search instagram arrow-down

Ça se passe sur Instagram

Drôle de chose que l’inspiration... c’est un peu comme une boule à neige, comme cette bouteille à paillettes : par moments ça foisonne, ça part dans tous les sens, j’ai mille choses à mettre dans mon histoire, je les agite et les admire mais rien ne connecte, je n’arrive pas à établir de liens entre mes particules. Et puis en laissant faire le temps. En prenant une pause. En laissant retomber les particules au fond du bocal, quelque chose se dessine. Un début de cohérence, une trame. Vous voyez ? Comme quand on patauge dans l’eau et que le sable ou la vase rend tout opaque. Et puis en restant immobile, la transparence revient, la clarté. Aujourd’hui je crois que j’ai réussi à voir le fond du bocal. Pourtant hier j’aurais juré que j’en étais bien loin. Comme disait Alanis : « wait until the dust settles ». #glitters #bookstagram #livrestagram #ecrire
Mon « bureau ». Comme vous pouvez le constater, je tiens à maintenir une certaine distance entre l’écriture et la famille. Une distance très réduite. Ok, je fais mes recherches en massant les pieds de ma fille. Je prends des notes en surveillant son sommeil. Souvent j’écris avec ses frères qui jouent devant moi. Ok, y’a zéro distance mais de toute façon mon bureau c’est le canapé alors on ne peut pas dire que je ne l’ai pas cherché. #ecrire #enfantsextraordinaires #mykids #writing #autrice #homeoffice #merciikea #maviesurlecanapé
Ça et l’odeur de l’herbe coupée : 👌🏻 #nofilter #kifdujour #passiongazon
SE SOUVENIR. Je crois que si j’écris, si je tiens un journal depuis mon adolescence, c’est en grande partie par peur d’oublier. Il me faut tracer sur papier les histoires, graver la mémoire, la préserver à tout prix. Car j’ai peur de ça : des savoirs qui disparaissent, des anecdotes perdues, des vies ensevelies. J’ai peur des noms qui s’effacent et du vide ignorant. J’ai peur des erreurs qu’on refait parce qu’on a oublié. J’ai peur de perdre des morceaux de mon histoire, et peur que notre société occulte des pans de la sienne. Depuis quelques semaines je fais des recherches, prends des notes, je commence à construire une histoire qui parle de l’Histoire. Je n’avais pas réalisé qu’on approchait des 75 ans du D-day. Aujourd’hui je regarde ces commémorations avec une émotion profonde. Il n’y aura bientôt plus de vétérans. Nos grands-parents ou arrière-grands-parents ne pourront plus témoigner. Ne laissons jamais ces souvenirs-là s’effacer. #dday #6juin1944 #débarquement #omahabeach #utahbeach #junobeach #swordbeach #goldbeach #memory #worldwar2 #ecrire #souvenir
Et sinon, le beau temps revient quand ? #inde #india #rajasthan #amerfortjaipur #travel #roadtrip #roman
Quand on arrive à Jaipur par Amber Road, et qu’on jette un oeil sur le lac, à gauche, on a de grandes chances de tomber sur ça : le Jal Mahal, ou Lake Palace. Contrairement à ce qu’annonce Roshan Lal à Madie dans le roman, ce n’est pas un hôtel... mais il le deviendra peut-être un jour. Un truc fascinant à son sujet : le palais compte 5 étages mais quand le lac (en fait un réservoir d’eau pour la ville) est plein, 4 étages sont sous l’eau. Ça me donne rudement envie d’y retourner pour le voir en entier ! #jaipur #inde #india #incredibleindia #rajasthan #cestencoreloinlebonheur #roman #bookstagram #livrestagram #lire #funfact

Vis ma vie de…

Ça fait plaisir de vous voir

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog

Rejoignez 716 autres abonnés

Les vies dAmélie sur Facebook

Amélie Baumann-Thiriez Autrice

Follow Les vies d'Amélie on WordPress.com

Articles les plus lus

Avec des vrais morceaux de…

accouchement activité enfant activité sensorielle allaitement amour maternel blog famille blog maman bonheur bonheur en famille bébé colorant alimentaire couture DIY déco enceinte enfant enfant malade enfants famille Gif grossesse handicap Hema instagram maman masking tape monoprix washitape washi tape yoga

Archives

Le roman

C’est encore loin, le bonheur ?

Voilà ce que se demande Madie en débarquant en Inde, son sac sur le dos. Elle a quitté son mec, son job, son appart et tous ses repères pour essayer de fuir son mal-être… Il lui faudra traverser la moitié du pays, en rickshaw, en train et en chameau, pour trouver une réponse à cette question.

Rendez-vous en librairie ou sur le net pour rencontrer Madie et parcourir avec elle ce pays incroyable. Humez l’odeur du chaï, roulez des chapatis, chantez Aum à la lueur des bougies, laissez-vous envahir par la sagesse millénaire du yoga… De la folie de Delhi à la sérénité de l’ashram, explorez les mille facettes de l’Inde et glanez au fil du voyage de précieux outils pour prendre soin de VOTRE bonheur.

Les lecteurs en disent :

« Madie se donne les moyens de trouver sa propre voie et d’oser assumer ses choix malgré l’adversité. En cela, j’ai trouvé que l’histoire était traitée avec beaucoup de justesse, qu’elle était remplie de lumière et d’optimisme. C’est un bel exemple du processus d’individuation. Un roman pour se trouver ou se retrouver écrit avec intelligence et sensibilité, et qui fait du bien… ! »

Lady Romance

« Un merveille de couleurs, de senteurs et d’épices ! On voyage durant tout le roman à travers l’Inde et ses habitants aux coutumes si différentes des nôtres. Dans ce voyage on découvre une culture et on se plonge dans des questionnements sur soi. Comment aborder au mieux notre quotidien ? Commencer par écrire 3 kiffs par jour 😉 ça fait un bien fou !
Avec son écriture légère, Amélie nous berce de sa plume au travers sa quête au pays des maharadjas 🙏🏻. Des chapitres courts, des flash-backs et des morceaux de chansons qui résonnent dans notre tête durant toute la lecture. J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture ! À lire ! »

@petite_lectrice 

« L’auteure a parfaitement réussi à nous faire entrer dans cet univers et j’ai aimé apprendre les traditions de ce pays, les coutumes et autres spécialités culinaires.
La plume est belle, il n’y a pas de fausse note, tout est maîtrisé du début à la fin. »

Les chroniques de Cindy S. 

« À travers ce récit on découvre en même temps que Madie les décors indiens qui sont vraiment sublimes, à plusieurs reprises j’ai eu envie de rejoindre Madie dans de pays magnifique. J’ai beaucoup aimé l’introspection que fait la jeune femme, les souvenirs essentiels de sa vie qu’elle se remémore et de la voir passer par divers stades pour finir par comprendre ce qu’elle désir et être en harmonie avec elle-même. En fait, je pense qu’on passe tous, à un moment de notre vie, dans la situation de Madie mais très peu d’entre nous allons jusqu’au bout de cette remise en question. »

Fallen / Mordus de lecture

 

couv encore loin le bonheur finalecouv encore loin le bonheur finale

%d blogueurs aiment cette page :