search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Lancer des galets: une activité à part entière. Un sport, oserai-je dire. #jo2024
Fascinant, étonnant, un poil flippant. Visages nés des buissons à @les_jardins_d_etretat #art #etretat
Retrouver les galets, les falaises, le cri des goélands. Leurs mines ravies devant la mer et leurs pieds chaussés de bottes. Le vent qui nous emmêle les cheveux et les petites boutiques pleines de trésors. Retrouver Etretat comme une vieille amie dont on s’empresse de prendre des nouvelles, explorer les recoins, constater des changements et se dire que oui, quand mème, c’est bien la même. Kiffer même sous la pluie. Mettre les manteaux à sécher. Marcher avec les bottes et râler que ça fait mal aux pieds. Courir dans les galets en baskets et se faire tremper les pieds. Mes enfants non plus n’ont pas changé. #etrerat #notmandie #vacancesavecenfants #mykids #mignonsboulets
Nouvel article sur le blog. Parce que c’est important d’avoir de l’ambition dans la vie, voyez. Le lien est dans ma bio 😝 #cestpasgagné #blog #hiphop
La rentrée. Pour la plupart des enfants elle signifie retour à l’école. Pour ma douce c’est la reprise des RDV médicaux : les toxines, le suivi neuro et ophtalmo, les appareillages. Aujourd’hui c’est Necker, lundi prochain Nanterre, puis Necker à nouveau et encore après Montreuil. Retour à la vie de taxi, de salles d’attente, de temps suspendu. Et encore : on n’a pas encore trop besoin de s’emmitoufler dès qu’on met le nez dehors ! #pasvivementlhiver #polyhandicap #vieshopital #maladierare
• ECRIRE • Le carnet qui ne me quitte plus. Même un samedi après-midi au parc, alors qu’on se traine déjà 25 livres (25 !) empruntés à la médiathèque. Parce que je sais qu’en traversant la rue, en observant des passants, en me posant sur un banc, l’histoire qui se construit en ce moment dans ma tête et ne me quitte jamais vraiment va s’imposer d’une façon ou d’une autre. J’avais pris l’habitude de prendre des notes sur mon téléphone mais finalement, le carnet, on n’a pas fait mieux. Il y a un peu de tout dedans : des débuts de dialogues, des arbres généalogiques, des pistes abandonnées, des idées en vrac et d’autres qui s’organisent. Il y a les pages que je reconsulte souvent parce qu’elles sont la base de tout, et celles que j’ai barrées d’un gros NON mais que je n’arrive pas à arracher. C’est le chaos qui prend forme, les pièces éparses qui s’agencent, l’exploration tous azimuts qui se resserre vers le chemin, le seul, celui que mes personnages emprunteront à la fin. #ecrire #writer #autrice #roman #workinprogress #romanencours #prochainroman #ecrireunroman

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 734 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Une abeille zonzonne actuellement dans mon salon. Si l’on omet les cris du Grand, c’est tout à fait charmant. J’aime que les insectes se promènent chez moi, ça veut dire que les fenêtres sont ouvertes, que le printemps se fait enfin une place, que la nature reprend ses droits, qu’on peut se gaver de fraises et bientôt de melon, qu’enfin, enfin, il fait beau !

En plus nous avons planté des tonnes de choses sur la terrasse, même qu’on va avoir des radis et que pour la première fois j’ai un basilic toujours vivant alors qu’il est là depuis une semaine. The survivor basilic !

En plus du plus, cette année les fourmis n’ont pas trouvé le chemin qui les mène habituellement sous la table du salon, là où il y a de quoi nourrir une fourmilière de taille respectable après chaque repas, donc cette année, la Nature et moi, on est graves copines.

Bref je suis contente, les garçons sont en grande forme, la Mini et son papa font une sieste dans un rayon de soleil, c’est mercredi, et je ne désespère pas de ranger prochainement mes pulls dans le placard pour sortir enfin quelques robes légères et néanmoins chatoyantes (nan jrigole, y’a probablement rien de plus clair que du  bleu foncé, mais ce serait quand même l’été).

