Oobleck ! (expérience de science amusante avec les enfants)

Les enfants adorent patouiller (et moi aussi), et là je dois dire qu’on a trouvé quelque chose de vraiment marrant à tripoter !

L’oobleck est une mixture fascinante, qui se comporte comme un liquide si on le manipule doucement, et comme un solide si on applique une certaine pression. En gros, serrez l’oobleck dans votre main rapidement, ou frappez-le, et c’est un genre de  pâte solide. Appuyez doucement dessus et c’est un liquide… c’est franchement impressionnant.

Minute scientifique : on appelle ce genre de matière un fluide non newtonien, c’est à dire que sa viscosité n’augmente pas de façon linéaire avec la force qu’on lui applique. C’est comme le sable mouillé en bord de plage. Si vous courez dessus il est solide. Arrêtez-vous et vous allez vous enfoncer.

La recette est ultra simple et ne requiert que deux ingrédients : de l’amidon de maïs (Maïzena par exemple) et de l’eau.

Comptez deux tasses de fécule et une tasse d’eau, mélangez, et voyez si ça marche. Au besoin, rajoutez de l’eau ou de la fécule jusqu’à obtenir l’effet voulu. En passant doucement un doigt dans le liquide vous avez une texture de yaourt à boire, et en le passant vite vous allez rencontrer une résistance, et voir la pâte durcir et se fendre. En malaxant suffisamment vite, on peut même faire une boule… qui va redevenir liquide si vous ouvre la main.

J’adore ce truc !!

img_2241

J’ai mis une vidéo sur la page Facebook du blog, ici… si vous voulez entendre les garçons commenter leur expérience, c’est le moment !

On s’est vraiment bien amusé avec les enfants, mon chéri a expérimenté aussi et a été vraiment épaté par les caractéristiques de cette mixture.

C’est facile à nettoyer, puisque ce n’est que de l’amidon et de l’eau. Soit on attend que ça sèche, soit on passe un coup d’éponge mouillé. On a patouillé dans la cuisine pour être à proximité du robinet au moment de se laver les mains, mais vous pouvez aussi mettre un nappe en plastique par terre ou sur votre table.

Nous avons conservé notre oobleck dans un récipient hermétique, on peut ainsi le ressortir pour jouer à nouveau. L’oobleck a tendance à trancher un peu si on le laisse tranquille, l’eau remonte à la surface. Il suffit alors de remélanger et rectifier au besoin en rajoutant de l’eau.

Attention en revanche à ne pas verser l’oobleck directement dans l’évier, il risquerait de boucher les tuyaux. Pour vous en débarrasser vous pouvez soit le diluer avec beaucoup d’eau, soit attendre qu’il sèche complètement (et redevienne de la fécule) pour de jeter à la poubelle.

Et pour ceux qui ont envie de voir plus grand, ça vous tente, une piscine d’oobleck ?

Publicités

Couture facile : un tapis d’activité pour bébé (DIY)

Notre Mini passe beaucoup de temps sur ses tapis d’activité, ou tapis d’éveil, et j’ai eu envie de lui en fabriquer un exprès pour elle.

Douillet, moelleux, coloré, mais aussi facile à laver (pas toujours évident avec ceux du commerce). Je ne voulais pas d’un tapis qui fait pouet pouet et scritch scritch, (côté jeux d’éveil on commence à être pas mal équipés, on préfère les poser à côté d’elle, les changer de place…) mais je voulais qu’il y ait des motifs, des couleurs et des formes qui se détachent.

Petite cousette de dimanche matin, donc, et en 3 heures notre jolie Mini avait un tapis tout doux rien que pour elle. Ça n’était pas difficile, c’était même très marrant à faire, et je suis contente du résultat !
IMG_6256Pour celles et ceux qui ont envie de tenter le tapis d’activité fait maison, voici un petit tuto… vous me direz si vous essayez ?

Matériel :

  • Tissus selon vos gouts et envies… Pour un tapis d’activité de 75cm sur 1m environ, j’ai utilisé, pour le dessus, 4 rectangles de 54cm sur 40cm (2 bancs, 2 colorés). Pour le dessous j’ai bidouillé avec ce que j’avais, mais le plus simple est de prendre un coupon de 80 sur 108. Ça laisse les marges pour coudre, et un peu plus pour prendre en compte l’épaisseur du garnissage. J’ai choisi des tissus de coton, faciles à entretenir. Les imprimés viennent de la boutique Petit Pan, le blanc est un rideau Ikea. Et bien sur, avant de les couper et coudre, ils avaient été lavés et repassés.
  • Ouatine. Pour que le tapis soit bien épais, j’ai pris un morceau de 1m50 de laize et 3m de long que j’ai plié en trois dans la longueur et 2 dans la largeur, ce qui a donné une surface molletonnée de 1m sur 75cm, avec 6 épaisseurs. La ouatine vient de la boutique Little Fabrics.
  • Tissu tout doux et rubans. Juste pour le plaisir de toucher et regarder. J’ai choisi un velours ras blanc (une housse de coussin un peu fatiguée par endroits – le recyclage et moi…) pour les coeurs, et un ruban rose fluo (un passepoil en fait, mais je n’avais rien d’autre et je voulais du rose fluo ! Little Fabrics aussi)
  • Motifs thermocollants : pourquoi se priver de thermocoller ? Pour moi, une étoile (Hema).
  • Fer et table à repasser
  • Machine à coudre, fils, épingles…
IMG_6236

Le matos : tissus, motifs thermocollants, rubans, fer…

Petit_pan_little_fabrics

Dans ma boîte à couture, il y a…

Première étape : laver et repasser les tissus.

Ensuite, découper les morceaux ! Découper les rectangles pour le dessus, les formes qu’on va y appliquer, le grand rectangle du dessous, les rubans…

J’ai choisi de mettre un carré coloré sur fond blanc… Il suffit de découper le carré, le poser au bon endroit, l’épingler, puis le coudre au point zig zag très serré tout autour, à plat.
IMG_6239

Un rond coloré avec des rubans roses, sur fond blanc… Même processus, en prenant soin de placer les rubans avant de coudre. IMG_6240

Un carré blanc avec une étoile jaune, sur fond coloré… Là il faut repasser l’étoile thermocollante sur le carré blanc avant d’aller le piquer. On voit sur la photo ci-dessous ce que donne le point zig zag serré :

IMG_6244

Et enfin des coeurs de velours blanc sur fond coloré. C’est juste un peu plus compliqué à coudre, mais c’est rigolo quand même.

IMG_6245

Une fois que les 4 rectangles sont prêts, les disposer pour choisir à quoi ressemblera le tapis.

Se préparer à coudre : épingler les morceaux à coudre ensemble, deux par deux, bord à bord, endroit contre endroit. Puis coudre les morceaux ensemble. On peut coudre en laissant les épingles, au fait. Il suffit de les retirer ensuite. Penser à ouvrir les coutures avant d’assembler les deux paires.

Et hop, une fois cousu ensemble :

IMG_6233

Il n’y a plus qu’à assembler le dessus et le dessous, en cousant toujours bord à bord et endroit contre endroit. Lasser une ouverture sur un côté. Retourner, glisser la ouatine dedans, et refermer le bord laissé ouvert.

IMG_6232C’est presque fini ! Pour être sure que le tapis ne bouge pas au lavage, que les 6 épaisseurs de ouatine ne se mettent pas en boule dans la machine, j’ai préféré piquer tout le tour à environ 5cm du bord et ajouter une couture au milieu. Ma petite Singer a été mignonne, elle a avalé toutes ces épaisseurs sans rien dire.

IMG_6229IMG_6231IMG_6230Et voilà, on peut vraiment se faire plaisir sur les motifs, les formes, rajouter des tissus rigolos comme de la peluche… ça m’a bien plu et je pense que je retenterai le tapis d’éveil plus tard, quand notre poupette sera plus grand peut-être ?

Couture facile : un calendrier de l’Avent tout en récup

J’aime beaucoup fabriquer des choses. C’est un moyen génial de déconnecter (du boulot, du stress, de la morosité ambiante…) et je trouve vraiment plaisant de « créer » un objet. Je devrais dire « bidouiller », parce que la plupart du temps ça me prend sur un coup de tête, je me lance sans vraiment de préparation, et je procède vraiment au feeling.

Hier matin, j’ai été prise d’une envie de couture, et plus particulièrement d’une envie de calendrier de l’Avent fait maison, qu’on pourrait réutiliser d’une année sur l’autre. J’ai un joli souvenir du calendrier qu’on retrouvait chaque année à la maison quand j’étais petite. Et puis c’est aussi bien pratique pour glisser de petites surprises, plus pratique que le calendrier qu’on avait fabriqué l’année dernière avec le Grand.

Donc de bon matin je suis allée farfouiller dans les tissus que j’avais en stock, dans mon matos de bricolage et DIY. Et je me suis dit que je devrais pouvoir « bidouiller » un truc.

Sans rien acheter de plus que ce que j’avais, et en utilisant seulement du tissu recyclé s’il-vous-plait.

Du coup voilà un petit DIY très facile, qui prend quelques heures (entre 2 et 3 pour moi).

Le matériel que j’ai utilisé :

  • Un grand rectangle de coton écru, un peu épais (environ 60cm sur 70). Je l’ai découpé dans une  vieille jupe. C’est important d’avoir un tissu un peu rigide pour faire le fond du calendrier. Au besoin, on peut le rigidifier en le doublant.
  • Des bandes de tissu doré, découpées dans un top un peu scintillant (y’avait une belle tache dessus, mais je savais qu’il servirait un jour :-)). Ces bandes ont servi à faire les compartiments du calendrier.
  • Un ruban rouge
  • Une petite tringle à rideaux extensible (mais un manche à balai peut aussi faire l’affaire)
  • Peinture acrylique et pochoir pour les numéros du calendrier
  • Ciseaux, machine à coudre, épingles…
  • Comment j’ai procédé :
  1. J’ai commencé par découper mon grand rectangle de coton écru. J’ai plié, repassé puis cousu un repli tout autour pour avoir un rectangle bien net , puis un deuxième repli en haut, assez large, pour pouvoir ensuite passer dans ce tunnel une tringle ou un manche à balai, qui servira à tenir le calendrier et à le suspendre.
  2. J’ai découpé ensuite de petits carrés d’environ 2cm sur 2cm dans ce même coton écru. Puis j’ai peint dessus, avec de la peinture acrylique dorée, et en m’aidant d’un pochoir, les numéros de 1 à 24.

IMG_6366

Ceci dit, si vous avez une jolie écriture, vous pouvez écrire directement à la main !

IMG_63643. J’ai découpé 4 bandes de tissu doré, d’environ 12 cm de large sur 50 de long. J’ai cousu un repli tout autour.

IMG_6365

4. J’ai épinglé mes petits carrés numérotés sur les bandes dorées, en les espaçant à peu près régulièrement. J’ai mis les numéros dans l’ordre, mais ça n’est pas une obligation.

IMG_6363

5. Puis j’ai cousu les numéros.

IMG_6362

6. Ensuite j’ai posé, épinglé puis piqué les bandes dorées sur le coton écru. J’ai cousu les côté et le bas de chaque bande, le haut doit rester libre.

IMG_6367

7. Ensuite, j’ai piqué chaque bande verticalement entre les numéros, 5 fois, pour créer les 24 poches.

8. Enfin j’ai glissé dans le « tunnel » en haut une petite tringle et un grand ruban, pour que le calendrier soit « tenu » et rigide, et pour pouvoir l’accrocher.

9. Et l’étape la plus marrante : emballer des petits cadeaux (playmobils, bonbons, petites voiture et mots doux…) et les glisser dans les poches !

IMG_6369

Voilà, une réalisation loin d’être parfaite, mais je l’aime bien quand même ! Notre nouveau calendrier est brillant sans trop en faire, pratique, fait main et recyclé. Maintenant j’attends de voir mes cocos ouvrir leurs petits paquets !

IMG_6372

8 pics a week #42 (petits bonheurs de la semaine)

Oh la semaine bien chargée ! Du taf, des RDV, plein de choses à faire et à prévoir… mais aussi de beaux moments de pause, de déconnexion, de jeu et de câlins. Et des bonheurs, trop jolis :

IMG_6352

Petit déjeuner au pastis… le bonheur ! Pas au pastis 51, hein, mais au pastis landais. Et en toute simplicité, avec le meilleur pastis du monde, le Pastis d’Amélie (si c’étais pas prédestiné, ça…). Merci Papou de me l’avoir envoyé, un ptit dej au pastis c’est juste parfait ❤ (j’en ai laissé aux garçons, promis)

IMG_6353

Flâner dans une jolie boutique pleine de chouettes cadeaux pour les enfants, de déco… Avoir envie de tout, tout, TOUT. Ou presque !

église st roch paris

En passant par Paris, j’ai retrouvé l’église St Roch, une de mes préférées. Bouffée de beauté et de calme sous les vitraux et les chérubins du choeur. Et puis comme par magie, un concert sublime juste à ce moment là. La chance !

IMG_6355

J’ai trouvé un rouge à lèvres que j’aime ! Mat, avec une couleur rouge superbe, et qui tient super bien sans dessécher les lèvres. Contente !

IMG_6359

Pas une, mais deux invitations à des anniversaires pour mon Grand ! Ça me fait chaud au coeur !

IMG_6360

Et voir mon Grand s’éclater à la première de ces fêtes d’anniversaire, ça me fait encore plus plaisir ! Merci Pauline, c’était vraiment un chouette aprèm (et je me suis bien amusée aussi !)

IMG_6357

Et un calendrier de l’Avent fait maison, in extremis ! Petite couture du dimanche matin, maintenant j’ai hâte de le voir découvrir leurs surprises !

Bonne soirée et très bon début de semaine à tous !

8 pics a week #41 (petits bonheurs de la semaine)

Evidemment, le coeur n’y était pas dimanche dernier au moment de préparer les 8 pics a week. Et bien sur, la semaine fut teintée de tristesse, et parfois de peur. Pourtant, au milieu de tout ça, il y a eu plein de jolis moments, des petites douceurs et beaucoup de reconnaissance d’être là, ensemble, malgré tout.

Alors voilà, ces dernières semaines il y a eu :

IMG_6031

Un coing ramené de la campagne par la voisine. Ça ne paye pas de mine, un coing, mais celui-ci a parfumé la maison pendant des jours.

IMG_6052

Boom ! Un bain violet super cool grâce à la bombe de bain Lush envoyée par Daljaa

little box

Une little box très chouette, ouverte en catimini pour que les enfants ne me piquent pas tout, et pour savourer MON cadeau

IMG_6114

On a bien usé de notre panier à jeux de société/cartes

IMG_6115

Un mini tigre a veillé sur notre Mini… et s’est laissé caresser par les garçons

IMG_6117

La ptite poulette a testé de nouvelles sensations

IMG_6248

Il y a eu de la couture et des cookies, ce qui pourrait être une bonne définition du paradis

IMG_6256

Et notre Mini mimie qui a soufflé sa première bougie a bien aimé son nouveau tapis d’éveil fait maison ❤

J’espère que vous aussi avez eu des tas de petits bonheurs au milieu de ce bordel, et qu’il y a eu autour de vous suffisamment de sourires et de joie pour ne pas perdre foi en cette étrange humanité.

Bises et bonne fin de dimanche ❤

Nuages de mousse et pluie colorée (DIY kids)

De jolis nuages bien blancs, et dessous, une pluie qui tombe en couleur.

Des bacs à transvaser, des pipettes à manipuler, des nuances à mélanger !

Bref une activité facile à mettre en place, idéale pour les petites mains, parfaite pour patouiller et découvrir tout en restant bien cosy à la maison.

L’activité du jour, c’est encore un bricolage avec de la mousse à raser. Oui je sais, c’est mon nouvel ingrédient préféré. Après la fausse neige et le papier marbré, ce coup-ci on fabrique nos propres nuages et on fait tomber la pluie !

IMG_6009

Matériel :

  • un grand bac, ou des bocaux, transparents
  • de la mousse à raser
  • des colorants alimentaires
  • de l’eau
  • des bacs à flaçons ou des petits récipients
  • des pipettes, seringues, pailles… On a réutilisé des pipettes de médicaments.

Comment on fait :

Remplir les bacs ou bocaux d’eau aux deux tiers. Ajouter par dessus une belle couche de mousse à raser. Vous avez votre ciel et vos nuages !

IMG_6012

Préparer les couleurs : diluer le colorant dans les bacs à glaçons ou les petits pots. Nous on a choisi de faire des dégradés de couleur, et on a aussi laissé des cases vides pour pouvoir s’amuser à transvaser.

IMG_6013

Il n’y a plus qu’à tout installer sur la table, avec les pipettes, et à expliquer aux mouflets : aujourd’hui, on va faire tomber la pluie !

Les petites mains prélèvent de la couleur avec les pipettes, les seringues ou les pailles, et déposent les couleurs sur la mousse à raser. On compte jusqu’à cinq et hop, la pluie va tomber en dessous. IMG_6011

En essayant avec plusieurs teintes, on va avoir de la pluie de plein de couleurs, et puis les enfants vont aussi voir que les couleurs qui restent bien séparées sur la mousse se mélangent dans l’eau.

IMG_5991IMG_6008

Les bacs à glaçons sont aussi de supers outils pour les petits, qui peuvent transvaser, verser, remplir et vider, mélanger les couleurs…

IMG_6007

Après avoir bien fait pleuvoir dans le grand bac, on s’est fait des petits ciels individuels…

IMG_6010

Et une fois fini, un coup d’éponge, un peu de vaisselle et tout était rangé… Une bonne petite activité pour les journées à l’intérieur !

Papier marbré à la mousse à raser (DIY)

Vous vous doutiez, vous, qu’on pouvait faire tellement de trucs avec de la mousse à raser ? Parce que moi, avant Pinterest, je n’en avais pas la moindre idée.

Donc après avoir testé la fausse neige fabuleuse, nous avons tenté le papier marbré… et le résultat est vraiment cool.

Matériel requis :

  • de la mousse à raser (de la mousse, hein, pas du gel qui se transforme en mousse)
  • du colorant alimentaire (le notre est en gel)
  • des cure-dents
  • du papier un peu épais
  • un bac assez grand pour pouvoir y mettre à plat les feuilles de papier
  • une règle plate ou une spatule
  • du papier absorbant

Comment ça se passe :

Première étape, mettre un bon lit de mousse à raser dans le bac. Comme nous voulions utiliser des feuilles de papier format carte postale, nous n’avons pas rempli notre bac Ikéa… mais n’hésitez pas à en mettre un max si vous voulez marbrer de grandes feuilles !

Etape suivante, prélever du colorant alimentaire avec un cure-dent, et le balader dans la mousse. Ça donne un résultat déjà assez cool ! Si votre colorant alimentaire est liquide, il suffit de verser quelques gouttes et mélanger avec une spatule par exemple.

IMG_5794

On peut ensuite ajouter une deuxième couleur, mélanger au cure-dent, à la spatule ou même au doigt (enfin attention, le colorant alimentaire en gel, ça tache !)

IMG_5791

Ensuite ? Il n’y a plus qu’à poser le papier, bien à plat, et à appuyer gentiment pour que toute sa surface touche la mousse.

IMG_5792

Ensuite on retire le papier, délicatement. Il est plein de mousse, ça ne ressemble à rien… c’est normal 🙂

IMG_5793

Poser ensuite la feuille sur le papier absorbant, côté « mousseux » sur le dessus. Et là vous vous dites « c’est moche ». Et je ne vous donne pas tort.

IMG_5790

Maintenant raclez la mousse avec une spatule ou une grande règle plate et… tadam ! la magie se dévoile !

 

IMG_5796

Une fois la mousse ôtée, on voit plein de jolies volutes et formes. Y’a plus qu’à enlever la mousse qui reste avec un papier absorbant ou un chiffon…

 

IMG_5789

Encore un peu, pour que ça soit bien propre (ça ne va pas abîmer les marbrures du papier, pas d’inquiétude) et on laisse sécher. On peut aussi glisser les feuilles entre deux bouquins ou entre les pages d’un livre pour qu’elles soient bien plates.

Et voilà, de jolies feuilles ou cartes pour envoyer un mot à Mamie ou faire sa liste au Père Noël !