search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Juste pour se souvenir des vacances, du soleil, du sable chaud sous nos pieds, des rires, du lac et de l’océan, des virées en vélo, des discussions de fin de soirée, des petits-dej au son des cigales. Juste pour savourer encore un peu tout ça. . . . . . Sur ce je vous laisse, je vais sniffer le tube de crème solaire. #vacances2019 #seignosse #nosombreslandaises
C’est pareil tous les ans, je devrais m’y habituer, mais non. Le retour à la ville, à la vie « normale », citadine, après nos vacances landaises... c’est toujours aussi déprimant. Je tourne en rond, rien ne m’amuse, j’ai juste envie de me gaver de films et de chocolat, ou alors d’écrire beaucoup. Mais je ne peux pas parce que j’ai les enfants avec moi. Et cette année, ils sont encore plus dépités que moi. Alors cet aprem on va mettre les maillots et allez nager à la piscine. Pour barboter encore un peu. Et puis au parc. Pour voir du vert. Et puis on s’habituera à ne plus vivre dehors, à ne plus entendre les cigales, à ne plus buller dans le hamac, on oubliera la nostalgie et on profitera du mois d’aout quand même. Et comme à chaque fois, je me demande : ça serait aussi bien, les vacances, si c’était tout le temps ? C’est le retour à l’habituel qui fait que c’est si dur ? Ou on n’est juste pas faits pour vivre dans le béton ? #deprimepostvacances
On a pédalé (pour changer du paddle). On a glissé (surtout les enfants parce que mes fesses à moi passaient moyen sur le machin). On a vu un cormoran (étonnamment sociable) et des crabes (timides). On a laissé le soleil descendre sur la plage, retiré les lycras et laissé les derniers rayons nous chauffer gentiment le dos. On s’est demandé si on verrait bien les étoiles. On s’est passés à la balayette avant de remonter dans la voiture. On a laissé du sable dans la baignoire. On a fini le gâteau basque et picoré des olives. On a traîné dans le hamac et puis on est partis au lit. On est en vacances, quoi. #landes #seignosse #soustons #family #mykids #pedaloavectoboggan #cestbeauleprogres
Elle nous a apporté les cafés. Elle s’est penchée sur la Mini, toute sage dans sa poussette. Elle a demandé « elle m’entend ? ». Et comme on a dit oui, elle lui a murmuré des mots doux en lui caressant la joue. Et puis elle lui a fait des bisous. Et la poulette a roucoulé de bonheur. Ça n’a l’air de rien, ça, mais moi ça m’a remuée. Assez pour que je me retrouve à tamponner mes yeux avec la serviette du restaurant. Qu’une personne inconnue s’intéresse à ma fille, autrement que pour la plaindre ou nous plaindre. Autrement qu’avec de la peur ou de la tristesse dans le regard. C’était beau, je peux même pas vous dire comment. Cilou, si vous passez par ici : vous avez un peu flingué mon maquillage mais MERCI. #handicap #enfantsextraordinaires #maladierare #amour
Quelle aventure, une séance de signatures... j’ai noté les prénoms mais ce sont les visages qui me revenaient, hier soir, alors que je glissais dans le sommeil. Les sourires, les encouragements, les mots gentils, les « on vous revoit pour le prochain ! ». Il y a eu des rires, des accolades et même quelques larmes. Il s’est passé des choses fortes hier, beaucoup plus puissantes que j’aurais pu imaginer. Bien sûr, sur les centaines de visiteurs du Cultura, seul un petit nombre a eu envie de venir me voir, et un encore plus petit a passé le cap d’acheter le premier roman d’une autrice inconnue. Mais ces rencontres-là... punaise ! Alors s’ils passent par ici j’envoie une bise particulière à l’étudiante en pharma qui cherche sa voie, à Jarod et Kellia, les collégiens les plus cool de Belle Ep’, à Lola, à Cynthia et sa puce Maïly, à la sublimissime Janica, à Mathilde, à Tom, à Laurent... merci à tous, du fond du coeur. Merci à ceux qui ont papoté avec moi, à ceux qui ont dit « c’est pas ma came mais félicitations », à ceux qui n’avaient pas les moyens mais qui ont bavardé quand même, merci, vraiment. Et un big Merci aussi à l’équipe @culturafr de @centre_commercial_belle_epine, pour leur gentillesse, leur enthousiasme... et leur patience face à mes 2000 « bonjour, c’est mon premier roman ! » de la journée. #premierroman #dedicaces #signature #bookstagram #lire #lecteurs #incroyable #justebeau #livrestagram
On n’a pas de jardin, pas de vue, pas d’horizon dégagé ni de grande étendue sauvage. On n’a qu’un bout de terrasse avec des dizaines de fenêtres en vis-à-vis, un rectangle de ciel au-dessus et un arc de soleil délimité par les immeubles voisins. Mais de notre carré de briques, de dalles et de béton, on a fait une petite oasis où poussent des haricots, des tomates, des tas de fleurs ; où les escargots, les abeilles et les enfants sont très heureux. On peut poser une micro-piscine et une nappe pour pique-niquer. On peut buller sur le tapis, bouquiner sous le parasol mais pas bronzer dénudé. On peut mettre juste les pieds dehors pour regarder la pluie tomber sans se faire mouiller. C’est un peu le fouillis, le bazar, un bric à brac, mais ça a l’odeur du jasmin et de la terre désaltérée 💛 #presqueunjardin #natureenville #terrassewithnoview #mykids