Et côté petits bonheurs ? Une jolie moisson entre averses et parasol :

L’anatomie, une passion sans cesse renouvelée chez mes garçons. J’ai trouvé un chouette livre puzzle chez Oxybul, qui anime gaiement les après-midis pluvieux et mon parquet un peu fatigué.

On a pendu la crémaillère chez Tata Claire, avec plein de douceurs acidulées, aussi pop et charmantes que son intérieur. Longue vie à ton chez-toi, tata !

Anatomie, le retour, avec le squelette qui a ici perdu ses organes. Nul doute que je retrouverai un poumon sous le canapé et un cerveau dans ma chaussure droite. La vie, quoi.

Quand je vous dis qu’on se gave de fraises ! Ma première « vraie » tarte aux fraises maison, avec une crème pâtissière à tomber et un super sablé breton dessous. Elle a bien rattrapé les macarons raplaplas que j’avais tentés la veille.

Preuve que mon basilic se porte bien ! Je l’ai gentiment mis à côté de la fougère, ils prennent l’ombre de concert à côté de la cabane des enfants. Vous saviez, vous, que le basilic n’aime pas le soleil direct ?

On s’est pris de bonnes giboulées de grêle, et le Petit a très logiquement dessiné des chaussettes pour qu’on n’attrape pas froid.

Ceci dit la seule en chaussettes c’est moi, puisque nos garçons passent leur vie en caleçon… Et dire qu’il chausse déjà du 33, ce Grand-là…

Oh ma terrasse ! Oh comme je l’aime !! Y’a des machins qui poussent partout, je ne me lasse pas de la regarder. Même que quand il pleut ça me réjouit parce que je n’ai pas besoin de sortir le tuyau d’arrosage. Le jardinage a un drôle d’effet sur moi.

Et la Mini championne a démarré son second stage de kiné Medek, chaussée comme une princesse, et sans pleurer ❤ Même qu’elle a fait des progrès !

Voilà pour les news, folks. J’espère que vous vous portez bien et que vous avez pu profiter des rayons de soleil ces derniers jours… collectez vs petits bonheurs et à bientôt !

 

9 comments on “8 pics a week #68 (petits bonheurs de mai)

  1. Eve dit :

    Pour le basilic, je m en suis aperçue l année dernière, qu il n aimait pas le soleil direct… On verra si cette année il pousse mieux. Ah l empirisme ! Bisous doux !

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Hehe j’ai occis tellement de plantes, que maintenant j’écoute scrupuleusement le gars à qui j’en achète sur le marché ! Je suis contente de l’avoir trouvé, il est bien cool !

      J'aime

  2. Ta terrasse est magnifique ! Bravo à la mini en jolis chaussons !

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Merci pour elle, elle est pleine de surprises 😍

      J'aime

    2. Amélie dit :

      Et la terrasse est pas mal non plus 😉

      J'aime

  3. Je te trouve très forte : malgré le temps pluvieux tu as des petits bonheurs qui sentent l’été ! (les fraises, les brochettes de chamallow, les pieds nus …) Bravo et bonne continuation à la Mini ! (je suis sûre qu’elle n’en a pas fini avec les progrès et les bonnes surprises 😉 )

    Aimé par 1 personne

    1. Amélie dit :

      Oh ouais, mes fils sont en été toute l’année dans la maison, ils sont réchauffés c’est fou, moi je suis hyper frileuse, ils ont tout pris de leur père ! J’espère aussi que notre poupoule va continuer, ce serait trop bien qu’elle puisse tenir assise par exemple. On y croit !

      Aimé par 1 personne

      1. Lydie dit :

        Plein de bonnes ondes positives pour la mini, go go go ❤️❤️. En quoi consiste cette méthode de kine ?
        Biz biz

        J'aime

      2. Amélie dit :

        C’est une méthode qui utilise la gravité pour stimuler le tonus de l’enfant. Il n’y a pas besoin de sa coopération, le but étant de créer de nouvelles voies dans un cerveau lésé. C’est mieux expliqué ici : http://enorev.fr/approche-therapeutique/methode-reeducation/#medek

        J'aime

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :