne (que de qualités pour une seule femme…)

8 pics a week #64 (petits bonheurs de décembre)

Aaaaaaah enfin les vacances !! Une pause, pour arrêter de courir et rester bien tranquilles à la maison ! Finis les trajets appart-école (et vice-versa) au pas de course, on vit à un petit rythme bien tranquille, les garçons trainent en pyj’ un max, c’est aussi un peu plus calme du côté de la Mini (qui est vraiment cool en ce moment), et en plus le Papa est en congés cette semaine, donc on est au top !

Et puis… ça sent Noël bien sur. Les fêtes se préparent, sa clignote et ça brille et ça scintille un peu partout, j’adore cette période ❤

Alors on a fait quoi de cool en décembre ? Pour le moment il y a eu…

Des tas de Playmobil, de Lego, et beaucoup de jeux en tous genres

Les anniversaires du Chéri et le mien, avec des bougies sur de délicieux gâteaux

Des tas de fleurs, l’odeur des jacinthes et des freesias… Pas de sapin odorant cette année, mais le salon sent quand même bon !

Un cupcake effervescent pour un bain de luxe : presque aucun enfant n’est venu barboter avec moi 🙂

Derniers devoirs avant les vacances, le début des dictées tout en tricotant

De l’aquarelle : cette année, je fais moi-même les cartes de voeux !

img_2669

Le retour de la patinoire éphémère dans notre ville, on n’a pas fini d’aller glisser (et de choper des Pokemon au passage)

Notre sapin de cette année, il est chouette, il est fait maison et il ne prend pas de place !

Un projet qui se concrétise : je vais commencer à donner des cours de yoga enfant dès la rentrée, et ça c’est un bout de mon trop chouette flyer !

Et puis pour bien commencer les vacances, on est allés à la Galerie des Enfants au Jardin des Plantes, et on s’est vraiment bien amusés !

Allez, c’est pas tout ça mais on a des sablés en forme de sapins à faire ! Je vous souhaite de belles et douces vacances si vous en prenez, et surtout de merveilleuses fêtes en famille ou entre amis ❤

A très vite !

Un sapin de Noël plat (DIY pour les petits apparts)

Tous les ans c’est pareil, je sniffe les vrais sapins au marché, je les reluque et bave devant… mais il faut se rendre à l’évidence, on n’a pas la place chez nous pour en adopter un. Déjà les escargots domestiques c’était limite, alors là…

Il y a deux ans j’avais fait un sapin en washi tape plutôt cool, cette année j’ai eu envie de sortir mon marteau pour bricoler quelque chose. Un sapin plat, qu’on pourrait coller au mur pour un encombrement minimum, mais sur lequel on pourrait tout de même suspendre tout le tralala de Noël : boules, guirlandes lumineuses et autres bonshommes de pain d’épice.

Résultat ?

img_2610

Clinquant, surchargé, clignotant, festif. Comme un vrai !

Si jamais vous avez envie vous aussi de bidouiller votre propre sapin avec trois fois rien, voici la marche à suivre !

Matériel :

  • 3 tasseaux de bois, de section carrée, de 2cm de large et de 2m de long (environ 5€ pièce chez le quincaillier au coin de ma rue)
  • un mètre, un crayon à papier
  • Un marteau et des clous de tapissier dorés (on en a utilisé 70, pour environ 2€)
  • Une perceuse, un tournevis  et 8 vis de 3 à 4 cm de longueur
  • Une scie à bois et si vous avez, une boite à onglets (pas obligé)
  • une bombe de peinture dorée (ou autre couleur, ou pas)
  • Un niveau, du gros scotch
  • un bouquin d’environ 507 pages
  • Des décorations de Noël !

Comment on fait ?

  1. Avec le mètre et le crayon, mesurez puis marquez un des tasseaux de façon à avoir 4 segments de respectivement 20cm, 40cm, 60cm et 80cm. Ça rentre tout pile, avouez que c’est pratique 🙂
  2. Avec la scie à bois, découpez ce tasseau, là où vous avez fait les marques. Si vous avez une boite à onglets, c’est le moment de la sortir. Je trouvais ça plus joli de couper avec un angle de 45°, mais si vous coupez à angle droit ça marchera tout aussi bien. Dernière précision : j’ai coupé par terre dans ma cuisine et je n’ai rien bousillé. Comme quoi on peut bricoler sans atelier ni garage.

    img_2543

    Me suis presque fait des ampoules aux mains

  3. Trouvez un sol plat pour disposer les morceaux et donner la forme au sapin. Placez les deux tasseaux de 2m en triangle, avec une base d’environ 1m (à vous de voir si vous le souhaitez plus ou moins pointu), et les petits morceaux par-dessus, comme les barreaux d’une échelle. Pas besoin de faire de calculs, mettes-les juste là où ils rentrent tout pile, et ils seront directement espacés comme il faut. Petite astuce : si vous avez du carrelage au sol, utilisez-le comme repère pour placer lesmorceaux, le but étant que les « barreaux de l’échelle » soient bien horizontaux une fois le sapin debout.

    img_2545

    Pour une fois j’aurais préféré des petits carreaux…

  4. Fixez grossièrement les barreaux avec du gros scotch, fixez aussi le haut pour tout tienne, redressez votre sapin et vérifier que les barreaux sont horizontaux avec le niveau. Réajustez au besoin.

    img_2547

    Ah ben non c’est pas droit…

  5. Remettez le sapin par terre et sortez la perceuse. Vous allez faire un avant-trou avant de visser les morceaux ensemble. Percez à travers le scotch à chaque point où se superposent les montants et les barreaux (8 trous à faire). Le trou doit être plus petit que vos vis. Attention à ne pas aller trop loin, pour ne pas arriver au sol !
  6. Vissez, sans aller jusqu’au bout : les vis serviront aussi à accrocher des décorations. Retirez le scotch.
  7. Si vous voulez peindre votre sapin, c’est le moment. J’ai bombé le mien avec de la peinture dorée. Laissez sécher.
  8.  Ressortez le crayon et le mètre. Marquez des repères sur les barreaux, tous les 5cm, de façon à pouvoir mettre 3 clous sur le barreau de 20cm, 7 clous sur le barreau de 40, 11 clous sur le barreau de 60 et 14 clous sur le barreau de 80. Veillez à les centrer, horizontalement et verticalement. Sur les montants, comptez 4 clous sur chaque section, espacés d’environ 7 cm. Idem, pensez à centrer. Je n’ai pas mis de clous sur le bas du sapin, mais rien ne vous empêche d’en mettre.
  9. Maintenant on tape ! Prenez le marteau, les clous de tapissier et le bouquin. Placez le bouquin sous les barreaux quand vous plantez vos clous dedans (sinon vous risquez de casser un des barreaux). Ça n’est pas nécessaire pour les montants. Plantez tous les clous là où vous avez marqué les repères, sans enfoncer complètement. Le but c’est de pouvoir y accrocher les décorations !

    img_2585

    Aucun enfant, ni aucun livre, n’a été maltraité durant ce DIY

  10. C’est fini, y’a plus qu’à décorer !
img_2587

Il n’attendait plus que les enfants pour tout accrocher

img_2604

ça sent bon Noël !!