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 718 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Quand j’ai créé ce blog, je n’imaginais pas qu’il existerait toujours plus de 4 ans après.

Je n’imaginais rien de spécial, à vrai dire, je souhaitais simplement écrire, partager, m’occuper pendant ma grossesse, et faire passer quelques messages autour de sujets qui me tiennent à cœur.

J’étais loin d’imaginer à quel point il deviendrait important pour moi. Très loin d’anticiper les magnifiques découvertes que je ferais grâce à lui, et les échanges qui en découleraient. La vraie richesse de ce blog, finalement, c’est vous qui lisez, commentez ici ou sur facebook, qui m’écrivez parfois pour me raconter vos histoires, vos joies et vos peines, ou simplement m’envoyer votre soutien…

Ce sont aussi des amitiés dans la vraie vie, des coups de cœur mutuels, et de temps en temps en temps, une rencontre qui bouleverse. Comme Pernille.

Pernille Brostrup, c’est une combattante. Une femme qui s’est pris des gadins, a su se relever, et a réussi à en tirer une force phénoménale. Une femme qui est une mumpreneur (comprenez maman et entrepreneure), ce que je respecte, mais qui en plus insuffle à sa marque Elva des valeurs comme la protection de l’environnement, la générosité et l’éthique, ce que j’admire. Une femme qui a traversé le globe pour trouver la meilleure formule afin de stimuler la sensorialité des tout-petits, ce qui me touche forcément.

Bref c’est un peu inhabituel, mais aujourd’hui je prête mes petits bonheurs à Pernille. Parce que j’aime tellement Elva, le concept, le projet, la beauté de l’ensemble, que j’ai eu envie de lui ouvrir mon blog. C’est ma façon de participer à l’aventure, de lui apporter mon soutien, de femme à femme, de mère à mère.

Prenez le temps de découvrir son histoire, et lisez jusqu’au bout : Pernille et Elva vous offrent la possibilité de gagner un de leurs adorables doudous.

Place à Elva !

ElvaSenses

Pernille Brostrup : Le premier bonheur que je voudrais évoquer, c’est le jour où mon fils Carlo, encore bébé, a reçu une drôle de petite couverture à la surface couverte de bulles. Très vite il s’y est attaché, bien plus qu’à tous ses autres doudous, et j’ai voulu en savoir plus sur cet objet. J’ai alors découvert l’histoire de Lone, la maman danoise d’un petit garçon atteint d’une maladie qui lui faisait perdre la vue. C’est pour lui que Lone avait créé la première couverture à bulles, pour l’accompagner lors de ses nombreuses hospitalisations. En salle d’opération, les doudous ne sont pas acceptés à moins de pouvoir être lavés à haute température. Lone a conçu cette couverture, et en a offert plusieurs à une unité de soins intensifs de néonatalogie, où les équipes ont remarqué qu’elles apportaient un grand bien-être aux bébés. J’ai rencontré Lone, j’ai échangé avec elle, et j’ai voulu l’aider dans son projet. Quelques années plus tard, j’ai eu la chance de pouvoir racheter la marque et le stock. C’est là que mon aventure avec Elva a commencé.

« >

ElvaSenses

Pernille Brostrup : Un de mes grands bonheurs, c’est d’avoir fait d’Elva une entreprise écoresponsable. Il m’était inconcevable de proposer un produit pour bébé qui puisse abîmer leur avenir, qui soit mauvais pour la planète. Notre tissu est issu de rPET, un polyester recyclé qui permet d’utiliser 50% de ressources en moins que le coton bio. Pour la première collection, ce sont près de 56 000 bouteilles qui ont été recyclées, soit autant de déchets qui n’ont pas fini au fond de l’océan ou dans des décharges. Nous travaillons en économie circulaire, et c’est une vraie fierté.

Elva Sense rPET

Pernille Brostrup : J’ai aussi eu la chance de travailler avec Peter Börkey, responsable des problèmes environnementaux à l’OCDE, qui m’a accompagnée et conseillée. Recevoir son aval, c’est une grande satisfaction, tout comme le fait d’avoir obtenu les certifications REACH et Oeko-Tex. Je sais aujourd’hui que nos doudous, nos couvertures, sont non seulement bénéfiques pour le développement des enfants, mais aussi sains et sûrs pour eux et pour la planète.

Elva Senses Paris Tout P'tits

Pernille Brostrup : À un moment, lors du développement d’Elva et du site ElvaSenses, je me suis sentie bloquée. Il m’a fallu du temps pour comprendre que ce qui manquait à mon projet, c’était la dimension sociale. J’ai traversé des choses difficiles dans ma vie, des choses qui m’ont rendue humble et peut-être plus sensibles ou plus informée quant à la souffrance ou la solitude. J’ai ressenti le besoin de faire quelque chose pour les personnes moins chanceuses que moi et je suis particulièrement fière aujourd’hui de pouvoir m’associer à Paris Tout P’tits. Le principe est simple : quand vous achetez un produit Elva, c’est un produit identique qui est offert à un bébé dans le besoin. Je sais qu’un doudou ou une couverture ne sortira pas une famille de la pauvreté, mais si chaque entreprise faisait de même, ou reversait un pourcentage de ses bénéfices, on pourrait éliminer 80% de la pauvreté infantile. Alors c’est ma petite pierre à l’édifice. Je le ressens à la fois comme un devoir et un privilège.

Pernille Brostrup

Pernille : Entendre mon fils Carlo dire « regarde la bouteille en plastique ! ça pourra faire un doudou pour un bébé », c’est tellement beau. Je sais qu’avec ce projet, je le sensibilise à la fois à la protection de l’environnement, mais aussi au sort des personnes moins favorisées que lui. C’est aussi une façon de lui montrer qu’il faut suivre ses rêves, et une leçon de féminisme. Toutes ces valeurs sont importantes pour la femme, la mère, et la danoise que je suis !

Elva Pernille

Pernille : Ça, c’est une des choses les plus effrayantes et les plus stimulantes : en tant que start up, je dois toucher à tout, du design au marketing, de la production à la communication… C’est toujours un travail d’équilibriste entre la vie de maman et la vie d’entrepreneure, mais j’ai aussi la chance de pouvoir vivre mon rêve. Je n’ai aucune certitude quant à l’avenir de ce projet, mais en attendant je donne le meilleur de moi, et ça me rend heureuse.

Voilà. J’aurais pu passer des heures à discuter avec Pernille tant c’est touchant, stimulant, de l’entendre parler de son projet. Et quand je vois ma Mini avec sa couverture à bulles ou son doudou pieuvre, toute paisible dans son lit, je suis d’autant plus heureuse de savoir tout ce qui se cache de détermination, de force et de générosité derrière ce morceau de tissu.

Si vous cherchez un doudou ou une couverture, pour vous ou vos proches, si vous avez des cadeaux à faire (Noël approche, je dis ça, je dis rien…) jetez un œil à son site ElvaSenses. Vous y trouverez aussi plein d’infos supplémentaires sur son histoire, sur le rPET, sur l’économie circulaire, sur la stimulation sensorielle… Vous trouverez aussi Elva sur Facebook et Instagram (j’ai piqué plusieurs photos sur son joli fil).

Last but not least : le concours ! Si vous voulez tenter votre chance* pour recevoir l’adorable doudou pieuvre d’Elva, laissez-moi un message en commentaire et dites-moi quel doudou/couleur vous plait le plus. Pour multiplier vos chances, il y a également un concours sur la page facebook du blog avec un tout mignon lapin à gagner. Tirages au sort dans deux semaines ! N’hésitez pas à encourager Pernille et Elva en partageant un max ce post sur les réseaux sociaux… c’est vraiment une belle aventure, les produits sont topissimes (lavés, bavouillés, relavés, câlinés… les nôtres n’ont pas bougé) donc si comme moi vous voulez soutenir cette marque éthique et durable, parlez-en autour de vous !

Bonne chance à tous !

*Participants résidant en France Métropolitaine only

Edit du 21/10/18 : tirage au sort effectuée grâce à Tirodko, et c’est Milady qui remporte la pieuvre Talula Tentacles en rose :-). Merci à toutes et tous pour votre participation, et merci de vos partages pour cette belle aventure qu’est Elva !

image1-2

15 comments on “8 pics a week #78 (petits bonheurs d’Elva et concours !)

  1. Milady dit :

    Merci Amélie pour la découverte! En plus des bienfaits pour le bébé et la planète, j’aime particulièrelent le principe qu’un article identique à celui acheté sera offert à un bébé nait dans une famille en situation précaire. Je salue et encourage cette initiative. Bravo ! Pour ma petite (tant attendue depuis des années) et qui arrive dans quelques semaines, je participe aussi pour la pieuvre rose, elle a une de ses bouilles, je craque 🙂

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Ouiiiii !!! Merci de ton soutien, c’est vraiment une belle histoire et de supers doudous 💛 bonne chance !

      J'aime

  2. claire7799 dit :

    Bonjour! Une jolie découverte, merci!! Je tente ma chance pour mon Loulou prévu pour décembre!! Je suis trop fan de la petite pieuvre bleue du coup !! 😉 Bon dimanche après midi!

    J'aime

  3. MarieEst Noel dit :

    Coucou .. le doudou pieuvre rose me plait beaucoup !!
    Je participe avec un grand plaisir ..
    Bonne soirée

    J'aime

  4. olivia philippe dit :

    Bonjour!
    Merci pour cette très belle découverte ! Je ne connaissais pas du tout et je suis tombée sous le charme !
    Je vais tenter ma chance pour mon fils dont la naissance est prévu pour décembre (enfin pour le 01/01/2019 exactement :p ) !
    j’adore la pieuvre en bleu !!!
    j’ai relayé aussi le concours :

    et
    https://plus.google.com/u/0/115592998026990485853/posts/C3PkizeeoVi
    merci et belle soirée!

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Merci Olivia pour le partage, et bonne chance !

      J'aime

  5. germaine yvette dit :

    bonjour je tente ma chance avec plaisir.
    J’adore la pieuvre en bleu !.
    Je vous suis sur :
    fb : germaine yvette
    mon mail : capucineporter@yahoo.fr
    Merci, belle journée.

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Merci et bonne chance !

      J'aime

  6. marie296 dit :

    Bonjour, je tente ma chance pour le doudou pieuvre bleu pour mon fils. Il est pris en charge à Necker pour sa pathologie et je serai heureuse qu’il profite de cette pieuvre

    J'aime

    1. Amélie dit :

      Bonne chance Marie, et plein de bonnes ondes pour votre petit bout !

      J'aime

  7. Kim dit :

    Bonjour,
    Très belle découverte à travers cet article.Tant l’aventure entrepreneuriale que les peluches.
    Alors je tente ma chance pour mon fils et la tentacule bleue:)

    J'aime

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :