Oobleck ! (expérience de science amusante avec les enfants)

Les enfants adorent patouiller (et moi aussi), et là je dois dire qu’on a trouvé quelque chose de vraiment marrant à tripoter !

L’oobleck est une mixture fascinante, qui se comporte comme un liquide si on le manipule doucement, et comme un solide si on applique une certaine pression. En gros, serrez l’oobleck dans votre main rapidement, ou frappez-le, et c’est un genre de  pâte solide. Appuyez doucement dessus et c’est un liquide… c’est franchement impressionnant.

Minute scientifique : on appelle ce genre de matière un fluide non newtonien, c’est à dire que sa viscosité n’augmente pas de façon linéaire avec la force qu’on lui applique. C’est comme le sable mouillé en bord de plage. Si vous courez dessus il est solide. Arrêtez-vous et vous allez vous enfoncer.

La recette est ultra simple et ne requiert que deux ingrédients : de l’amidon de maïs (Maïzena par exemple) et de l’eau.

Comptez deux tasses de fécule et une tasse d’eau, mélangez, et voyez si ça marche. Au besoin, rajoutez de l’eau ou de la fécule jusqu’à obtenir l’effet voulu. En passant doucement un doigt dans le liquide vous avez une texture de yaourt à boire, et en le passant vite vous allez rencontrer une résistance, et voir la pâte durcir et se fendre. En malaxant suffisamment vite, on peut même faire une boule… qui va redevenir liquide si vous ouvre la main.

J’adore ce truc !!

img_2241

J’ai mis une vidéo sur la page Facebook du blog, ici… si vous voulez entendre les garçons commenter leur expérience, c’est le moment !

On s’est vraiment bien amusé avec les enfants, mon chéri a expérimenté aussi et a été vraiment épaté par les caractéristiques de cette mixture.

C’est facile à nettoyer, puisque ce n’est que de l’amidon et de l’eau. Soit on attend que ça sèche, soit on passe un coup d’éponge mouillé. On a patouillé dans la cuisine pour être à proximité du robinet au moment de se laver les mains, mais vous pouvez aussi mettre un nappe en plastique par terre ou sur votre table.

Nous avons conservé notre oobleck dans un récipient hermétique, on peut ainsi le ressortir pour jouer à nouveau. L’oobleck a tendance à trancher un peu si on le laisse tranquille, l’eau remonte à la surface. Il suffit alors de remélanger et rectifier au besoin en rajoutant de l’eau.

Attention en revanche à ne pas verser l’oobleck directement dans l’évier, il risquerait de boucher les tuyaux. Pour vous en débarrasser vous pouvez soit le diluer avec beaucoup d’eau, soit attendre qu’il sèche complètement (et redevienne de la fécule) pour de jeter à la poubelle.

Et pour ceux qui ont envie de voir plus grand, ça vous tente, une piscine d’oobleck ?

Papier marbré à la mousse à raser (DIY)

Vous vous doutiez, vous, qu’on pouvait faire tellement de trucs avec de la mousse à raser ? Parce que moi, avant Pinterest, je n’en avais pas la moindre idée.

Donc après avoir testé la fausse neige fabuleuse, nous avons tenté le papier marbré… et le résultat est vraiment cool.

Matériel requis :

  • de la mousse à raser (de la mousse, hein, pas du gel qui se transforme en mousse)
  • du colorant alimentaire (le notre est en gel)
  • des cure-dents
  • du papier un peu épais
  • un bac assez grand pour pouvoir y mettre à plat les feuilles de papier
  • une règle plate ou une spatule
  • du papier absorbant

Comment ça se passe :

Première étape, mettre un bon lit de mousse à raser dans le bac. Comme nous voulions utiliser des feuilles de papier format carte postale, nous n’avons pas rempli notre bac Ikéa… mais n’hésitez pas à en mettre un max si vous voulez marbrer de grandes feuilles !

Etape suivante, prélever du colorant alimentaire avec un cure-dent, et le balader dans la mousse. Ça donne un résultat déjà assez cool ! Si votre colorant alimentaire est liquide, il suffit de verser quelques gouttes et mélanger avec une spatule par exemple.

IMG_5794

On peut ensuite ajouter une deuxième couleur, mélanger au cure-dent, à la spatule ou même au doigt (enfin attention, le colorant alimentaire en gel, ça tache !)

IMG_5791

Ensuite ? Il n’y a plus qu’à poser le papier, bien à plat, et à appuyer gentiment pour que toute sa surface touche la mousse.

IMG_5792

Ensuite on retire le papier, délicatement. Il est plein de mousse, ça ne ressemble à rien… c’est normal 🙂

IMG_5793

Poser ensuite la feuille sur le papier absorbant, côté « mousseux » sur le dessus. Et là vous vous dites « c’est moche ». Et je ne vous donne pas tort.

IMG_5790

Maintenant raclez la mousse avec une spatule ou une grande règle plate et… tadam ! la magie se dévoile !

 

IMG_5796

Une fois la mousse ôtée, on voit plein de jolies volutes et formes. Y’a plus qu’à enlever la mousse qui reste avec un papier absorbant ou un chiffon…

 

IMG_5789

Encore un peu, pour que ça soit bien propre (ça ne va pas abîmer les marbrures du papier, pas d’inquiétude) et on laisse sécher. On peut aussi glisser les feuilles entre deux bouquins ou entre les pages d’un livre pour qu’elles soient bien plates.

Et voilà, de jolies feuilles ou cartes pour envoyer un mot à Mamie ou faire sa liste au Père Noël !

 

DIY kids : une marelle dans la maison

Que faire de ses enfants quand il gèle dehors ? Et quand il pleut des cordes ? Comment les occuper ? Et comment les aider à dépenser leur énergie autrement qu’en les laissant prendre le canapé pour un trampoline ?

Chez nous en cas de temps pourrave (ou de flemme tenace des parents), on organise des « parcours sportifs » avec ce qu’on a sous la main : marche-pied, tunnel en tissu, tapis, coussins… pour qu’ils puissent sauter, gigoter, ramper et tenir en équilibre.

Mais on peut aussi dessiner une marelle par terre, et sans craie s’il-vous-plait. Un ou deux rouleaux de washitape, un peu de place au sol disponible, et vous voilà avec un espace de jeu éphémère qui n’encombre pas la pièce et disparait en un clin d’oeil. L’avantage du washi, c’est que ça ne laisse pas de traces et ça se décolle super facilement.

Pas besoin de faire une marelle énorme pour vos kids, adaptez la taille à leur taille ! Et hop, de quoi les faire sautiller sur le parquet pendant un bon moment !

marelle-washitape-maison marelle-washitape

Bon, en principe une marelle ça ressemble à ça : de la terre au ciel en passant par 8 cases numérotées. On a fait une version simplifiée mais ça a très bien fonctionné quand même ;D

marelle

DIY kids : le calendrier de l’Avent

Notre fille est née !! Après avoir bien fait durer le suspense (J+5, quand même !) elle a -enfin- ouvert ses jolis yeux sur le monde et fait la connaissance de ses frères. Bon, l’avantage de ce dépassement de terme, c’est qu’on avait eu le temps de faire pas mal de choses avec les garçons, dont ce calendrier de l’Avent qui a beaucoup plu au Grand Mouflet.

Pour ceux qui cherchent une activité sympa pour un mercredi avec des petits, voici le DIY.

Et pour rappel, des rouleaux de washi tape sont à gagner sur le blog, et ça se passe ici !

***

J’ai de supers souvenirs de calendriers de l’Avent : chocolats ou petits cadeaux, le fait d’aller chercher une surprise chaque matin participait vraiment à la magie de Noël. Du coup c’est une tradition que j’ai à coeur de conserver pour les enfants et cette année je voulais réaliser quelque chose moi-même.

Après avoir (comme d’habitude) pas mal trainé sur Pinterest, j’ai finalement choisi quelque chose de simple, pour pouvoir le préparer avec mon Grand : des enveloppes numérotées à coller au mur.

DIY enfants calendrier de l'avent washi tape

Pour ce calendrier de l’Avent DIY, il faut :

  • du papier kraft ou des enveloppes déjà faites
  • des ciseaux
  • du washi tape (si vous voulez essayer de gagner 6 rouleaux, c’est par là !)
  • de la colle
  • une perforatrice et du papier et/ou des gommettes
  • des paillettes
  • des chocolats, bonbons ou petites surprises à glisser dans les enveloppes

IMG_9601 IMG_9607

En premier lieu il faut découper le papier kraft qui servira à fabriquer les enveloppes : il suffit de tailler des rectangles, de les plier en trois puis de couper le rabat pour former un triangle. On peut en faire de tailles différentes, pour s’adapter aux différentes surprises.

IMG_9602

Former ensuite les enveloppes en fermant les côtés au washi tape et inscrivez les chiffres, de 1 à 24.

DIY washi tape calendrier avent

Vient ensuite la partie où mon Grand de 4 ans a pu s’éclater : la déco. Paillettes fixées à la colle, gommettes, morceaux de washi tape, dessins, empreintes de doigts… tout est possible !

calendrier avent enfant DIY activité washi tapeIMG_9605IMG_9606 - Version 2

Enfin glissez les surprises dans les enveloppes et fermez d’un morceau de washi.

IMG_9609IMG_9613DIY calendrier avent washi tape kraft enfant

Ne reste plus qu’à tout fixer au mur, toujours au masking tape, et à patienter jusqu’au premier décembre ! Chez nous on n’accrochera pas tout de suite… pour ne pas trop tenter les garçons.

Happy DIY !!

Et si vous aimez les rouleaux de washi tape et avez envie d’en user et abuser pour préparer Noël, il y en a à gagner dans cet article, notamment les rouleaux rouges utilisés pour ce calendrier. Bonne chance !

DIY : tableau lumineux « je compte les moutons »

Aujourd’hui, une idée toute facile et pas chère pour une chambre d’enfant : un tableau phosphorescent, pour accompagner les petits dans le sommeil.

Matériel requis :

  • une toile sur châssis (la notre vient de chez Rougier et Plé et a couté moins de 10€)
  • des moutons phosphorescents (ceux-là viennent de Nature et découverte, moins de 5€)
  • des rouleaux de masking tape ou washi tape (entre 1 et 4€ le rouleau… les miens proviennent majoritairement de chez Hema mais j’en ai aussi trouvé de très mignons à l’aquarium tropical de Paris !)
  • un rouleau de scotch double face et une paire de ciseaux

moutons phosphorescents Nature et Découvertewashi tape

DIY : tableau lumineux moutons IMG_8712

Attrapez votre matériel, vos mouflets, installez-vous confortablement… Puis disposez joliment les moutons sur la toile, ou laissez s’exprimer le sens artistique de vos enfants.

Puis fixez-les avec le scotch double face (très bon exercice pour les petits doigts, de retirer le papier au dos du scotch ;D)

IMG_8714

 

Enfin, laissez les enfants dérouler les washi tapes et en mettre un peu partout (y compris -et surtout- sur eux-même, sinon c’est pas marrant).

Voilà !

IMG_8715

Un tableau à poser ou à accrocher, avec plein de petits moutons qui brillent la nuit. Le masking tape est très facile à retirer, on peut changer les couleurs toutes les semaines si on veut… J’essaierai peut-être plus tard de tendre un voile sur les moutons, pour un tableau magique où les moutons ne se révèlent que la nuit…